Vous avez interviewé Aurore Gorius et Michaël Moreau, auteurs du livre «Les Gourous de la com’»

VOS QUESTIONS Les deux journalistes, qui ont étudié les dessous de la communication liée au pouvoir, ont répondu à vos questions...

Mélissa Bounoua

— 

Aurore Gorius et Michaël Moreau, auteurs du livre «Les Gourous de la Com’» lors d'un chat à la rédaction le 7 avril 2011
Aurore Gorius et Michaël Moreau, auteurs du livre «Les Gourous de la Com’» lors d'un chat à la rédaction le 7 avril 2011 — 20minutes.fr

Quelles sont les agences de com qui aident les plus puissants? Pourquoi n'est-ce pas les services de communication de leur entreprise ou institution?
Chabaddaaaa

Les premiers "dircom" (directeurs de la communication) sont effectivement apparus dans les entreprises à la fin des années 1970. Puis dans les années 1980, les entreprises ont commencé à avoir recours, en plus, à des conseils extérieurs. Des agences comme Image 7 (qui coache aujourd'hui Pinault et Lauvergeon) ou DGM (qui conseille Bolloré ou Arnault) se sont alors créées. Ces dernières offrent souvent un regard plus critique que les dircom internes, et viennent en renfort en période de crise.

La multiplication des opérations de communication ne met-elle pas en péril la pérennité d'une République ?
ash

La succession des coups de com' ne produit pas de sens et ne portent aucun projet politique. D'autre part, certaines opérations de com' de politiques ne sont jamais suivies d'effet. Nicolas Sarkozy a même adopté ce que ses conseillers ont appelé la stratégie des "fumigènes". Par exemple, en 2005, il se déclare favorable au droit de vote des étrangers aux élections locales dans le journal "Le Monde", mesure qui ne sera jamais reprise ensuite dans aucun de ses programmes.

En quoi consiste concrètement le media training que ces agences de communication donnent aux dirigeants de notre pays? Quels sont les conseils qui sont prodigués?
mbalelbaa

Il s'agit d'apprendre à des politiques ou des chefs d'entreprise à parler en public ou devant les caméras. Les séances réunissent des journalistes professionnels qui les entraînent, et des communicants qui travaillent le fond du message à faire passer. A Euro RSCG, un média-training de 2h30 coûte pour le client 3 500 euros HT, dont 1 000 euros pour le journaliste.

La force tranquille' est devenue en changeant de camp «La rupture tranquille». Le «tout est possible» socialiste a également changé de camp en devenant «Ensemble, tout est possible». Faute d'idées neuves, assisterons-nous encore et encore à la reconversion de vieux slogans ?
French'troll

Il est vrai que les slogans politiques n'ont pas toujours beaucoup de substance avec des "mots valises" qui peuvent s'appliquer à la droite comme à la gauche : ce sont les mêmes mots, souvent peu concrets. Par ailleurs, les slogans sont souvent conçus par les mêmes agences de com' quel que soit le bord politique (par exemple Euro RSCG).

Bonjour,
Notre société est devenue celle de la communication à tout va, ou ce moyen d'exister en deviendrait presque une fin en soi. Ne pensez-vous pas que trop de communication produit l'effet inverse?
Trop communiquer parait, maintenant, vouloir dissimuler quelque chose, trop se justifier, ne pas communiquer est synonyme de reconnaitre une défaillance. Depuis que les experts en communication abondent, il me semble remarquer un effritement sensible du respect des institutions et des personnes qui les représentent. On interpelle Sarko, on polémique sur La Ségolène comme s'il s'agissait de camarades de régiment ou de classe. S'effacent tout d'un coup le Président élu et représentant la majorité d'un pays ou une actrice majeure de parti auquel s'identifient un échantillon de la population. Ne pensez-vous pas qu'une sur-communication, en voulant rompre les barrières, finisse par brouiller le jeu légitime de l'information journalistique ou politique et sa lisibilité?
Vieuxcrouton

2007 constitue certainement un tournant dans l'histoire de la communication politique. Nicolas Sarkozy applique la stratégie de la "parole omniprésente" alors que ses prédécesseurs misaient sur la "parole rare", qui plaçait le président au-dessus de la mêlée. Nicolas Sarkozy a vu les limites de sa stratégie: depuis le dernier remaniement, et encore plus depuis les élections cantonales, il tente de se "représidentialiser". Il préfère communiquer sur ses déplacements à l'étranger et s'expose moins sur certaines affaires internes.

Vous avez interviewé Alain Krivine à propos des « gens de la télé », en l'occurrence Marcel Trillat et Jean Bigot, ont coaché et façonné son protégé, Olivier Besancenot. Qu'avez-vous découvert? Qu'a t-il précisé? Est-ce que ce genre de «coaching» se fait fréquemment? Et historiquement, est-ce que cela a toujours été le cas?
menen

Alain Krivine nous a effectivement raconté les coulisses des médias-trainings (entraînement à la prise de parole face caméra) d'Olivier Besancenot. Cela s'est passé en 2002 lorsqu'il est devenu porte-parole de la LCR et s'est présenté pour la première fois à l'élection présidentielle. Il a été pris en main par des personnalités alors en poste à France 2: Jean Bigot, patron de la fiction, et surtout Marcel Trillat, journaliste et documentariste, dans le jardin de la maison de ce dernier à Vitry sur Seine. Oui, ce genre de coaching est très répandu, tous les politiques ou presque y passent. Il y a déjà des exemples dans les années 1960 et 1970 mais cela s'est accéléré avec la massification de la télé dans les années 1980.

En quoi ces gourous ont-il changé la manière de produire de l'information? En quoi l'ont-ils faciliter ou au contraire compliquer? Sont-ils responsables de la dégradation de l'image des journalistes et de la confiance du lectorat?
Beber

Ils ont contribué à verrouiller l'information, en particulier économique. Dans ce domaine, l'investigation est devenue très compliquée. Ce sont des filtres incontournables, d'autant qu'ils sont peu nombreux pour assurer la com' de toutes les boîtes du CAC40. Par ailleurs, les agences de com' recrutent parfois parmi les journalistes pour assurer des "ménages" (média-trainings, séminaires d'entreprises...) brouillant ainsi la frontière entre la com' et l'information. Le grand écart est parfois difficile à assumer pour les journalistes concernés.

Quelles sont les compétences qu'ont vraiment ces "gourous de la com'"? D'où sortent-ils? Quels sont leurs cursus et leurs expériences professionnelles précédentes? J'imagine que vous en parler dans votre livre, mais je ne l'ai pas encore lu :)
Gaël

Beaucoup de gourous de la com' viennent de la politique : Anne Méaux et Michel Calzaroni viennent de la droite libérale, voire extrême-droite à leurs tous débuts; Stéphane Fouks est issu des réseaux rocardiens. Ils sont ainsi rompus aux rapports de force. Ensuite, dans les années 1980, ils se sont lancés dans le coaching de chefs d'entreprise.

Avez- eu des difficultés pour rencontrer Anne Méaux, Stephane Fouks et Michel Calzaroni? Comment avez-vous réussi à les faire parler? Quels sont les sujets qu'ils ne voulaient pas aborder? Et ceux, dont au contraire ils étaient fiers?
Michel

Anne Méaux a été la plus difficile à rencontrer. Elle a finalement accepté de nous voir deux fois longuement l'été dernier, après que nous ayons rencontré les personnes qui ont créé son agence de com', Image 7, avec elle en 1988, ainsi qu'un grand nombre de ses collaborateurs passés ou actuels, ses clients, ses concurrents... Michel Calzaroni et Stéphane Fouks ont accepté plus rapidement, en jouant la carte de la séduction. Ils ont répondu à l'ensemble de nos questions même si certaines les gênaient plus que d'autres comme le problème des conflits d'intérêts.

Avez-vous subi des pressions pour ne pas dévoiler certaines choses ?
peaceloveandlife

Non, tous les communicants ont fini par nous répondre, même si certains ont été plus réticents que d'autres.

Les politiques ont beau s'entourer de redoutables conseillers pour leur trouver des formules chocs , ils sont malgé tout objet de moqueries de la part d`humoristes et d'internautes .
Il vaudrait mieux donc revenir a une communication plus simple et directe .
Quelle est votre sentiment ?
anarchisteaupouvoir

Il est certain que les communicants ont participé à l'appauvrissement du discours politique, et ont ainsi encouragé les moqueries à leur encontre.

Quelle a été votre plus grande découverte/surprise au cours de votre enquête?
Etienne

D'abord le manque de transparence des agences de com' sur leur fonctionnement, leurs clients et même sur des informations basiques comme leur chiffre d'affaires. Par ailleurs, une de nos grandes surprises a été de constater que certains communicants revendiquent ouvertement d'interférer directement dans la stratégie de leurs clients, entreprises ou politiques. Ils reconnaissent donc ainsi dépasser leur simple rôle de conseil en communication.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Comment le pouvoir communique t-il? Qui sont ceux qui travaillent dans l’ombre des hommes et des femmes politiques à définir une stratégie médiatique? Aurore Gorius et Michaël Moreau dévoilent  dans «Les Gourous de la com’. Trente ans de manipulations politiques et économiques», publié aux éditions de La Découverte, comment le lobbying s’opère pour vendre l’image des dirigeants français.
 
Deux ans d’enquête et de discussions avec  les plus grands noms de la communication politique, comme Anne Méaux, conseillère de Jacques Servier, empêtré dans le scandale du Mediator ou encore d’Eric Woerth durant l'affaire Bettencourt, mais aussi  Stéphane Fouks, Michel Calzaroni qui répondent pour la première fois à des journalistes sur leur façon de travailler. Ils montrent comment se construisent les réseaux d’influence, de la rigueur installée par François Mitterrand à l’hyper-pouvoir de Nicolas Sarkozy.
 
Quelles sont les méthodes du pouvoir pour atteindre l’électorat? Comment établir la communication politique des futurs candidats à l’élection présidentielle et des dirigeants de grandes entreprises? Aurore Gorius et Michaël Moreau étaient les invités de 20 Minutes.