Faillite de Thomas Cook : Une cellule de crise ouverte au Maroc pour rapatrier les touristes

TOURISME La cellule de crise « suivra et encadrera le rapatriement de milliers de clients », selon le ministère marocain du Tourisme

20 Minutes avec agences

— 

Le voyagiste Thomas Cook a annoncé lundi 23 septembre être en faillite.
Le voyagiste Thomas Cook a annoncé lundi 23 septembre être en faillite. — AFP

La faillite de Thomas Cook lundi a créé la panique dans plusieurs pays, où des voyageurs se demandent comment ils vont rentrer chez eux. Au Maroc, le ministère du tourisme a aussitôt mis en place une cellule de crise pour gérer le rapatriement des visiteurs.

Cette cellule aura pour but de « suivre et encadrer le rapatriement » de milliers de clients du voyagiste britannique. Les autorités marocaines n’ont pas précisé combien de touristes étaient concernés ni le mode opératoire de la cellule en question.

Agadir et Marrakech très touchés par la faillite du voyagiste

En 2018, le Maroc a accueilli quelque 683.000 touristes britanniques pour un total de 2,14 millions de nuitées, selon l’Observatoire marocain du Tourisme. Au premier trimestre 2019, les arrivées de touristes anglais ont connu une hausse de 18 %, devant la France, l’Espagne, la Belgique ou l’Italie.

On ignore combien de ces touristes voyagent avec Thomas Cook. Les deux pôles touristiques du pays, Marrakech et Agadir, totalisent plus de la moitié des nuitées du pays. Les deux villes devraient être les plus touchées par la faillite du voyagiste britannique, selon la presse locale.