Sur la côte d'Antrim, le géant Finn McCool semble toujours regarder en direction de l'Écosse. Sa fameuse Chaussée n'est qu'à quelques kilomètres de là.
Sur la côte d'Antrim, le géant Finn McCool semble toujours regarder en direction de l'Écosse. Sa fameuse Chaussée n'est qu'à quelques kilomètres de là. — Jean-Claude Urbain

NATURE

Irlande du Nord: itinéraire sur les terres de «Game of Thrones»

La série télévisée à succès Game of Thrones dévoile au monde entier le patrimoine exceptionnel de ce petit pays qu'est l'Irlande du Nord.

Dans l’incontournable Game of Thrones (ou GoT pour les intimes), la scène se passe au tout début de la deuxième saison : déguisée en garçon, la jeune Arya Stark s’échappe de King’s Landing en se joignant au cortège qui chemine sur King’s Road sous une voûte d’arbres tortueux.

Cette route à l’atmosphère onirique n’est pas un décor artificiel. Isolée en pleine campagne nord-irlandaise, Dark Hedges est en réalité une sublime allée de hêtres deux fois centenaires que les fans se font un devoir de trouver et de photographier. Pour leur faciliter la tâche, des tours guidés les acheminent ici quotidiennement au départ de Belfast.

La route de Dark Hedges mérite le détour par son étrangeté.
La route de Dark Hedges mérite le détour par son étrangeté. - Jean-Claude Urbain

Jeu de pistes

La diffusion planétaire de GoT est une véritable manne touristique pour l’Irlande du Nord. Sur le petit territoire de cette nation constitutive du Royaume-Uni, une trentaine de sites naturels et historiques ont été utilisés comme lieux de tournage au fil des huit saisons du programme.

La magnifique route côtière d’Antrim, qui relie Belfast à Derry-Londonderry, permet à elle seule d’en découvrir une quinzaine. A chaque arrêt, des panneaux d’information rappellent quelles scènes y ont été captées. Sur les marches du port pittoresque de Carnlough, par exemple, on retrouve Arya Stark sortant du canal de Braavos, blessée et trempée. À Cairncastle, c’est de Ned Stark coupant la tête d’un déserteur que l’on se souvient. Puis viennent les sites de Cushendun, Fair Head, Larrybane et Ballintoy, au pied desquels se brisent les vagues fougueuses de l’Atlantique.

On pouvait d'ores et déjà admirer la Chaussée des géants sur la pochette de l'album <em>Houses of the Holy </em>de Led Zeppelin.
On pouvait d'ores et déjà admirer la Chaussée des géants sur la pochette de l'album Houses of the Holy de Led Zeppelin. - Jean-Claude Urbain

Il n’est pas nécessaire d’être familier avec les intrigues médiévales de GoT pour apprécier ces décors plus photogéniques les uns que les autres. Mais un petit penchant pour le fantastique peut toujours être utile lors d’un voyage au pays des Leprechauns. Car s’il est peu probable d’apercevoir les dragons de la série dans le ciel irlandais, il est tout à fait envisageable de croiser un colosse à l’extrémité septentrionale de l’île.

Chef-d’œuvre géologique

Selon la légende, le guerrier géant Finn McCool aurait entamé la construction d’une chaussée à sa mesure pour aller défier son rival écossais sans se mouiller les pieds. L’ouvrage inachevé constitue aujourd’hui l’un des paysages les plus sensationnels d’Europe : un amphithéâtre de quarante mille colonnes prismatiques parfaitement ajustées.

Bien sûr, les esprits terre à terre y voient plutôt un témoignage de l’activité volcanique du Tertiaire. Pour eux, ce sont des laves épanchées, refroidies, contractées, puis érodées par les vagues, qui ont tracé la géométrie grandiose de ces lourds pavés de basalte. Inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, cette impressionnante Chaussée des géants est indissociable de son environnement tourmenté.

Des sentiers aménagés permettent de la découvrir au détour de caps effilés, de pinacles acérés et de criques étroites dans lesquelles s’engouffre la marée montante. Un décor dont la dramaturgie atteint son paroxysme les soirs de tempête, lorsque le vent marin souffle des symphonies barbares dans l’orgue de Finn McCool.

En pratique

Y aller
Assez éloigné du centre-ville, l'aéroport international de Belfast est desservi quotidiennement depuis Paris par des compagnies à bas coût. Celui de Dublin, en République d'Irlande, reste toutefois bien plus accessible et n'est qu'à deux heures en bus d'Aircoach, la capitale nord-irlandaise.

Renseignements
L'office de tourisme irlandais (https://www.ireland.com/fr-fr) permet de préparer son voyage à travers toute l'île. Celui de l'Irlande du Nord (https://discovernorthernireland.com/) est tout particulièrement utile pour les amateurs de Game of Thrones.