Vous avez interviewé Serge Orru, Directeur général du WWF et auteur du livre « Pierre Rabhi, Le Fertile»

VOS QUESTIONS L'écologiste a répondu à toutes vos questions mercredi dès 15h...

C.G.

— 

Serge Orru, ancien directeur général du WWF.
Serge Orru, ancien directeur général du WWF. — G. LABARTHE / 20 MINUTES

Pourquoi devrais-je rejoindre le WWF? Convainquez-moi!
Parce que c’est une formidable organisation internationale qui a besoin de votre soutien, de votre engagement à nos cotés, de votre intelligence et de votre exigence.

Question politique : Cibler l'écologie à gauche, c'est une bêtise? (Leroy Jethro Gibbs)
Vous avez raison car c’est comme si vous me disiez que la déclaration des Droits de l’Homme n’appartenait qu’à une catégorie politique d’êtres humains. Je vous conseille l’excellent livre “Comment ne plus être productiviste sans devenir réactionnaire”, de Jean-Paul Besset.

On entend souvent qu'il faudrait moins consommer de viande. Qu'elle est votre position sur le sujet? Serait-ce réellement bénéfique pour l'environnement?
Vous avez raison, manger moins de viande allège notre empreinte écologique, car notre bétail est fréquemment nourri avec des tourteaux de soja, culture intensive qui participe, hélas, à la déforestation, notamment au brésil.

Le gaz de schiste en France, c’est totalement terminé?
Je ne crois pas qu’en restant les bras croisés on écarte le péril de l’extraction chimique du gaz de schiste.

Vous verra t-on à Marjolaine?  (Leroy Jethro Gibbs)
Pas cette année, mais surement l’année prochaine.

Avez-vous un film/documentaire portant sur la protection de l’environnement à me conseiller ?
Il y en a tellement d’excellents. Océans, de Jacques Perrin, en est un.

Je travail pour une des plus grosses entreprises d'ingénierie de la construction au monde. Ma question est la suivante: Pensez vous que l'écologie est un combat perdu d'avance contre les promoteurs, investisseurs et autres hommes d'affaires qui eux ne ce soucis que de leur dividende et qui donc ne respecte pas grand chose (j'en veux pour preuve l'entreprise pour laquelle je travaille) ? (RudeBoy44)
Ayez du courage. Nos ennemis tentent d’instiller le doute. Tout ce que les écologistes ont dit depuis un certain temps est avéré. Il ne faut pas succomber à la fatalité du désespoir. Il faut croire en l’improbable comme le dit si bien Edgard Morin et comme il le dit avec son ami Stéphane Hessel : que chacun s’engage dans son quotidien, dans sa famille, avec ses amis, avec son entreprise, dans sa ville, dans sa région, rejoignez les associations, celle qui vous convient, mais surtout ne sombrez pas dans le confort de la résignation...

La WWF a fait une campagne pour lutter contre la pêche au thon rouge en mediterrannée. Sea Shepherd Conservatory Society combat les braconniers sur le terrain. Que pensez-vous des actions des autres ONG ? Que pensez-vous du grand Paul Watson et de ses combats? Merci à vous. Pour les Océans et la Vie. (Leroy Jethro Gibbs)
J’ai beaucoup de respect pour Paul Watson et Sea Shepherd, et pour toutes les organisations qui luttent avec courage et détermination contre le pillage de la planète.

Bonjour Monsieur. Ca fait des années qu'on nous bassine avec un pseudo-réchauffement climatique. Les ours polaires sont toujours là, la moitié des terres n'est toujours pas sous l'eau et nous caillons toujours autant en hiver. Ma question est simple : le "global warning" n'est-il pas le plus gros fake de ces dernières décennies? (TeaParty)
Je vous conseille la lecture du livre de Claude Liorus et de Laurent Carpentier, “ Voyage dans l'Anthropocène”, qui démontre que suite à un carottage de la glace dans l’antarctique de plus de 150.000 années, l’activité humaine est responsable ces deux derniers siècles des émissions de gaz a effet de serre. Bonne lecture.

Bonjour. Pourquoi 61% de vos salariés ont-ils demandé votre démission en juin dernier? Qu'en est-il réellement de cette affaire? (Nicolas92)
Des individus anonymes ont écrit une lettre anonyme parfaitement calomnieuse. Il n’y a rien à ajouter. D’autant que le conseil d’administration du WWF France m’a renouvelé sa confiance suite à l’enquête diligentée. Voilà.

Avez-vous une vison pessimiste ou optimiste pour l'avenir? Merci beaucoup. (Nyfa64)
Il ne suffit pas d’être pessimiste ou optimiste, il faut résister. Il faut travailler, s’unir, il faut s’aimer.

Pourquoi n'entendons-nous jamais parler du télétravail dans les mouvements écologiques? (ske)
Moi je crois beaucoup à la relation sociale dans le travail. Le travail avec les autres. Rester tout le temps dans la maison sans être ouvert au monde est un risque. Le problème est d’avoir plutôt des transports en commun décents et fréquents.

Êtes-vous satisfait de la politique environnementale de la France? Notez-vous de sérieuses améliorations depuis le Grenelle de l’environnement? (JulienC)
Quand on est écologiste, on n’est jamais satisfait, car nos revendications sont à peine entendues. Donc il faut beaucoup d’énergie et de détermination pour réformer ce monde planétophage. Tout le monde aime la planète, mais personne veut descendre les poubelles, tout le monde aime le changement sauf le sien, chacun doit faire sa part, qu’on soit citoyen ou dans une organisation… Il est évident que le Grenelle de l’environnement est une avancée, mais pas la panacée. Il faut continuer à pousser nos propositions et démontrer la qualité de nos alternatives.

Quelles études avez-vous faites ?  (Nyfa64)
Licence en sciences humaines et je suis un autodidacte.

Peux on exercer son métier uniquement dans votre association? (en ayant un salaire ou est-ce seulement du bénévolat?) (Nyfa64)
On peut être militant salarié, et être aussi bénévole, comme notre présidente Isabelle Autissier, la grande navigatrice.

Quel a été l'élément déclencheur de votre intérêt pour l'écologie? (Nyfa64)
L’amour de la Méditerranée et la réalité de sa fragilité.

Dans quel but avez vous écrit ce livre?  (Nyfa64)
Pour mieux faire entendre la parole de ce petit homme si grand qu’est Pierre Rahbi. C’est un honneur que d'écrire un livre sur cette personnalité qui sait rendre humble tous ceux qui l’approchent.

Avez-vous des intentions politiques, en vous présentant aux législatives par exemple?
Je suis Directeur général du WWF France, et c’est déjà de la politique. Mais le WWF n’a pas à être partisan, envers qui que ce soit. Mes opinions personnelles ne regardent que moi. Mon rôle, avec toute l'équipe de WWF est d’influer toutes les organisations économiques, politiques et syndicales avec nos arguments, nos études, notre conviction et notre passion. Et il va falloir persuader les prochains candidats à la présidentielle de participer à la drastique réduction de l’empreinte écologique de nos modes de vie.

J'ai 15 ans et je souhaite pouvoir travailler plus tard au service de l'écologie. J'ai quelques questions à vous posez par rapport à votre association. Comment devient-on membre dans votre association? (Nyfa64)
Déjà je vous conseille de devenir membre de planeteattitude.fr qui est le premier réseau social consacré à l’environnement, il y a un secteur bénévolat ou vous pouvez poser vos questions, vous pouvez nous écrire, nous téléphoner et visiter notre site wwf.fr.

Quelles sont les tâches effectuées par les bénévoles de WWF? (Nyfa64)
C’est selon la compétence et l’envie de chacun. Isabelle Jean est la responsable bénévolat et mobilisation au WWF, et vous pouvez la joindre à ijean (at) wwf.fr.

WWF travaille-t-elle sur le terrain? (Nyfa64)
Nous travaillons dans 130 pays depuis 50 ans.

Pouvez-vous nous présenter le Festival du Vent? J'habite en Corse et j'en entends parler souvent, mais je ne sais pas vraiment de quoi il s'agit. Merci, bravo pour votre combat! (HerveT)
C’est un festival qui mélange art, science, sport, économie, philosophie, autour de l’écologie. Un festival pluridisciplinaire, C’est un véritable tourbillon de vie et je vous invite à venir vivre la 20e édition du festival à Calvi entre le 26 et le 30 octobre.

On vous connaît, car vous êtes impliqué et à l'origine de beaucoup d'initiatives (WWF, Festival du vent, Festival de l'Oh aussi, et j'en passe!). Je vous en félicite. Ma question est très simple. L'homme, côté personnel, est-il autant impliqué dans la protection de la nature? Quels sont ses goûts, ses passions? Vous semblez être quelqu'un de simple, qui ne "triche" pas. (Sidiba)
C’est gentil ce que vous dites. J’aime profondément ma famille, mes amis, la Corse et toutes les îles, en sachant que la Terre est une ile dans l’infini de l’univers, la musique, la littérature, le théâtre, la danse contemporaine, et j’adore rire!

Que représente pour vous Pierre Rabhi? Pourquoi avoir écrit ce livre sur cet homme? (Georina)
Pour moi c’est un exemple. C’est un exemple de grande cohérence. Il est à la fois un oriental et un occidental, c’est un vrai père de famille. Cet homme peut nous aider à sauver la planète de nos errements.

WWF est une grande organisation, quels sont vos projets à venir? Combien de membres compte le WWF France? (julienC)
190.000 membres donateurs. Je peux citer la campagne Tigre, car il ne reste que 3.200 tigres dans le monde, dans 13 pays, la qualité de l’eau de nos rivières et de nos fleuves, qui est une grande préoccupation pour la préservation de nos écosystèmes. La déforestation, qui élimine les grands climatiseurs que sont la forêt amazonienne et celle du bassin du Congo. La ressource halieutique, qui est gravement menacée à cause de la pêche industrielle, l’agriculture intensive, qui menace gravement la biodiversité sur l’ensemble de la planète, la lutte contre le péril climatique, car si à la fin du siècle la température moyenne augmente de 4° comme cela est prévu par les scientifiques, cela entrainera de graves conséquences pour nos enfants et petits-enfants. Nous devons inventer l’économie du moindre impact sur l’environnement. Nous devons rétablir l’harmonie entre l’homme et la nature car nous ne sommes pas les maitres de l’univers. La campagne « Oui au bio » dans ma cantine doit nous permettre de dépasser les objectifs du Grenelle, qui ne sont que de 20% de bio dans les repas scolaires à compter de 2012, nous devons atteindre très rapidement les 70 à 80%! Nous devons rendre les villes durables et les banlieues doivent devenir des beaux lieux. Et les zones humides doivent rester des zones humides. Demain sortira un guide sur l’éco-conception des textiles dont sont faits nos vêtements. C’est un remarquable travail fait par nos équipes que je vous conseille de lire attentivement. Car le jean que vous portez, pour sa fabrication, aura nécessité 11 tonnes d’eau...

Quelles sont vos relations avec d'autres ONG puissantes, comme Greenpeace, La Fondation pour la Nature et l'Homme, Peta (pour les animaux)... (KLeopatra)
Nous avons des relations de cousins avec toutes ces organisations. Chacun a sa manière de penser et de procéder. On ne peut pas aimer la biodiversité sans aimer la diversité humaine et culturelle car à chaque fois que nous avons été unis, nous avons singulièrement avancé. Notamment avec le programme Reach en Europe, le Grenelle de l’environnement, le thon rouge, etc.

A titre personnel, d'où vous est venu votre engagement pour en faveur de la protection de la nature? (Diorana)
L’amour des peuples amérindiens. J’ai toujours été attiré par les grands écrivains voyageurs: Jack London, Romain Gary, Joseph Kessel, Théodore Monod... Grâce à eux, j’ai compris que notre monde était interconnecté avec l’ensemble du vivant.

Pourquoi personne (sauf les écolos purs et durs) ne connaît Pierre Rabhi? Est-ce que choisir de sortir de la société comme il  l’a fait n’est pas un certain renoncement à changer le système? (leonore)
Pierre Rahbi n’est absolument pas hors système, quand bien même il conteste le système. C’est un paysan, un sage, un philosophe. Avec ses associations et sa fondation, il réalise de nombreuses actions en faveur d’une agriculture utile pour le bien être des populations. D’ailleurs, avec son association Colibri, il lance une grande campagne à partir des 6 et 7 novembre, et cette campagne s’intitule « Soyons tous candidats ». C’est un homme qui remplit des salles de 1.000 à 2.000 places parce que c’est une personnalité extrêmement écoutée. Il ne se contente pas de philosopher, il fait. Pierre Rahbi est un homme qui dit et qui fait, il est dans la politique des actes. Et dans ce livre, « Pierre Rahbi le fertile », vous aurez l’occasion de l’écouter dans ses interviews à France inter et France culture et ainsi, vous pourrez juger de son esprit fertile.

N’avez-vous pas peur que les collaborations avec les entreprises ne nuisent à votre image? Ou qu’elles cherchent à se racheter une bonne conscience écolo en ajoutant le logo du panda sur leurs rapports? (Florae)
Le WWF a pour missions principales de stopper le processus de dégradation de notre environnement proche et lointain. Il est évident que les entreprises contribuent à cette dégradation. Et, pour l’enrayer, il est important de réduire leur empreinte écologique. Si une entreprise est une source de pollution, avec ses milliers de salariés, hommes et femmes, elle est aussi une source de solutions. Tout nos partenariats avec les entreprises qui représentent, à peine 25% de notre budget, sont effectués dans une totale transparence. Le rapport partenariat/entreprise est téléchargeable sur notre site internet : wwf.fr. L’entreprise est aussi un formidable lieu de changements, et nous pouvons être fiers de toutes les avancées réalisées.

Merci pour vos questions pertinentes, j’ai pris beaucoup de plaisir à y répondre en plus de 20minutes. Merci de mieux faire comprendre la pensée et les actions de Pierre Rahbi le fertile (édition Textuelle). Et toute ma reconnaissance pour toutes celles et ceux qui s’engagent avec leur moyen et leur coeur dans le combat environnemental. On a le droit de ne pas être d’accord, mais nous avons le devoir de transmettre une planète vivante à nos enfants. La pensée productiviste ne doit plus régner en maitre, et pour cela nous avons besoin de votre engagement à nos cotés. Mon ami Jean-François Bernardini, du groupe I Muvrini, dit souvent que l’homme n’est ni grand ni petit, il a la taille de ce qu'il sait aimer et respecter.

-----------------------------------------------

Présentation du chat:

Serge Orru est une personnalité emblématique de l'écologie française. Directeur général de WWF France, la célèbre ONG au panda qui fête ses 50 ans cette année, il est aussi à l'initiative, avec sa femme, du Festival du Vent qui se déroulera, pour la 20e édition, à Calvi du 26 au 30 octobre prochain.

En tant qu'auteur, il vient de publier le livre «Pierre Rabhi, le fertile», biographie d’un écolo avant-gardiste qui a choisi une vie à l’écart de la société et a développé l’agro-écologie en France et dans les pays d’Afrique.