Hawaï et ses délices métissés

Tourisme culinaire Outre ses plages peuplées de surfeurs défiant les vagues avec panache, l’archipel d’Hawaï est un petit paradis pour les gourmets en quête d’exotisme

Agence pour 20 Minutes

— 

Tour à tour saine et gourmande, la gastronomie des îles se distingue par son mélange d'influences asiatiques et occidentales.
Tour à tour saine et gourmande, la gastronomie des îles se distingue par son mélange d'influences asiatiques et occidentales. — Thinkstock

Bordé par les eaux céruléennes de l’océan Pacifique, formé de 137 petites îles jalonnées de palmiers et d’orchidées mouchetées de rose et d’or, l’état d’Aloha – tel que le surnomment ses compatriotes états-uniens – se distingue par sa cuisine extrêmement variée, héritée d’un multiculturalisme triomphant.

Un peu d’histoire

Tantôt légère et rafraîchissante, tantôt riche et abondante, la cuisine hawaiienne offre une large palette de saveurs métissées et épicées. L’immigration portugaise de la fin du XIXe siècle a introduit de nombreuses recettes à base de porc, de tomates et de piments. Le siècle suivant a vu l’essor considérable de la population japonaise – à laquelle Hawaï doit une majeure partie de sa tradition culinaire –, rapidement suivie par l’arrivée massive de travailleurs portoricains, insufflant par la même occasion leurs influences hispaniques. Au milieu des années 1970, de nombreux Vietnamiens, fuyant un pays en grande partie ravagé par la guerre, rejoignent l’archipel en emportant dans leurs valises leurs recettes favorites.

Si vous raffolez des fruits de mer, la cuisine hawaïenne est faite pour vous.
Si vous raffolez des fruits de mer, la cuisine hawaïenne est faite pour vous. - Thinkstock

À table !

Très tendance chez les jeunes gens bien nés des quartiers chics de Los Angeles, le poke bowl s’impose comme l’un des plats incontournables de la gastronomie hawaiienne. Fraîche, nourrissante et délicieusement assaisonnée, cette salade de poisson d’inspiration japonaise peut être vue comme une version déstructurée des sushis, compte tenu de ses ingrédients voisins : dés de poisson cru (le terme poke signifiant « dés » dans la langue de Takeshi Kitano), riz, algues, légumes marinés, graines de sésame, sauce soja… Dans un registre certes moins délicat mais tout aussi succulent, les amateurs de viande se réjouiront de retrouver les barbecue ribs, empruntés à leurs voisins du continent et revisités à la sauce chinoise, à grand renfort de sauce soja et d’ananas.

Des burgers juteux aux salades croquantes, la cuisine des îles comblera tous les appétits !
Des burgers juteux aux salades croquantes, la cuisine des îles comblera tous les appétits ! - Thinkstock

Une petite place pour le dessert ?

En matière de desserts, les îles hawaiiennes font le délice des becs sucrés avec leurs tartes aux fruits locaux, tels que la goyave, la mangue ou le liliko’i, sorte de fruit de la passion reconnaissable à sa belle couleur dorée. D’autres gourmands craqueront plutôt pour les bananes Lumpia, enroulées de pâte de riz frite et généreusement sucrées. Face à la moiteur tropicale, le shave ice s’impose comme une arme de premier choix : cette petite douceur faite de glace finement pilée recouverte de sirop de papaye, de coco ou de litchi, vous fera frissonner d’extase !

Se restaurer

À Honolulu, le Poke Bar est une institution pour les amateurs de poke bowl. Le concept du restaurant, très novateur, vous permet de composer votre plat avec les ingrédients de votre choix, et pour un prix tout ce qu’il y a de plus abordable.

À Kahului, le Da Kitchen est une référence pour les locaux. Son cadre convivial, sa cuisine typique et ses portions très généreuses en font une adresse de premier choix pour les touristes affamés. À tester absolument : les barbecue ribs à la sauce teriyaki et la glace à l’ananas faite maison.