Londres : British Airways supprime 10.000 vols au départ de l’aéroport d’Heathrow

TRANSPORTS Les passagers impactés se verront proposer une réaffectation ou un remboursement

20 Minutes avec agences
Des guichets d'accueil de la compagnie aérienne britannique British Airways (illustration)
Des guichets d'accueil de la compagnie aérienne britannique British Airways (illustration) — Anthony Behar/Sipa USA/SIPA

British Airways va supprimer 10.000 vols supplémentaires jusqu’à fin mars au départ d’Heathrow. La décision fait suite à l’extension de limites instaurées par l’aéroport de Londres (Royaume-Uni) pour les prochains mois.

La compagnie aérienne britannique a donc ajusté son planning de vols courts, réduisant ses plans de quelque 5.000 voyages aller-retour, a-t-elle indiqué ce lundi. Elle comptera sur son planning 290 allers-retours quotidiens depuis Heathrow cet hiver.

Une capacité de vol réduite de 8 % cet hiver

Les passagers touchés par les annulations de vols se verront proposer une réaffectation sur un autre vol British Airways ou d’un concurrent, ou un remboursement. British Airways a précisé que sa capacité de vol était désormais réduite de 13 % pour la période allant de mai à octobre. Avec les ajustements annoncés, sa capacité de vol est réduite de 8 % pour cet hiver.

L’aéroport d’Heathrow, principal « hub » britannique, avait annoncé mi-août qu’il étendait jusqu’à fin octobre une limitation du nombre de passagers au départ initialement prévue jusqu’à début septembre. L’aéroport a pris cette décision à cause d’une pénurie de travailleurs et pour éviter le chaos dans les aéroports.