La Thuringe et ses trésors, une inépuisable source d’inspiration

Se ressourcer Berceau du Bauhaus, «cœur vert de l’Allemagne»… Peu connue des touristes étrangers, la région bénéficie d’un patrimoine culturel et naturel remarquable

Emilie Cochaud

— 

Des randonneurs sur le «Rennsteig», un sentier long de 170 kilomètres au coeur de la forêt de Thuringe.
Des randonneurs sur le «Rennsteig», un sentier long de 170 kilomètres au coeur de la forêt de Thuringe. — Guido Werner / Thüringer Tourismus GmbH
  • Le «Land» allemand de Thuringe célèbre en 2019 les 100 ans du Bauhaus, dont la ville de Weimar est le berceau.
  • La musique et la littérature occupent également une place de choix dans le patrimoine de la Thuringe. Bach, Liszt, Strauss, Brahms, Wagner, Goethe et Schiller l'ont marquée de leur empreinte.
  • Surnommée «le cœur vert de l’Allemagne» en raison de ses nombreuses forêts, la région offre de multiples possibilités de randonnées en nature.

Oubliez Berlin et la Bavière. Cette année, c’est en Thuringe qu’il faut aller. Petit par la taille, l’aura de ce Land, berceau du mouvement Bauhaus qui fête son centenaire, est pourtant immense outre-Rhin. Si son nom vous est inconnu, c’est peut-être parce que 90% de ses visiteurs sont allemands. Epicentre de l’architecture moderne, concentré de culture et d’histoire, « cœur vert de l’Allemagne »… On vous explique pourquoi c’est l’endroit où faire le plein d’inspiration en 2019.

Le «Land» allemand de Thuringe.
Le «Land» allemand de Thuringe. - Map4news/20 Minutes

La ville de Weimar s’est mise sur son trente-et-un pour marquer les 100 ans du Bauhaus. Fondée en 1919, cette école d’art a révolutionné l’architecture et le design du XXe siècle. Minimaliste, géométrique, fonctionnelle… Un siècle plus tard, elle continue à influencer l’esthétique moderne. Certains prétendent même retrouver la trace du Bauhaus dans les meubles Ikea et l’iPhone !

Sur les traces du Bauhaus

Pour se faire sa propre opinion, il faut absolument se rendre au Bauhaus Museum Weimar, qui sera inauguré le 6 avril. De l’iconique chaise tubulaire en métal de Breuer à la lampe boule de Wagenfeld, « ce nouveau musée présentera la plus ancienne collection Bauhaus du monde avec environ 10 000 objets », décrit Martina Ulrich, commissaire d’exposition. Autre incontournable, la première maison expérimentale construite par le Bauhaus (et la seule à Weimar), la «  Haus am Horn », qui rouvrira ses portes au public dès le 18 mai.

La première maison expérimentale construite par le Bauhaus, à Weimar, la « Haus am Horn».
La première maison expérimentale construite par le Bauhaus, à Weimar, la « Haus am Horn». - Thüringer Tourismus GmbH

Christian Eckert, guide local, recommande aussi « la promenade guidée organisée par les étudiants de la Bauhaus-Universität. Ils vous montreront le bureau du fondateur du mouvement, Walter Gropius », et vous feront marcher dans les pas de Klee et de Kandinsky, deux de ses plus illustres enseignants.

Côtoyer des légendes

Bach, Liszt, Strauss, Brahms, Wagner, Goethe, Schiller…  La liste des génies qui ont défilé en Thuringe est vertigineuse. Difficile de faire mieux au mètre carré ! On retrouve leur empreinte un peu partout dans la région. A Weimar, vous pourrez ainsi visiter la demeure de Goethe, dans laquelle il a vécu pendant cinquante ans.

Le château de Wartburg en Thuringe.
Le château de Wartburg en Thuringe. - Anna-Lena Thamm/Thüringer Tourismus GmbH

La ville natale de Bach se trouve à une heure de route, à Eisenach. La maison de l’enfant prodige permet de se plonger dans l’univers du compositeur, avec une démonstration d’orgue et de clavecin à la clé. Surplombant la ville, le château de la Wartburg invite à remonter encore le temps. Ce superbe château fort, érigé il y a 900 ans, a d’ailleurs inspiré Richard Wagner pour son célèbre opéra romantique Tannhäuser.

Réoxygéner sa créativité

Surnommée le « cœur vert de l’Allemagne », la région est aussi le paradis des randonneurs. Le Rennsteig, long de 170 kilomètres est l’un des sentiers les plus connus du pays. « Où que vous soyez, vous serez forcément à moins d’une heure de la forêt », sourit Christian Eckert.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par David Köster (@davidkoesterphoto) le 4 Mars 2018 à 10 :47 PST

A l’ouest, le parc national de Hainich est le diamant vert de la Thuringe : classée au patrimoine mondial de l’Unesco, cette forêt de hêtres quasiment vierge s’étend sur 7.500 hectares. On peut en mesurer toute la beauté en prenant le chemin des cimes, suspendu à une quarantaine de mètres, dans la canopée. Difficile d’imaginer que les artistes thuringiens soient restés insensibles à ces paysages. Peut-être en sortirez-vous avec quelques idées dans vos bagages…