Les eaux vertes du marais poitevin distillent une atmosphère étrange, presque magique.
Les eaux vertes du marais poitevin distillent une atmosphère étrange, presque magique. — Darri - Office de tourisme de Niort Marais poitevin

NATURE

Marais poitevin: découvrez la Venise verte en barque ou à vélo

Paisible et enchanteur, le marais poitevin dévoile ses splendeurs au fil de l'eau…

Toutes les nuances de vert semblent se décliner ici. Le ciel, fait de la chevelure des arbres, se confond parfois avec l’eau des canaux qu’il effleure et dans laquelle il se mire. Le marais poitevin étire sa palette de couleurs sur trois départements, les Deux-Sèvres, la Charente-Maritime et la Vendée. Trois zones sont bien différenciées : le marais maritime, près de la baie de l’Aiguillon, le marais desséché, à vocation agricole, et le marais mouillé, classé « Grand Site de France. »

L’eau est le fil conducteur qui les rassemble. Fossés entourant les cultures, bordés de buissons de tamaris ou de roselières, canaux ourlés de rangées d’arbres, sillonnant le marais humide, larges conches cernant jardins, prairies et cultures maraîchères du marais bocager qui, peu à peu, a remplacé les marais sauvages… Chaque pièce de ce puzzle de verdure lui confère plus de charme.

Les paysages du marais poitevin défilent comme autant d'aquarelles dans un atelier d'artiste.
Les paysages du marais poitevin défilent comme autant d'aquarelles dans un atelier d'artiste. - Thinkstock

Un espace protégé

La plus grande zone humide de France après la Camargue (100 000 ha) déroule sa multitude de canaux et ses centaines de kilomètres de pistes cyclables, révélant des paysages bigarrés de grandes prairies naturelles inondables, les terrés, plantées de frênes ou de saules. Au cœur de ces bois impénétrables, parfois envahis d’aubépine ou de prunelliers, le marais laisse deviner la présence de ses habitants.

De nombreuses espèces d’oiseaux – on en compte plus de deux cents ! –, de libellules, de papillons, de batraciens et de mammifères (dont l’irrésistible loutre d’Europe) profitent de la diversité de ses habitats naturels. Le marais compte aussi 126 espèces végétales bénéficiant d’un statut de protection.

Merveilleux villages

La plupart des communes proposent des excursions dans ce labyrinthe de voies d’eau et de chemins. Capitale de la Venise verte, classée parmi les « plus beaux villages de France », Coulon étire ses maisons basses aux murs blanchis et aux volets de couleurs vives en bord de Sèvre. Sa Maison du marais poitevin est un bon préambule à la balade. Arçais, village maraîchin, ceint d’un labyrinthe de fossés, de conches, de canaux et de petits ports privés, est aussi le paradis des artisans d’art.

En pratique

Vous trouverez de nombreuses idées de balade sur le site de l'office de tourisme du marais poitevin.