A la découverte du San Francisco des anticonformistes

Etats-Unis Berceau de la contre-culture américaine, réputée pour son Golden Gate et ses rues en pente jalonnées de maisons victoriennes, San Francisco fait partie des villes américaines qui stimulent l'imagination des voyageurs

Sophie Diaz pour 20 Minutes

— 

L'image d'Épinal de San Francisco par excellence : ses « cable cars » traversant silencieusement les longues rues pentues.
L'image d'Épinal de San Francisco par excellence : ses « cable cars » traversant silencieusement les longues rues pentues. — Thinkstock

Affectueusement surnommée « Frisco » ou, de manière plus mystérieuse, « Fog City » « la ville du brouillard », en raison du nuage de brume baignant la baie, cette vaste commune californienne est une destination des plus inspirantes pour la jeunesse éprise de liberté, de culture et d'aventures. L'occasion pour elle de venir à la rencontre de ces fameux « gentle people » aux cheveux ornés de fleurs…

Un lieu d'effervescence

Vaste melting-pot où se côtoient en paix les communautés russe, chinoise, irlandaise et française, Frisco a su conserver l'esprit de tolérance de la Beat Generation tout en s'adaptant brillamment aux contraintes du monde moderne. La Silicon Valley, située au sud de la fameuse baie de San Francisco, incarne tout le dynamisme et l'importance de la ville en la matière : vivier incomparable pour les chercheurs et les entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies, elle attire chaque année des milliers d'étudiants désireux de rejoindre la prestigieuse université de Stanford. Celle-ci, pour l'anecdote, a occupé une place de premier plan dans l'élaboration d'Internet.

Au bonheur des artistes

Compte tenu de ses nombreux campus, San Francisco abrite une foule de jeunes gens pleins d'énergie, bien décidés à profiter de ses innombrables attraits et de son caractère arty. Par son passé étroitement lié à l'essor de la culture hippie, la ville reste un foyer accueillant pour les artistes, musiciens, mélomanes et autres noctambules en quête de fêtes interminables. Le quartier de North Beach, également connue sous le nom de Little Italy, s'impose comme l'un des hauts lieux tendance. Avant de faire le plein de décibels au Bimbo's 365, les oiseaux de nuit peuvent aller se restaurer à l'Italian Homemade Company sur Colombus Avenue, l'une des tables les plus renommées du quartier. Les plus aventureux testeront l'étonnant Stinking Rose, qui se distingue par sa cuisine 100 % cuisinée à l'ail… desserts inclus ! Une curiosité pour les gourmets, rigoureusement interdite aux vampires.