En plein cœur de la Lozère, partez à la découverte des derniers bisons d'Europe

SAUVAGE La Lozère abrite l'une des plus belles réserves naturelles d'Europe

Agence pour 20 Minutes

— 

Les derniers spécimens français de bisons d’Europe vous attendent en Lozère. Lancer le diaporama
Les derniers spécimens français de bisons d’Europe vous attendent en Lozère. — Studionature.com

Jusqu’au Moyen Âge, les bisons d’Europe arpentaient la Margeride, au nord-est du département de la Lozère. Chasse, développement de l’agriculture, déforestation… la régression de leur habitat a provoqué la disparition de ces grands herbivores. En 1923, lors du premier congrès international pour la protection de la nature, un zoologiste polonais tira la sonnette d’alarme : il n’existait plus qu’un seul bison d’Europe à l’état sauvage et 54 survivants dans des zoos.

La Société internationale pour la protection du bison européen fut dès lors chargée d’élaborer un plan de sauvetage. En 1952, une première réintroduction en milieu naturel eut lieu en Pologne, puis d’autres suivirent dans l’Est de l’Europe. En 1991, afin de créer un pôle de reproduction sur un autre territoire européen, six mâles et trois femelles furent envoyés en Margeride, là où leurs ancêtres vécurent douze siècles auparavant !

Apprivoiser la bête

Aujourd’hui, les bisons se sont multipliés, vivent en semi-liberté sur 200 hectares à 1 400 mètres d’altitudes. La réserve de Saint Eulalie, qui les abrite, est ouverte au public. On peut l’arpenter en calèche à la découverte de ces rescapés des temps préhistoriques et admirer un troupeau d’une trentaine de têtes en quête d’alimentation (herbes, branchage, écorce…).

L’été, aux heures les plus chaudes, on peut même les surprendre en pleine sieste. Une rencontre de taille ! Car s’il est plus élancé que son cousin d’Amérique, notre bison n’affiche pas moins d’une tonne sur la balance et quelque deux mètres au garrot. En complément, un musée révèle toutes les informations sur les origines et le mode de vie de ce mastodonte ! Pour compléter le week-end au cœur de la Margeride, plus de 100 kilomètres de chemins de randonnées et de sentiers d’interprétation sillonnent des paysages étonnants ponctués de chaos de granit.

En pratique

Il est possible (et préférable, vu son succès) d'acheter ses billets en ligne pour visiter la réserve des bisons d'Europe en Lozère.