Royaume-Uni: La crème des boutiques londoniennes

Tourisme Pour les passionnés de mode, la capitale britannique est une véritable terre promise

Sophie Diaz pour 20 Minutes

— 

Londres offre un itinéraire fashion incontournable pour les tempéraments rebelles !
Londres offre un itinéraire fashion incontournable pour les tempéraments rebelles ! — Thinkstock

A Londres (Royaume-Uni), si Oxford Street, Knightsbridge et Brompton Road sont réputées pour leurs innombrables boutiques de marques renommées, ceux qui cherchent davantage la rareté se rendront plutôt du côté de Carnaby, célèbre pour ses magasins au charme typiquement sixties, ou encore à King’s Road. Cette dernière rue abrite notamment World’s End, la fameuse boutique de Vivienne Westwood, la créatrice punk aux cheveux rouges, à qui les Sex Pistols doivent leur look si novateur. Notting Hill, dont nous connaissons tous le nom à cause du célèbre film éponyme, regorge de boutiques vintage, tandis que Covent Garden fourmille de bijouteries artisanales dans lesquelles vous trouverez de véritables trésors. Dans un registre plus luxueux, vous pouvez naturellement faire un petit détour par les quartiers chics de Mayfair ou de Bond Street… aux risques et périls de votre carte bancaire.

Du côté de Camden

Mais s’il y a bien un quartier incontournable pour la jeunesse britannique, c’est celui de Camden Town. Berceau de la contre-culture, Mecque pour les amateurs de musique alternative du monde entier, il jouit d’une aura légendaire chez les adeptes de l’underground. Terrain de jeu préféré des street artists britanniques, les façades de ses boutiques et de ses restaurants arborent de vastes fresques où se croisent créatures féeriques et stars du rock sublimées, juchées sur des nuages de couleurs psychédéliques. Les étudiants branchés y flânent en quête de disques vinyles ou de t-shirts à l’effigie de leurs groupes préférés, tandis que les pin-up et les mods du XXe siècle se succèdent dans les salons de tatouage et de piercing qui jalonnent Camden High Street. Les punks aux crêtes bariolées discutent avec de jeunes gothiques au regard rivé sur les hautes bottes à lacets qui peuplent les étals du Camden Lock Market.

À deux pas de là, des hippies de tous âges dégustent des falafels accompagnés de riz au curry dans le brouillard alléchant des lourdes marmites du stand de cuisine végétarienne. Une authentique caverne d’Ali Baba à ciel ouvert pour les esprits libres ! Pour la petite histoire, c’est dans ce quartier hautement décalé qu’avait élu résidence feue Amy Winehouse, séduite par son atmosphère vibrante, chargée de folie douce, de créativité et de chaleur. En passant du côté du Stables Market, vous pourrez par ailleurs admirer la statue grandeur nature de la défunte chanteuse, réalisée par le sculpteur londonien Scott Eaton.

Renseignements

Le site de l’office de tourisme de Londres recense les meilleurs quartiers pour s’offrir de quoi renouveler sa garde-robe.