Microsoft abandonne Windows Live Messenger au profit de Skype

A.G.
— 

La firme de Redmond souhaite unifier ses deux logiciels de communication Windows Live Messenger et Skype, acquis pour 8,5 milliards de dollars en 2011. Cette information, révélée par le site spécialisé The Verge, a été confirmée mardi soir par Microsoft. «Live Messenger va disparaître dans tous les pays au premier trimestre 2013 (à l’exception de la Chine)», a précisé l’entreprise américaine, qui encourage désormais les internautes à télécharger la dernière version de Skype. Ce dernier indique qu’il ajoutera dans les semaines à venir une fonction qui permettra aux utilisateurs Windows Live Messenger de passer des appels audio et vidéo directement dans l’application VoIP (voix sur IP)

Microsoft avait lancé son service de messagerie instantanée Windows Live Messenger en 1999.