Vous avez interviewé Nelson Monfort: «Je suis heureux et fier de faire partie de France Télévisions à laquelle je demeure fidèle»

VOS QUESTIONS Le journaliste sportif a répondu à vos questions...

R.S. et M.B.

— 

20minutes.fr

Mot de la fin: Merci à tous pour cet échange franc et plein d'humour. Je vous retrouve avec joie sur les planches du théâtre du Gymnase à Paris, pour la comédie "Nettoyage de printemps" qui marquera mes débuts sur scène aux côtés, entre autres, de ma fille Victoria. 

Bonjour Nelson, suite aux accusations de "ménages" avec AREVA, comment avez-vous vécu votre retrait décidé par Monsieur Bilalian (brutal?) pour commenter les championnats d'Europe d'athlé ?
Darkside

J'y ai déjà répondu dans une question précédente.

Bonjour Nelson, sujet Tennis. Pensez-vous que la France va un jour se trouver un Federer ou un Nadal? Et, restant dans le sujet, pensez-vous que Federer soit le plus grand joueur de tous les temps?
Szeppi

Je pense que Gaël Monfils, Richard Gasquet ressuscité, voire Jo-Wilfried Tsonga sont capables dans une très grande quinzaine de remporter un tournoi du Grand Chelem. Mais de là à imiter les deux joueurs que vous évoquez, ça me semble mission impossible.

Como esta usted, Nelson ?
Perso, j'ai une question bête: pourquoi, dear Nelson, lorsque tu "traduits" des sportifs sur un de tes habiles questionnages, dis-tu toujours ce que tu penses qu'ils vont dire et quasiment jamais ce qu'ils disent vraiment ?
Bardavm

J'aime bien l'humour de cette question. Si à l'image de certains présentateurs météo, il m'arrive d'enjoliver le panorama, cela reste très fidèle à l'esprit de mon interlocuteur.

Bonjour Nelson,
Tout d'abord merci pour votre professionnalisme et votre respect des sportifs.
- Concernant le cyclisme, comment expliquer vous le silence des journalistes spécialisés au sujet du dopage sur la Grande Boucle avant le grand lessivage de Festina puis les piqûres de rappel consécutives ?
- Au sujet de Roland Garros, que pensez-vous de la quasi-absence de contrôles antidopage ?
- Comment expliquez-vous l'absence de direct (TV) sur les championnats de France de ski Nordique et de Biathlon chaque année? Avec des médaillés olympiques (Jay, Dorin, Brunet, Lamy-Chappuis, Fourcade...) alors que dans le même temps on a droit à des sujets people sur le football ou des interviews de cyclistes retraités (Stade 2)? Merci et continuez à bien oeuvrer....
KODIAK38

Franchement, je ne suis pas spécialiste de cyclisme et encore moins de dopage. A Roland-Garros, il y a des contrôles antidopage. Stade 2 et Tout le sport donnent régulièrement les résultats des sports que vous évoquez. Il me semble qu'en dehors des Jeux olympiques, ces sports auraient du mal à conquérir un large public si c'était diffusé en direct.

Suite à vos récents soucis de soi-disants conflits d'intérêt avec France Televisions et je crois savoir, votre "mise à pied", allons nous vous retrouver sur une autre chaine (du privé) ?
Aristide75

Je suis heureux et fier de faire partie de France Télévisions à laquelle je demeure fidèle.

Bonjour Nelson,
Je sais que vous aviez participé à l'anniversaire des Guignols en remplaçant votre marionnette, la caricature ne vous dérange t-elle pas/plus? Merci :)
Thib
Non, elle ne me dérange pas du tout. Au contraire. Je n'ai aucun problème avec ça.

Bueno dia senor,
What a good idea à 20 minutes de vous inviter! Enfin une vraie célébrité, très bien imitée par Nicolas Canteloup... Ce qui vous rend encore plus sympathique! Qu'en pensez-vous d'ailleurs?
Vous qui voyagez à travers the world, si cultivé, si respecteux , que toutes les chaines doivent chercher à débaucher, cher Nelson, j'aimerais bien savoir quels sont vos revenus mensuels ? Good luck.
Maître Pierre

Nicolas Canteloup est pour moi un talisman porte-bonheur. Comme je le suis pour lui parce que l'une des premières voix acceptées aux Guignols de l'info fut la mienne.

Bonjour Nelson,
Avec qui aimez vous travailler parmi le panel de journalistes sportifs de France Télevision?
Autre question : quel est votre pronostic homme et femme pour Roland Garros?
Leroy Jethro Gibbs

Je peux citer Lionel Chamoulaud et François Brabant avec lesquels je vais commenter Roland-Garros. Et beaucoup d'autres qui se reconnaîtront. Pour Roland-Garros, je pense que Djokovic et Soderling, dans un très grand jour, peuvent bousculer Nadal. De là à gagner... Le tennis féminin traverse une grave crise d'identité. Qui peut spontanément citer les deux premières joueuses mondiales hormis un public d'initiés? Pour la victoire, allons-y pour Kim Clijsters, ce qui ferait plaisir à tout le monde.

Bonjour,
Quel est pour vous le plus beau stade d'athlétisme? Le plus grand athlète (toute époque confondue, homme et femme)?
Quelle opinion sur cette nouvelle génération d'athlètes français ? Et pour finir, un parcours à la colette Besson est-il possible encore de nos jours ?
anarchiste au pouvoir

Le plus beau stade d'athlétisme était celui de Sydney. Le plus grand athlète, Carl Lewis. Mais Usain Bolt, avec sa personnalité est en train de s'en approcher. Colette Besson, je l'ai conneu après sa carrière. C'était une amie. J'avais une profonde estime et amitié pour elle. Quand elle est décédée en 2005, la mort a frappé haut. La vie est bien cruelle et bien injuste. Un parcours comme le sien n'est plus possible aujourd'hui. Elle était 100% amateur. J'ai une anecdote à son sujet. Le général de Gaulle lui a dit: "Vous êtes l'une des rares femmes qui m'ait fait pleurer", après sa victoire aux Jeux de Mexico.

Que pensez-vous du traitement du sport sur le service public, notamment sous l'ère Chamoulaud-Bilalian, qui massacre le sport et le résume à du people?
Bob Les Ponges

Je ne suis pas du tout d'accord avec ce commentaire. L'appellation "plus grand terrain de sport" est plus que jamais justifiée. Nous diffusons des sports que personne d'autre ne diffuse. Nulle autre chaîne généraliste. A Vancouver, le biathlon nous a valu les plus belles audiences.

Hello Nelson Monfort,
3 questions pour vous (vous êtes mon journaliste sportif préféré): 1) Qu'est ce que cela vous fait d'être aussi populaire ? 2) Qu'est ce qui vous passionne le plus dans le site Roland Garros ? 3) Que ferez vous quand vous serez à la retraite? Merci d'avance.
Jiben le nantais

Les gens sentent quand on les aime et moi, j'aime les gens. Je vais spontanément à la rencontre d'autrui. Comme je le fais dans la vie, je le fais à l'écran. Je n'ai pas de méfiance vis-à-vis des gens. Ce qui me passionne le plus à Roland-Garros, ce sont les matchs. Concernant le site, je ne suis pas pour l'agrandissement. Si on se bouscule un petit peu lors de la première semaine du tournoi, mon dieu, ça reste bon enfant. Il n'y a pas de hooligans dans le tennis. A la retraite, j'écrirai. J'ai déjà commencé. J'ai un livre qui sort cet automne et qui est une vraie surprise. Je ne me suis pas fixé de date de retraite. Tant que je sentirai que le public veut encore de moi, je continuerai.

Nelson! Vous êtes mon idole de la TV! Vous avez côtoyé les plus grands du sport et vous gardez la tête froide, votre humour est grandiose et vous ne vous prenez pas au sérieux! Je me souviens de votre descente en luge sur une piste de bobsleigh... Je cherche cette video depuis longtemps, mais ne la trouve malheureusement pas...
En tout cas, merci de votre bonne humeur, de votre enthousiasme, et pour tout!
Docsharp
Je ne sais pas où cette vidéo peut être. Mon humour est toujours spontané. Il y a une forme d'humour que j'apprécie particulièrement, c'est l'auto dérision. Cela vient de mes racines anglo-saxonnes. Je suis plutôt adepte d'un humour franc et gentil. Pas caustique ou second degré. Je n'aime pas.

Bonjour Nelson,
Si vous pouviez changer une seule chose dans le monde (du sport ou en général), que serait-ce ?
Yamato-Gun

Je ressusciterais Mozart.

Quel est votre plus beau souvenir après tant de carrière? Si vous avez du mal à choisir, avez vous une anecdote amusante sur votre parcours?
Bravo pour ce que vous avez fait, votre passion pour le sport (et la musique classique, je vous avais aperçu à un concert) font de vous un passionné!
Faf

Mon plus beau souvenir est à venir. Je regarde vers le futur même si je reconnais que j'ai vécu de très grands moments. J'ai essayé de les faire partager. La chose la plus gentille qu'on puisse me dire, c'est que je suis un passeur d'émotions.

Helloo Mister Monfort !
J'aimerais savoir quel évènement sportif vous a fait le plus vibrer? Vous êtes fan de sport, mais quel est celui que vous préferez? Après avoir commenté le sport vous publiez differentes méthodes pour apprendre les langues est ce une demande de la part de l'éditeur ou une initiative personnel ? Merci pour les bons moments passés.
Stéphane

En été, ce que je préfère est l'athlétisme, la natation. En hiver, le patinage artistique. J'aime beaucoup les sports de neige et glace. Les mauvais côté du vedettariat s'y expriment moins. Sinon, c'est bien une demande de l'éditeur à laquelle j'ai adhéré tout de suite. Ces livres me ressemblent. Ils sont ludiques, curieux, drôles. On passe un bon moment. Pour moi, le sport à la télévision sert à faire passer de bons moments aux téléspectateurs. Avec ces livres, les lecteurs passeront de bons moments aussi.

Je voulais savoir quel était votre secret pour parler couramment toutes les langues que vous utilisez lors de vos interviews. Comment faites-vous pour entretenir votre oreille et votre vocabulaire et comptez-vous en apprendre d'autres d'ici la fin de votre carrière? Egalement, je voudrais savoir si vous commentez le patinage artistique parce que vous avez été patineur vous-même ou simplement parce que vous appréciez la discipline ?
Malikou31

Entretenir l'oreille et le vocabulaire, oui. Surtout la lecture des journaux étrangers. Le Herald Tribune est un journal international que j'apprécie beaucoup ABC en espagnol. Je regarde des chaînes comme CNN ou TVE également. C'est très important et en même temps, c'est un plaisir. L'apprentissage des langues n'a jamais été un calvaire pour moi. Mais un vrai plaisir. Sinon l'un des premiers sports que j'ai pratiqué a été le hockey sur glace. J'ai toujours été attaché aux commentateurs qui pratiquent le sport qu'ils commentent. Il y a là une forme de respect du public. Le patinage que je pratique, j'hésiterais de le qualifier d'artistique. Mais je sais de quoi il s'agit... Les cours de Philippe Candeloro ne suffiraient pas...

Bonjour,
Vous connaissez combien de langues?
mdeparis

Pour discuter et répondre, l'italien et l'allemand peuvent s'ajouter aux trois langues que je parle déjà, l'anglais, l'espagnol et le français. Le premier respect du au téléspectateur est de bien s'exprimer en français. Je suis très attaché à la bonne utilisation de la langue française. J'aurais aimé avoir des notions de russe. Je suis un grand admirateur de la littérature russe. Mais c'est peut-être un peu tard maintenant. Je viens donc de sortir chez Berlitz Editions et France télévisions distribution deux méthodes de langue. L'une en anglais, l'autre en espagnol. Ce sont des livres extrêmement ludiques qui ne sont pas seulement des guides de langue mais qui sont des découvertes géographiques, culturelles, historiques et sportives de la Grande-Bretagne et de l'Espagne, à travers un personnage de bande dessiné qui me représente dans l'exercice de mes fonctions.

Bonjour Nelson,
Y'a t-il des sportifs qui refusent de répondre à vos questions? Quels sont les sportifs les plus sympa en interview? Merci.
Noe86

J'ai déjà répondu à la première question précédemment. Quant aux sportifs les plus sympas, je dirait ceux de l'équipe de France de natation. Avec eux, qui ont l'âge d'être mes fils, j'ai tissé une relation qui dépasse le cadre professionnel. Je les aime vraiment beaucoup. Gilot, Bernard, Leveaux, Bousquet, Lacourt et bien d'autres. Et je pense qu'ils me le rendent bien.

Quel est votre plus beau souvenir en temps que commentateur sportif et quelle plus belle interview? Avez-vous connu des altercations avec des sportifs en colère après une défaite , après une question?
pogoslam95

Je venais d'entrer à la télévision. Aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992, ma rencontre avec Carl Lewis. Ce dernier a fait référence à son père qui venait de le quitter. Avec une médaille d'or olympique autour du cou, c'était un souvenir très très fort. Sinon, je n'ai jamais connu d'altercation avec des sportifs. Une interview peut-être réussie avant de poser la première question. Je n'y vais pas avec mes gros sabots. On ne brandit pas le micro sur les athlètes. Je demande avant si la personne est d'accord, ce qui évite ces altercations. Les soeurs Williams, par exemple, ont parfois refusé. Notamment, Serena qui a un caractère plus affirmé que sa soeur.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Nelson Monfort a à son actif des décennies de commentaires sportifs, des accents inoubliables. Il a réalisé des interviews dans toutes les langues. Plus fort qu'un simple traducteur d'après match, Nelson, c'est le polyglotte du PAF. Il enchaîne les questions en anglais ou en espagnol sans jamais faillir. Planté en zone mixte ou en salle d'interview, aucun athlète ne lui résiste. Nelson comprend tout, traduit tout avec une verve inimitable.

Il aime les winners, l'esprit d'équipe, la grande famille du sport, les pleurs et la sueur. Mais il est aussi là pour réconforter un athlète en détresse et l'abreuver de «You are a great champion» ou «you will be back». N'est ce pas Laure Manaudou? Amaury Leveaux lui a même fait un smack sur la bouche.

Il est tellement populaire pour ses traductions qu'il a travaillé sur deux méthodes de langues publiées aux éditions Berlitz en Avril, en anglais et en espagnol. Chacune des méthodes présente 18 interviews enregistrées par Nelson Monfort, des activités orales pour la diction, des exercices pour consolider ses connaissances grammaticales.
               
On y retrouvera son style. Nelson Monfort aime l'emphase, la description ciselée, les références historiques et les chansons d'opérettes. Tout cela en commentant du short track ou du patinage artistique, Nelson est multicartes. C'est aussi l'homme qui ne se démonte pas quand Michael Johnson, la légende du 200m et du 400m, lui met un vent devant la caméra.


Nelson Monfort était l'invité de 20 Minutes.