YouTube lance treize chaînes thématiques en France

WEB La plate-forme de partage de vidéos s'est entourée de partenaires prestigieux...

Anaëlle Grondin

— 

Une chanson ("Sale pute") du rappeur normand Orelsan a déclenché une polémique en raison de ses paroles violentes à l'égard des femmes: des ministres demandent son retrait des plateformes de partage de vidéos, des associations ne veulent pas voir l'artiste au Printemps de Bourges.
Une chanson ("Sale pute") du rappeur normand Orelsan a déclenché une polémique en raison de ses paroles violentes à l'égard des femmes: des ministres demandent son retrait des plateformes de partage de vidéos, des associations ne veulent pas voir l'artiste au Printemps de Bourges. — Samantha Sin AFP/Archives

Les vidéos de chatons mignons, de chutes à skateboard et de lipdubs ratés vont-elles finir par tomber aux oubliettes sur YouTube? Depuis un an, Google, propriétaire de la plate-forme de vidéos, s’échine à apporter de nouveaux contenus de haute qualité au site, quitte à mettre la main à la poche. En octobre 2011, cent chaînes thématiques proposant du contenu original ont été lancées sur YouTube aux Etats-Unis. Et ce lundi, le géant américain fait un pas de plus pour attirer et fidéliser les téléspectateurs ainsi que les annonceurs.

YouTube, qui se prépare plutôt bien à l’arrivée de la télévision connectée, vient de dévoiler plus de 60 nouvelles chaînes originales, dont treize en France, couvrant des domaines variés comme la gastronomie, la santé, la musique, la comédie ou l’actualité. Le phénomène débarque pour la première fois dans l’Hexagone, grâce à des partenariats issus du monde de la télévision, de la production audiovisuelle ou du Web.

Avances sur recettes pour les partenaires

Parmi les nouvelles chaînes attendues dans les prochains mois en France, se trouvent Auféminin La Tribu (groupe Auféminin), une chaîne consacrée à la famille, Doctissimo Play (Lagardere Active), une chaîne bien-être et santé, It’s Big (Endemol France), une chaîne d’info décalée autour des célébrités, Taratata on Air (Air Productions / Banijay Group), une chaîne pour voir les meilleurs lives et les coulisses de l’émission présentée par Nagui, Euronews Knowledge (Euronews), une chaîne de reportages et magazines, ou encore FFSK (Kabo Productions, à l’origine de «Scènes de ménages»), une chaîne qui promet de l’humour et des sketches pour tous les goûts.

Pour pouvoir créer ces nouveaux programmes, les producteurs de contenus qui ont noué un partenariat avec YouTube bénéficient d’avances sur recettes publicitaires. D’après Les Echos, ces sommes peuvent atteindre plusieurs dizaines à plusieurs centaines de milliers d’euros par partenaire. Une fois les avances remboursées, le site partagera les recettes avec les producteurs de contenus. La plate-forme de vidéos a jugé bon de préciser dans un communiqué que ses partenaires «gardent l’entier contrôle éditorial sur le contenu de leurs chaînes».

Du contenu qu’il vous sera possible de visionner sur plusieurs écrans: smartphones, tablettes, ordinateurs et même TV connectée.

>> Et vous, irez-vous regarder de nouvelles émissions sur YouTube? Ce type de chaîne thématique pourrait-il vous plaire? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.