Bug géant de Facebook: Comment supprimer les messages compromettants

WEB Nos conseils pour échapper aux «stalkers» qui peuvent se régaler depuis le bug survenu ce lundi après-midi sur le réseau social...

A.L et A.D

— 

Les paramètres à modifier pour rendre invisibles les messages publiés par erreur. 
Les paramètres à modifier pour rendre invisibles les messages publiés par erreur.  — Capture Facebook

Des messages intimes parfois compromettants sont peut-être apparus sur votre timeline Facebook ce lundi après-midi, alors que vous les pensiez à l’abri. Comment les effacer?  

Supprimer les messages  de votre timeline

Dans votre timeline, ce sont dans les blocs titrés «X amis ont publié dans votre journal» que se cachent les messages privés, mélangé aux habituels posts, eux publics. Cliquez sur l’icône crayon de ces blocs pour choisir «ne plus afficher dans le journal». Vous pouvez «ne plus afficher» la totalité des messages du bloc, ou seulement les messages les plus compromettants. Problème de cette méthode: les messages disparaîtront de votre timeline, mais resteront visibles sur celles des amis avec lesquels vous échangiez, tant qu'eux n'auront pas effectué le même nettoyage.

Rendez ces messages invisibles

C’est sans doute la méthode la plus efficace. Allez dans les «Paramètres de confidentialité» de votre compte, puis dans «Journal et identification». A la 2e ligne, en face de «Qui peut voir ce que d’autres personnes publient sur votre journal», choisissez «moi uniquement», et à la 4e ligne, en face de «Qui peut voir les publications dans lesquelles vous êtes identifiées sur votre journal», cliquez à nouveau sur «moi uniquement».

Suspendez votre compte

C’est la solution la plus radicale, que privilégieront peut-être ceux qui avaient jusqu’ici une confiance aveugle en Facebook et avaient recours aux messages privés pour à peu près tout, y compris pour comploter, draguer, etc… Dites donc adieu à Facebook le temps que le problème soit résolu. Dans les paramètres de votre compte, sélectionner l’onglet «sécurité» puis «désactiver votre compte».