Saorge, une aventure sur les pentes de la Roya pour les férus d'architecture

ALPES MARITIMES Village singulier des Alpes Maritimes, Saorge surplombe la vallée de la Roya

Agence pour 20 Minutes

— 

Saorge nous offre un panorama enchanteur qui nous transporte à travers les âges.
Saorge nous offre un panorama enchanteur qui nous transporte à travers les âges. — Thinkstock

Perchée à flanc de montagne, la pittoresque commune n’ouvre ses ruelles pavées qu’aux visiteurs à pied. Ses méandres proposent, à chaque détour, un voyage dans le temps. Les églises Saint-Sauveur et Notre-Dame des Miracles témoignent des influences artistiques et religieuses des moines qui s’y sont succédé.

Longtemps, la chapelle de la Madone del Poggio a accueilli la retraite de la congrégation de Lérins. Plus tard, à partir des années cinquante, des communautés d’idéalistes trouvèrent dans le calme et la beauté de la vallée la paix indispensable à leur recueillement. Restaurant les maisons délabrées, beaucoup sont restés et s’improvisent guides pour les visiteurs égarés.

Un havre de paix champêtre

Autrefois haut lieu de passage entre la France et l’Italie, Saorge demeure aussi accueillant pour ceux qui choisissent d’éviter le tunnel routier qui le contourne. Point de départ de nombreux sentiers, le village se veut un lieu de rencontre pour tous les amoureux de nature. À l’auberge, chacun peut se régaler des mets et délices de la région niçoise : socca, petits farcis, beignets de fleur de courgettes…

Petit village médiéval surplombant la vallée de la Roya, Saorge illustre le savoir-faire des architectes d’antan.
Petit village médiéval surplombant la vallée de la Roya, Saorge illustre le savoir-faire des architectes d’antan. - Thinkstock

Repu, le randonneur aura le choix entre plusieurs destinations. À l’ouest, la vallée du Caïros le conduira au cœur du Parc national du Mercantour dont l’accès est toutefois réglementé. Contrairement à son appellation, le sentier qui mène à la cime du Diable a tout d’un avant-goût de paradis. Quant au vallon de la Bendola, il a gardé un cadre sauvage que la civilisation n’est pas encore parvenue à altérer.

Si le canyon est riche d’espèces animales et végétales endémiques, c’est également le royaume des orchidées. Les plus intrépides aborderont les lieux en canyoning. Sensations garanties !

En pratique

Le site de la commune recense toutes les merveilles à découvrir lors de votre prochain périple.