Oise: Le donjon de Vez, ou quand le Moyen Âge devient art contemporain

ART Haut lieu de l'histoire du Valois, berceau originel des rois de France, le donjon de Vez fait dialoguer le Moyen Âge et l'art contemporain depuis trente ans.

Agence pour 20 Minutes

— 

François-Xavier Lalanne mêle nature et culture avec son bestiaire fantastique.
François-Xavier Lalanne mêle nature et culture avec son bestiaire fantastique. — Donjon de Vez

Construit durant la guerre de Cent Ans et classé Monument Historique en 1906, le donjon de Vez nourrit les inspirations de grands artistes contemporains depuis plusieurs décennies. De Sol LeWitt à Jean Pierre Raynaud, en passant par Daniel Buren, de nombreux artistes de renom se sont perdus avec délice dans son jardin remarquable dessiné par Pascal Cribier.

Les vitraux de Daniel Buren font clairement référence aux travaux minimalistes de Mondrian.
Les vitraux de Daniel Buren font clairement référence aux travaux minimalistes de Mondrian. - Donjon de Vez

Sous l’impulsion de Francis Briest, commissaire-priseur et cofondateur de la maison Artcurial, des œuvres d’art contemporaines permanentes se sont greffées sur les bâtiments médiévaux au fil des années. À l’occasion de la réouverture du site pour la belle saison, un petit tour d’horizon des nouveautés s’impose…

Une demeure médiévale contemporaine

Depuis le 20 mai, deux niveaux des salles du donjon et de nouveaux espaces privatifs sont accessibles aux visiteurs, qui pourront découvrir la bibliothèque décorée par Jacques Garcia, la salle à manger ornée des Wall Drawings abstraits de Sol LeWitt ou encore la chapelle relookée par Buren.

Les animaux de François-Xavier Lalanne sont parfaitement à leur aise dans les jardins de Pascal Cribier.
Les animaux de François-Xavier Lalanne sont parfaitement à leur aise dans les jardins de Pascal Cribier. - Donjon de Vez

Les austères et antiques statues de pierre cohabitent avec des lustres arty semblant flotter dans les airs. Les angles des imposantes cheminées, devant lesquelles se sont jadis tenus de somptueux banquets, se heurtent et s’adoucissent face aux aplats de couleurs pop. Les lourdes boiseries sculptées croisent des tapisseries au kitsch assumé, dans une singulière harmonie. Dans la chapelle, les traditionnelles icônes des vitraux ont cédé la place à des tracés bariolés, rappelant les compositions de Mondrian.

Grandeur nature

On quitte la fraîcheur accueillante du bâtiment pour s’offrir un tour de remparts à pied. Dans l’allée pavée qui mène au château, on croise les flèches d’acier installées par Bernar Venet avant de se mettre en quête des cabanes perchées de Tadashi Kawamata, cachées dans l’épais feuillage des arbres. Les œuvres de Lee Ufan, quant à elle, jalonnent le parcours des promeneurs, l’air de rien, se fondant dans le décor en un élégant mariage de pierre et d’acier.

À voir cet été : le bestiaire imaginaire de François-Xavier Lalanne

Jusqu'au 30 septembre 2019, le donjon de Vez accueille une petite exposition sophistiquée de quinze œuvres de François-Xavier Lalanne, célèbre pour ses sculptures d'animaux domestiques ou sauvages. L'artiste a puisé son inspiration dans la nature pour créer de nouvelles formes stylisées où se rencontrent des oiseaux et mammifères (avec, semble-t-il, une affection toute particulière pour les moutons), aux côtés de feuillages, de branches et de fruits. Le petit truc en plus de ces créatures ? Toutes ont un rôle fonctionnel, à l'instar de ces tourterelles géantes, dans lesquelles on peut s'asseoir confortablement. Avis aux esthètes et aux amis des bêtes.

En pratique

Horaires
Le donjon est ouvert jusqu'à septembre 2019, du mardi au dimanche. Visite guidée tous les jours (sauf le lundi) à 15 heures.
Visite libre : 9 €, visite guidée : 10 €. Gratuit pour les moins de 15 ans.

Vous trouverez toutes les informations relatives aux artistes exposés sur le site officiel du donjon de Vez.