Une nuit à Berlin, la ville qui ne dort jamais

Voyage De food trucks en club d'after, notre périple festif en Allemagne

Sophie Diaz pour 20 Minutes

— 

Chaleureuse et festive, la capitale germanique s'impose comme le paradis des mélomanes du monde entier. Lancer le diaporama
Chaleureuse et festive, la capitale germanique s'impose comme le paradis des mélomanes du monde entier. — Thinkstock

Berceau de la divine Marlène Dietrich et du cinéma expressionniste, Berlin est un terreau fertile pour les artistes comme pour les jeunes gens en quêtes de sons et de sensations fortes.

A l’heure de l’apéritif, la capitale allemande vous ouvre les portes de ses innombrables Biergärten. Ces établissements en plein air vous proposent un large assortiment de bières issues des meilleures brasseries locales, dans un cadre convivial des plus pittoresques.

Une fois votre soif apaisée, vous trouverez un grand nombre de food trucks le long des rues les plus animées. Outre les classiques camions de pizzas, vous découvrirez un large choix de menus, à base de currywurst, de döner kebabs, de tacos, de kartoffelpuffer (des galettes de pommes de terre croustillantes), de hamburgers et autres grillades… De quoi faire le plein d’énergie avant d’affronter la nuit !

Jusqu’au bout de la nuit

Parmi les lieux de fête les plus surprenants, le Yaam, situé sur la Stralauer Platz, s’impose comme un détour obligatoire. Fermé en hiver afin de rester en phase avec son concept, ce bar caribéen est un véritable havre de paix tropical en plein centre-ville, bercé aux sons apaisants du reggae. Un vaste mur orné de graffitis bariolés est mis à la disposition des clients souhaitant laisser une trace de leur passage.

Mais Berlin ne serait pas Berlin sans ses innombrables boîtes de nuit underground, peuplées d’une faune foisonnante de fêtards en quête de sons et de sensations inédites. Dans un registre autrement moins exotique que le Yaam mais tout aussi détonnant, le Tresor ravira les oiseaux de nuit en quête de ténèbres. Situé dans un immeuble abandonné, ce club est particulièrement réputé auprès des adeptes de musique électronique. Le Monarch, quant à lui, est un lieu de rendez-vous incontournable pour les amateurs de cocktails qui désirent embraser les pistes de danse.

Malgré son nom évocateur, le Madame Claude n’a rien d’un lieu de rencontres coquines. Renommé pour sa programmation théâtrale et musicale d’exception, ce club se distingue par sa décoration littéralement sens dessus dessous : les tables, les chaises, les tableaux et autres éléments du décor y sont collés au plafond ! Soyez toutefois rassurés : il reste naturellement des canapés douillets au sol, sur lesquels vous pourrez vous prélasser, un verre à la main et de la musique plein les oreilles.

Surnommée « la ville qui ne dort jamais », Berlin regorge de lieux fermant leurs portes non pas au lever du jour comme il est coutume de le faire en France, mais en milieu de matinée. De quoi permettre aux noctambules de se remettre de leurs émotions avec un bon petit déjeuner, avant de sombrer avec délice dans les bras de Morphée…

En pratique

Pour connaître toutes les meilleures adresses pour faire la fête, se restaurer et se reposer, rendez-vous sur le site de l'office de tourisme de Berlin.