A Bayeux, une tapisserie tisse l'histoire de « Game of Thrones »

Broderie La saga de « Game of Thrones » a été retranscrite sur une tapisserie à la manière de la célèbre tapisserie de Bayeux

Benjamin Chapon

— 

La tapisserie de « Game of Thrones » reprend la forme et l'esthétique de celle de Bayeux.
La tapisserie de « Game of Thrones » reprend la forme et l'esthétique de celle de Bayeux. — Ulster Museum
  • Une tapisserie retrace l’histoire de « Game of Thrones » à la manière de celle de Bayeux.
  • Elle a été confectionnée à l’aide de techniques médiévales.
  • Elle est exposée à Bayeux jusqu’à la fin de l’année.

Reparlera-t-on de Daenerys et ses dragons, Jon et ses Sauvageons, Tyrion et ses prostituées, dans mille ans ? En attendant de connaître la postérité de Game of Thrones, dont la dernière saison a été diffusée au printemps, on peut désormais observer une tapisserie narrant, à la manière de sa célèbre aînée dite « de Bayeux », les événements majeurs de la série. Gare aux spoilers ! Débarquée en France après avoir été exposée sur son lieu de naissance, en Irlande, la tapisserie de 80 m est accueillie jusqu'à la fin de l'année par la ville de Bayeux, là même où la fameuse tapisserie du XIe siècle était montrée au public avant que n’ouvre le musée qui lui est désormais consacré.

« Cette tapisserie est une excellente idée, au sens où elle permet de faire coexister un support traditionnel et notamment médiéval avec un thème contemporain lui-même inspiré du Moyen Age », s’enthousiasme Justine Breton, docteure en littérature médiévale, qui prépare un ouvrage sur Game of Thrones.

Techniques médiévales

Au musée de la tapisserie de Bayeux, les équipes sont également ravies d’accueillir cet hommage contemporain dont la conception a repris l’essentiel des techniques médiévales. Après avoir contemplé les exploits d’Arya et consorts, il faudra tout naturellement aller voir sa grande sœur (ou plutôt son arrière-grand-mère) qui, elle, raconte la bataille d’Hastings en 1066, entre les troupes de Harold Godwinson et Guillaume, duc de Normandie, dit le conquérant. Un ouvrage de propagande donc, qui se lit comme une bande dessinée. La puissance narrative de la tapisserie de Bayeux a ainsi traversé les siècles.

Si la tapisserie Game of Thrones est à Bayeux pour trois mois seulement, il faut également se dépêcher d’aller voir l’originale qui, sous peu, pourrait bien être prêtée à l’Angleterre pendant de possibles travaux du musée. Rien n’est encore signé officiellement mais le voyage, à la signification hautement symbolique, est à l’ordre du jour.

D'une bataille à l'autre

Pour finir, en beauté, un séjour à Bayeux à la découverte des grandes batailles de l’histoire, il faut prendre la direction du nord et rallier les plages du débarquement de 1944. Gold Beach, à Arromanches, accueille un musée du Débarquement et Arromanches 360, un cinéma circulaire retraçant les 100 jours de la bataille de Normandie à l’aide d’images d’archives.

Sur la plage en elle-même, enfin, les vestiges du pont artificiel construit par les Alliés évoqueront peut-être aux fans de Game of Thrones la bataille de la Néra.