La Patagonie, un paradis où passer l'été au frais

Evasion Même en dehors de la haute saison, la Patagonie possède son lot d’attraits naturels. Focus sur une région fascinante à tout moment de l’année

Agence pour 20 Minutes

— 

L'asado est une technique de cuisson qui confère à la viande une tendreté sans pareille.
L'asado est une technique de cuisson qui confère à la viande une tendreté sans pareille. — Shutterstock/City Presse

Territoire splendide et sauvage, chargé d’histoire et de beauté, la Patagonie ne saurait se résumer à l’image d’Épinal des clips de Florent Pagny. Ce « bout du monde » désertique, où les steppes arides s’étendent à perte de vue, subjugue par son caractère dépaysant. Si, de manière générale, les guides touristiques nous proposent de nous y rendre entre octobre et avril, afin de profiter de températures clémentes, l’aventurier qui sommeille en nous a décidé d’y aller hors saison. Et qu’on se le dise : le voyage vaut le détour…

L’Amérique latine inédite

Un bonnet bien chaud baissé jusqu’aux oreilles, les pieds bien protégés dans de solides chaussures de marche, nous commençons notre périple au Parque Nacional Los Glaciares. Nous voici cernés par de gigantesques murs de glace, dans un silence ouaté seulement perturbé par le son des icebergs qui se disloquent dans les eaux bordant le Lago Argentino. Le regard navigue entre le lac, d’une couleur oscillant entre le turquoise et un bleu laiteux indescriptible, et le Glaciar Perito Moreno, l’un des derniers glaciers encore vaillants de la région. Classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, ce géant placide culmine à 74 mètres. Une vision époustouflante.

Dans la vie d’un gaucho

Direction ensuite El Calafate, l’une des villes les plus importantes de la province de Santa Cruz. Pour se loger, nous décidons de rester loin des sentiers balisés. Pas question d’opter pour un hôtel douillet : nous misons sur une estancia, l’un de ces ranchs typiques de l’Amérique du Sud. Nous cohabitons avec des gauchos, ces gardiens de troupeaux pour ainsi dire mythiques, véritables héros ordinaires de l’histoire argentine. Nous partageons un repas aussi exquis que dépaysant, composé d’agneau rôti sur un asado (l’équivalent local de notre bon vieux barbecue), de riz et d’oignons, tout en admirant la faune locale. Fort heureusement, ni les flamants roses ni les autruches aux grands yeux curieux n’ont cherché à picorer dans notre assiette.

En pratique

L’art du hors saison
Pour découvrir les splendeurs gelées de Patagonie, nous vous conseillons de partir entre mai et septembre. Pour les nostalgiques des sports d’hiver, sachez que les domaines skiables sont enneigés de juin à août.

Vous trouverez des informations sur les différentes excursions possibles en Patagonie sur le site de l’office de tourisme argentin.