Canal du Midi : la simplicité heureuse des marins d’eau douce

Tourisme fluvial À bord d’une pénichette sans permis, la navigation sur le plus célèbre canal de France traverse le Midi au ralenti, loin des foules estivales

Jean-Claude Urbain pour 20 Minutes
— 
Avec son poste de pilotage extérieur, la gamme de pénichette Flying Bridge permet de naviguer le nez au vent.
Avec son poste de pilotage extérieur, la gamme de pénichette Flying Bridge permet de naviguer le nez au vent. — Jean-Claude Urbain

Un court briefing sur les règles de navigation, une initiation éclair aux manœuvres de l’engin, et l’aventure en pénichette peut déjà commencer ! Aucune compétence particulière n’est requise à bord, si ce n’est un minimum d’agilité pour larguer les amarres. Accessible au plus grand nombre, ce mode alternatif de transport se prête idéalement aux vacances en couple, en famille ou entre amis, à la découverte estivale des canaux de France. Il a d’ailleurs permis de sauver le plus emblématique d’entre eux : le canal du Midi.  

La lenteur est de rigueur sur le canal du Midi. Pourquoi ne pas s arrêter à Homps pour découvrir son vignoble à vélo ?
La lenteur est de rigueur sur le canal du Midi. Pourquoi ne pas s arrêter à Homps pour découvrir son vignoble à vélo ? - Jean-Claude Urbain

Classé au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco, celui qu’on appelait jadis « canal royal de Languedoc » a fonctionné sans interruption depuis sa mise en eau, en 1681 ! Jusqu’au milieu du XIXe siècle, 250 barques halées par des chevaux y transportaient fret et passagers.

Les péniches à moteur prirent le relais au début du XXe. Mais la concurrence du rail sonna le glas de ce trafic devenu trop lent. Menacé d’abandon à la fin des années 1980, le canal du Midi doit son salut au tourisme fluvial dont la principale vertu est, paradoxalement, la lenteur.

Port Occitanie, aux pieds du joli village médiéval d Argens Minervois.
Port Occitanie, aux pieds du joli village médiéval d Argens Minervois. - Jean-Claude Urbain

Pionnier des séjours en bateau sans permis, Locaboat Holidays est un acteur incontournable sur ce chef d’œuvre du génie civil français. Ses différentes bases d’Argens-Minervois, Bram et Négra permettent de choisir sa portion d’itinéraire et son type d’embarcation, en fonction de ses envies. Le voyage en pénichette à travers l’Occitanie rurale convient, en effet, aussi bien aux actifs à la recherche de nouvelles aventures qu’aux contemplatifs en quête de sérénité.  

La fréquence des ponts interdit de naviguer avec un parasol ou un bimini déployé.
La fréquence des ponts interdit de naviguer avec un parasol ou un bimini déployé. - Jean-Claude Urbain

Le plus grand chantier du XVIIe siècle

Relier la mer Méditerranée à l’océan Atlantique pour éviter aux bateaux de marchandises le périlleux voyage autour de la péninsule ibérique fut un projet esquissé par les Romains dès l’Antiquité. L’Aude et la Garonne semblaient alors proposer une voie d’eau navigable à travers le Midi. Mais sous le règne de François Ier, l’idée se heurtait encore au problème de la jonction entre les deux fleuves.

La solution ne fut pas trouvée par un architecte ni par un ingénieur, mais par un collecteur d’impôts de Béziers nommé Pierre-Paul Riquet. Ce dernier persuada Louis XIV qu’on pouvait alimenter un canal entre l’étang de Thau et la Garonne, de Marseillan à Toulouse, en dérivant plusieurs ruisseaux de la Montagne Noire.

Chef d??uvre de Riquet, les neuf écluses de Fonserannes permettent au canal de descendre plus de 21 m pour traverser la vallée de l Orb, à Béziers.
Chef d??uvre de Riquet, les neuf écluses de Fonserannes permettent au canal de descendre plus de 21 m pour traverser la vallée de l Orb, à Béziers. - Jean-Claude Urbain

Le canal du Midi compte, avec le château de Versailles, parmi les plus prestigieuses réalisations du Roi Soleil. Lancé en 1667 et achevé quatorze ans plus tard avec l’aide de Vauban, ce chantier souleva d’innombrables difficultés techniques, toutes surmontées à grand renfort d’ouvrages d’art.

Sur les 240 kilomètres du canal, on recense ainsi quelque 63 écluses, 142 ponts et 67 aqueducs. La section qui longe l’Aude, entre Béziers et Carcassonne, en livre à elle seule de magnifiques exemples, comme l’escalier d’écluses de Fonserannes, le tunnel du Malpas, le pont-canal de Répudre ou le déversoir d’Argent Double.

Halte en pleine nature aux abords de Marseillette.
Halte en pleine nature aux abords de Marseillette. - Jean-Claude Urbain

Un maître-mot à bord : liberté

Au départ d’Argens-Minervois, ces prouesses techniques se découvrent au fil d’une navigation propice à la déconnection. Entre champs de vignes, villages médiévaux et guinguettes ombragées, le paysage gorgé de soleil défile au son des cigales. La vitesse maximale autorisée sur le canal est limitée à 8 km/h pour protéger ses berges des mouvements de l’eau.

L’exercice quotidien de l’éclusage exige, lui aussi, un peu de patience. Il faut compter un quart d’heure pour le passage d’une écluse simple. Mais la plupart sont doubles, voire triples, et leur accès peut être encore ralenti par l’affluence. On peut ainsi se retrouver jusqu’à quatre bateaux collés-serrés dans ces bassins de forme ovoïde, d’où se dégage une rafraîchissante convivialité.

Plus de 60 écluses jalonnent les 240 km du canal du Midi.
Plus de 60 écluses jalonnent les 240 km du canal du Midi. - Jean-Claude Urbain

Assez d’écluses pour la journée ? Le programme de la croisière s’invente heure après heure. Arrêt dans un port aménagé pour faire quelques emplettes, amarrage en pleine nature pour une sieste ou une balade à vélo... Le plus difficile reste de trouver un peu d’ombre ! 

Omniprésents le long des berges dès le début du XIXe siècle, les platanes ont longtemps fait la beauté du canal. Ces arbres massifs offraient plusieurs avantages : leurs branches formaient un tunnel d’ombre limitant l’évaporation, leurs feuilles mortes étanchéifiaient le fond et leurs racines stabilisaient les berges. Mais à partir de 2006, le chancre coloré, un champignon fatal et très contagieux, les décima en quelques années.

Après l abattage des platanes, il faudra attendre quelques décennies pour retrouver cette ambiance caractéristique sur le canal du Midi.
Après l abattage des platanes, il faudra attendre quelques décennies pour retrouver cette ambiance caractéristique sur le canal du Midi. - Locaboat

Au total, 29.000 platanes ont été arrachés. Leur remplacement par de nouvelles essences comme le micocoulier, le peuplier, le chêne, le tilleul ou le frêne est un travail de longue haleine. Depuis 2011, 16.700 ont été replantés. Engagé dans une démarche environnementale responsable, Locaboat Holidays est un partenaire de la première heure pour la Mission mécénat canal du Midi qui collecte les fonds nécessaires à ce programme. Chiffré à 200 millions d’euros, il durera 20 ans.

Formules

Le tarif de vacances en bateau sans permis sur le canal du Midi dépend du type d’embarcation, de la durée du séjour et de la période. Avec Locaboat Holidays, comptez par exemple 1.967 euros pour une semaine en pénichette classique, entre le 20 août et le 9 septembre 2022. Ou 1.057 euros aux mêmes conditions, entre le 15 et le 31 octobre. Ces tarifs incluent le péage de navigation, l’assurance du bateau, le gaz, l’initiation le jour du départ et une assistance technique 7j/7.

Une vaste gamme de remises existe pour les couples, les équipages avec enfant ou les longues durées.

Les pénichettes se déclinent en quatre gammes. Toutes maniables et confortables, elles se composent d’une pièce principale, d’une ou plusieurs chambres, pour 2 à 12 personnes, et d’une kitchenette équipée.

Au départ, le niveau de carburant est à son maximum, ce qui suffit à la grande majorité des croisières. Mais des haltes nautiques doivent être prévues tous les 2 ou 3 jours pour refaire le plein d’eau et d’électricité. À noter que les ports, qui facturent leurs services une vingtaine d’euros par jour, mettent aussi des douches et des machines à laver à la disposition des plaisanciers.

Quelques règles

Bien que le stationnement soit toléré partout sur le canal du Midi, même en pleine nature, il est interdit de s’amarrer aux arbres, à une autre embarcation, dans une courbe, ou à moins de 50 m d’un ouvrage.

On se croise par la droite, la priorité devant être laissée aux bateaux montants. Les grandes péniches de commerce ou de passagers ont, quant à elles, toujours la priorité, y compris pour les passages d’écluses.

Ces dernières, gratuites, fonctionnent de 9h à 12h et de 13h à 19h.

Renseignements

Par téléphone au 03 86 91 72 72 ou par email à l’adresse info@locaboat.com