Une virée festive au cœur de la Nouvelle Orléans, la «Cité du Croissant»

Voyage « Nola » est l'une des capitales américaines de la gastronomie et de la musique

Agence pour 20 Minutes

— 

Cette ville cosmopolite à la vie culturelle agitée est spécialement connue pour son carnaval haut en couleur.
Cette ville cosmopolite à la vie culturelle agitée est spécialement connue pour son carnaval haut en couleur. — Thinkstock/City Presse

Source d’inspiration pour des auteurs renommés tels que Tennessee Williams qui en a fait le décor de son fameux Tramway Nommé Désir ou, dans un registre plus horrifique, l’écrivain Poppy Z. Brite qui n’a cessé d’en vanter la beauté atypique dans ses romans, la Nouvelle Orléans subjugue par son héritage foisonnant et sa culture unique.

Impossible de se promener dans la ville sans s'arrêter, ne serait-ce qu'une minute, pour contempler l'étrange beauté de ses façades.
Impossible de se promener dans la ville sans s'arrêter, ne serait-ce qu'une minute, pour contempler l'étrange beauté de ses façades. - Thinkstock/City Presse

Située sur les bords du Mississippi, fleuve auquel elle doit son surnom de « Cité du Croissant », la ville fait sans nul doute partie des étapes obligatoires pour ceux qui souhaitent découvrir les États-Unis dans ce qu’ils ont de plus magique. Forte de son passé colonial, la ville est un véritable melting-pot dans lequel l’architecture typique du style français du XVIIIe siècle côtoie les vastes maisons victoriennes en bois sombre.

Un gombo sur un air de saxo

Largement empreinte de culture créole et afro caribéenne, la Nouvelle Orléans se distingue par sa gastronomie métissée et délicieusement dépaysante. Au son des trompettes jazzy, vous aurez le plaisir de déguster un succulent gombo aux crevettes issues de la pêche locale ou un jambalaya accompagné d’huîtres de première fraîcheur. Au terme d’une balade le long de son port d’où émanent les effluves de café, d’épices et de fruits exotiques en provenance des quatre coins du monde, vous vous baladerez à travers les rues jalonnées de bars et de clubs de jazz, en quête des fantômes de Sidney Bechet et de Louis Armstrong.

Bourbon Street, située dans le quartier français du Vieux Carré, est un passage obligé pour les mélomanes comme pour les oiseaux de nuit : ses innombrables discothèques, salles de concerts et autres bars branchés en font un haut lieu de rendez-vous pour les noctambules.

Un déluge de sons et de couleurs

Mais s’il y a bien un événement à ne pas manquer si vous êtes de passage dans cette ville à la bonne période de l’année, c’est sans conteste son carnaval, dont la réputation est semblable à celle de celui de Rio de Janeiro. Déploiement festif de vert émeraude, d’or et de pourpre, symphonie de chants joyeux et de sonorités enivrantes, Mardi Gras est la festivité incontournable par excellence qu’habitants comme touristes attendent chaque année avec impatience.

Lors du carnaval, la Nouvelle Orléans se pare de ses plus beaux atours.
Lors du carnaval, la Nouvelle Orléans se pare de ses plus beaux atours. - Thinkstock/City Presse

Pour l’occasion et durant une dizaine de jours, les balcons de fer forgé délicatement ciselés se parent de masques rieurs et de guirlandes de toutes les couleurs, saluant le défilé des passants d’une touche de fantaisie. La Nouvelle Orléans ou « Nola », pour citer un autre de ses nombreux surnoms, vous fera assurément succomber par sa joie de vivre et son sens de l’hospitalité.

En pratique

L'office du tourisme de la Louisiane recense toutes les activités, ainsi que tous les sites d'intérêt de la Nouvelle Orléans. https://www.louisiane-tourisme.fr/