Bretagne : le littoral, paradis pour gastronome

DECOUVERTES Le littoral breton fait le délice des gourmets avec ses produits de caractère. Une petite mise en bouche avant les vacances, ça vous tente ?

Agence pour 20 Minutes

— 

La moule de bouchot fait assurément la fierté des Bretons.
La moule de bouchot fait assurément la fierté des Bretons. — Shutterstock/City Presse

La Bretagne est sans nul doute l’antichambre du paradis pour les gourmands et les palais aguerris. Des mets délicieusement iodés aux pâtisseries exquises qui enchantent les épicuriens, ces exquises agapes sont produites ou élaborées par des passionnés cultivant des savoir-faire ancestraux et tirant profit de la générosité du sol français et de l’océan Atlantique. Loin de se limiter à ses inévitables crêpes et galettes (sans vouloir leur manquer de respect), la région possède de nombreuses spécialités auxquelles on ne peut décemment résister…

La truffe des mers

Impossible de se rendre sur ces terres sans goûter aux légendaires huîtres de Bélon. À Nevez, Laurent Publier nous attend dans le parc ostréicole familial, ouvert par son grand-père dans les années 50. Sur place, l’homme nous confie les secrets de l’affinage de ses huîtres, réalisée entre rivière et mer. Cette alliance unique d’eau douce et d’eau salée, où réside un plus grand nombre de phytoplancton et d’algues microscopiques dont se nourrit le coquillage, apporte une consistance unique à sa chair et lui confère ce fameux goût noisette qui fait toute sa réputation.

Certains établissements servent les huîtres de Bélon avec une petite sauce piquante, qui se marie à merveille avec leur goût de noisette.
Certains établissements servent les huîtres de Bélon avec une petite sauce piquante, qui se marie à merveille avec leur goût de noisette. - Shutterstock/City Presse


Infos pratiques
Ouvert tous les jours sauf le lundi en juillet et août. D’avril à juin et en septembre : ouvert les vendredi soir, samedi midi et soir et le dimanche midi. À la Toussaint : ouvert uniquement le midi.
https://www.bretagne-cornouaille-ocean.com

L’or noir nacré du Morbihan

Direction Pénestin pour déguster une bonne assiette de moules de bouchot. Le mois de juillet est la période idéale pour savourer ce coquillage élevé sur des pieux qui a acquis, au rythme des marées, un goût sans pareil. Quand la mer se retire, les bouchots apparaissent, plantés dans le sable fin. Sur ces pieux en bois s’enroulent les serpentins de moules noires nacrées dont la chair abondante et parfumée fait vibrer nos papilles pourtant exigeantes.

Avis aux becs sucrés

Excentricité du Pays Bigouden (www.destination-paysbigouden.com), la kouign, au nom évoquant le célèbre kouign-amann, n’a rien à lui envier. Galette épaisse et souple aux allures de pancake, elle est mitonnée à partir d’une pâte à crêpe sucrée à laquelle on incorpore de la levure de boulanger. Cuite sur le billig, elle revêt un aspect gonflé des plus alléchants. Certains la recouvriront de confiture, d’autres préféreront rester dans la tradition en la nappant de caramel au beurre salé. Pour notre part, le choix est vite vu !

Un festin aérien

Si vous avez la chance de pouvoir vous aventurer du côté de Saint-Cast-le-Guildo à l’heure du goûter, une halte s’impose à La Belle Meunière pour découvrir le castin. Mariage magique de praliné, de meringue et de vanille, cette petite douceur est la madeleine de Proust des amoureux de la Côte d’Émeraude. On n’en fait qu’une bouchée

Plus d'informations

Pour découvrir l'ensemble des trésors culinaires du littoral, rendez-vous sur le site officiel du réseau Sensation Bretagne.