L'île de Grimsey, une escale verdoyante au nord du cercle polaire

Voyage Battue par les vents, l'île de Grimsey semble bien inhospitalière. Sa situation géographique atypique attire pourtant les voyageurs en quête d'un excursion originale.

Agence pour 20 Minutes

— 

L'île de Grimsley offrira au voyageur la bouffée d'air pur dont il rêve.
L'île de Grimsley offrira au voyageur la bouffée d'air pur dont il rêve. — Thinkstock

Située au large de l'Islande, à une quarantaine de kilomètres de cette terre de mystère, ce petit territoire surmonté de plaines verdoyantes a la particularité d'être coupé en deux par le cercle polaire arctique. Pas besoin d'être Jean-Louis Étienne pour franchir la ligne : la perspective a de quoi exciter le touriste aventureux, à condition bien sûr qu'il ne soit pas trop frileux.

L'île de Grimsley abrite des macareux, ces adorables oiseaux piscicoles reconnaissables à leur bec très coloré.
L'île de Grimsley abrite des macareux, ces adorables oiseaux piscicoles reconnaissables à leur bec très coloré. - Thinkstock

Étoile des neiges

À l'instar de la belle contrée à laquelle elle est rattachée, l'île de Grimsey bénéficie d'un climat relativement tempéré : ainsi, en été, on peut espérer des températures avoisinant les 12 ou 13 °C. Cependant, le climat local demeure très capricieux et, même à la belle saison, il peut arriver qu'il se mette soudainement à neiger.

Loin de tout

​​​​​​Peuplée d'une centaine d'âmes, l'île dépend administrativement de la ville d'Akureyri, et ce depuis 2009. Ce changement récent ne modifie en rien la vie des habitants, très autonomes. Ils n'ont d'ailleurs pas le choix, la rigueur hivernale les coupant du reste du monde. Sur place, on trouve donc des commerces, une école ou encore une centrale électrique. La principale ressource locale étant la pêche, il existe également une usine qui exporte le poisson, notamment la morue.

Au bonheur des volatiles

Élégante et profilée, la sterne arctique est un pur produit du design nordique. Attention toutefois : la belle est farouche !
Élégante et profilée, la sterne arctique est un pur produit du design nordique. Attention toutefois : la belle est farouche ! - Thinkstock

Par ailleurs, Grimsey abrite en été la nidification de nombreuses espèces d'oiseaux, dont les adorables macareux et les élégantes sternes arctiques. Les habitants leur laissent la jouissance de près de la moitié de l'île, leurs habitations étant regroupées sur la côte sud. Autant dire que le touriste aura vite fait le tour des lieux… Rien n'est d'ailleurs prévu pour héberger les voyageurs, qui reprennent le ferry ou l'avion le soir venu, un joli certificat attestant de leur voyage en poche. Ils garderont toutefois dans le cœur la sensation d'avoir approché un attachant bout du monde…

En pratique

S'y rendre.
Grímsey n'est accessible qu'en avion depuis Akureyri et en bateau depuis Dalvìk. Si vous optez pour la seconde option, au demeurant très agréable, armez-vous de patience : le trajet dure environ trois heures.

Bon à savoir.
Les courageux qui effectueront le voyage se verront délivrer un certificat de traversée du cercle polaire à leur arrivée sur l'île.