À la découverte d'Albi, la belle flamboyante sortie du Tarn

PATRIMOINE Albi s'affirme comme l'une des plus belles villes de la région Midi-Pyrénées

Marie Vanhamme pour 20 Minutes

— 

Albi la rouge, de son surnom, est classée au patrimoine mondial de l'Unesco pour sa sité épiscopale
Albi la rouge, de son surnom, est classée au patrimoine mondial de l'Unesco pour sa sité épiscopale — Pierre Bertrand

C'est du Tarn qu'Albi a émergé. Si le fleuve a perdu sa vocation économique, il irrigue toujours le cœur de la cité historique et, en suivant son cours, on imagine les gabarres, ces bateaux de bois à fond plat, transportant cordage, pastel, safran, verre, poterie et le déjà célèbre vin de Gaillac, qui firent la richesse de la ville jusqu'à la fin du XVIIIe siècle.

Le Palais de la Berbie, qui surplombe les eaux, a gardé l'allure imposante des châteaux forts du Moyen Âge. Cet ensemble épiscopal, l'un des plus anciens de France, fut aménagé en résidence d'agrément par les Évêques qui lui ont adjoint une aile Renaissance. Ses remparts, devenus promenoirs, et ses jardins en terrasses invitent aujourd'hui à de paisibles déambulations, tandis que le Palais abrite le Musée Toulouse-Lautrec, une des personnalités albigeoises les plus connues, avec le Comte de Lapérouse et Jean Jaurès, qui y enseigna.

Impossible de visiter Albi sans admirer les plafonds peints de la cathédrale Sainte-Cécile.
Impossible de visiter Albi sans admirer les plafonds peints de la cathédrale Sainte-Cécile. - Thinkstock

Chef-d'œuvre du gothique méridional, la cathédrale Sainte-Cécile affiche une rigueur architecturale qui contraste avec le raffinement de sa décoration intérieure riche en fresques et peintures murales. Le Pont-vieux, qui enjambe le Tarn de ses huit arches, réunit les deux rives du fleuve depuis plus de huit siècles !

A pied ou en gabarre

Dans l'entrelacs de ses rues et ruelles, le Vieil-Alby cache des maisons à colombages, des hôtels Renaissance, symboles de la richesse d'une contrée qui doit au pastel son surnom de « pays de cocagne », et la Collégiale Saint-Salvi, l'une des plus grandes églises romanes de la région. La ville, qui compte l'un des plus vastes secteurs urbains sauvegardés de France, n'a pas négligé ses espaces verts.

Le Vieil-Alby nous enchante avec ses maisons à colombages.
Le Vieil-Alby nous enchante avec ses maisons à colombages. - André Gilabert

L'Échappée verte – l'un des plus célèbres sentiers de randonnée de la région – offre aux promeneurs un circuit de 3 km longeant le Tarn et le Caussels. Le sentier des berges mène à l'embarcadère des gabarres qui proposent, au fil de l'eau, d'autres points de vue sur la cité resplendissant des tons rose et rouge foncé de ses briques d'argile. Le parc de Rochegude, inscrit sur la liste des jardins remarquables de France, offre un cadre romantique avec ses lacs, ses ponts, ses allées autour d'un hôtel du XIIIe siècle.

En pratique

L'office de tourisme d'Albi recense toutes les activités et merveilles accessibles en ville.
Tél. 05 63 36 36 00