Le Centre Pompidou et Wikimédia France partenaires pour améliorer Wikipédia

J.M. (avec AFP)

— 

Le Centre Pompidou, de nuit, à Paris.
Le Centre Pompidou, de nuit, à Paris. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Le président du Centre Pompidou Alain Seban et le président de Wikimédia France, Rémi Mathis, doivent signer mercredi soir «un accord de partage d'expérience et de contenu», a annoncé l'institution culturelle.

Amorcé il y a un an lors du lancement du «Centre Pompidou Virtuel», ce dialogue entre l'établissement public et l'association est formalisé par une convention axée autour de la contribution du site contributif Wikipédia aux thèmes de l'art moderne et contemporain.

Améliorer des articles de Wikipédia sur des artistes et des œuvres

Il fait suite à «une première expérience réussie» en 2011 où des contributeurs de l'encyclopédie libre Wikipédia et des professionnels et amateurs du musée s'étaient réunis pour écrire et améliorer des articles de Wikipédia sur des artistes et des œuvres présentés au Centre Pompidou, précise Wikimédia. Il s’agissait pour le Centre Pompidou, de «pouvoir réutiliser des textes de qualité, notamment dans le cadre d’une application de visite sur smartphone», indiquait Wikimedia sur son blog en 2011.

Le projet prend de l'ampleur. Il prévoit sur 2013-2014 une vingtaine d'ateliers et de conférences destinés à un public amateur du Centre Pompidou et aux professionnels du musée, «pour un meilleur partage des connaissances» sur l'art moderne et contemporain, selon Wikimédia.

Les ateliers formeront à la contribution sur Wikipédia sur ces thématiques, en s'appuyant sur les ressources documentaires et bibliographiques du Centre Pompidou, avec le soutien des professionnels du musée et de la bibliothèque.

Partenariats avec la BNF, le Museum de Toulouse et le Château de Versailles

Wikimedia, l'association qui promeut Wikipedia dans l'Hexagone, a par le passé déjà collaboré avec d’autres institutions. En 2010, avec la Bibliothèque nationale de France, afin d’avoir accès à des transcriptions d’œuvres tombées dans le domaine public. Et, la même année, avec le Museum de Toulouse, ce qui a permis de mettre en ligne sur Wikipedia de nombreuses photographies haute définition des collections du musée. En 2011, le Château de Versailles et Wikimedia avaient également signé un partenariat.