Entre Turin et Gênes, Alba fait la foire aux truffes

ITALIE De l'autre côté des Alpes, au cœur du Piémont, une petite ville des Langhe garde un trésor convoité par les fins gastronomes

Agence pour 20 Minutes

— 

La ville d'Alba est si fière de ses truffes qu'elle leur consacre une foire devenue célèbre dans le monde entier.
La ville d'Alba est si fière de ses truffes qu'elle leur consacre une foire devenue célèbre dans le monde entier. — Thinkstock

Tuber magnatum, ou truffe d’Alba, régale en effet les tables du monde entier. Ce produit compte parmi les plus précieux du monde et il ne se développe que dans cette zone très précise du globe. Seuls les caveurs les plus avertis sont capables de le dégoter. Cependant, les amateurs peuvent tenter leur chance entre le mois d’octobre et celui de janvier.

La truffe d'Alba est aussi précieuse pour le gourmet que le diamant pour le joaillier.
La truffe d'Alba est aussi précieuse pour le gourmet que le diamant pour le joaillier. - Thinkstock

Chaque automne, un parfum alliacé se répand dans les rues médiévales d’Alba à l’occasion de La Fiera del tartufo bianco, la Foire internationale de la truffe blanche qui s’achève par une vente aux enchères des plus beaux spécimens au château œnothèque de Grinzane Cavour.

Cette année, c’est entre le 5 octobre et le 24 novembre que les gourmets se presseront sur place pour humer, goûter ou acheter ce champignon délicieux et apprendre à le préparer selon une centaine de recettes existantes. Et, peut-être, glaner quelques informations pour se lancer dans la cueillette…

Papilles et pupilles en fête

L’événement ne se résume pas à un simple alignement d’étals. Durant les festivités, la tranquillité des lieux laisse place à un rassemblement international. Outre le survol des truffières en montgolfière et les représentations de théâtre de rue, la ville organise des manifestations à caractère traditionnel, comme la Giostra delle Cento Torri (la Joute des Cent Tours) ou le Palio degli Asini, un lâcher d’ânes dont le vainqueur remporte une étoffe de velours brodée par les sœurs dominicaines.

Alba est aussi une attraction touristique à part entière. En se promenant le long de la rue Vittorio-Emanuele, le visiteur découvre l’art baroque italien grâce à l’église Santa-Maria-Maddalena et au musée municipal d’archéologie et de sciences naturelles, installé dans un ancien couvent. La truffe blanche a bien choisi son écrin…

En pratique

Pour découvrir le programme complet du festival, rendez-vous sur son site officiel, disponible en anglais et en italien.