Vos questions sur les sectes

VOUS AVEZ INTERVIEWÉ enaud Leblond, l'auteur du livre «Le Pouvoir de sectes», vous a répondu...

PA

— 

Renaud Leblond, l'auteur du livre «Le Pouvoir de sectes»
Renaud Leblond, l'auteur du livre «Le Pouvoir de sectes» — dr

Renaud Leblond, l'auteur du livre «Le Pouvoir de sectes», a répondu à vos questions en direct.

Comment réagissez vous à l'info du 14 septembre concernant la découverte sur la modification de la loi sur les sectes? Je voudrais savoir si on ne prend pas les gens pour des "imbéciles" ou alors les sectes ont plus de pouvoir qu'on nous le laisse entendre.
space99
Votre livre s'appelle «Le Pouvoir des sectes»: nous en avons une triste illustration politique aujourd'hui, car l'Eglise de scientologie ne peut plus être dissoute, en raison d'une «erreur matérielle». Je suis effaré de voir que mon pays, la France, pays avec de hauts idéaux, n'arrive pas à dissoudre ce "chancre" qui vit aux dépens de notre nation. Ne parlons même pas de Qui-en-haut-lieu a commandité ce nouveau scandale d'état... Ne peut-on rien faire? Quelles sont vos réactions face à cette actualité?
Antisectes
La suppression de cette disposition permettant la dissolution des personnes morales condamnées pour escroquerie intervient à la veille d'un jugement à l'encontre de deux structures de l'Eglise de Scientologie poursuivies pour escroquerie en bande organisée et exercice illégal de la pharmacie. Des structures menacées de dissolution, suite aux réquisitions du parquet. C'est juste un alinéa de l'article 131-39 du code pénal qui a subitement disparu, dans un texte fourre-tout et illisible. Pourquoi? Comment? Le syndicat  de la magistrature s'est demandé s'il s'agissait là de la poursuite d'un processus de dépénalisation rampante du droit des affaires ou du symptôme d'un lobbying efficace de la Scientologie. Michèle Alliot-Marie, ministre de la justice, évoque de son côté une «erreur matérielle».  La seule chose que l'on peut dire, c'est que - comme la Miviludes l'a noté à plusieurs reprises - l'Eglise de Scientologie est connue pour exercer un lobbying efficace dans les instances internationales. Elle dispose d'ailleurs d'une entité exclusivement consacrée au lobbying: le Bureau européen des droits de l'homme, situé à Bruxelles. On se souvient aussi qu'à la fin des années 70, aux Etats-Unis, l'Eglise de Scientolgie avait lancé un programme d'espionnage à grande échelle - l'opération Snow white - qui visait à infiltrer des organismes gouvernementaux, des ambassades, des consulats, ainsi qu'une multitude d'associations critiques envers l'organisation. Pour autant, il n'y a aujourd'hui, dans cette affaire de modification législative, aucune preuve d'une infiltration de l'Eglise de Scientologie.

Le mot secte de nos jours n'a rien à voir avec la religion, dont le mot secte prenait toute sa valeur. Les sectes d'aujourd'hui sont refoulées à cause de leur côté obscur ou malveillants par le reste de la société. Accusées d'une part de brimer les libertés individuelles au sein d'un groupe ou de manipuler mentalement leurs disciples, pour s'approprier leurs biens et de les maintenir sous contrôle, ou encore d'être une menace pour l'ordre social. C'est quand même un peu éloigné des religions non?
ninon_de_lenclos
Liberté d'un côté, asservissement de l'autre, nous l'avons dit, la ligne de démarcation est clairement tracée.

Dans quelle mesure et de quelle manière les sectes s'infiltrent-elles dans les rouages de nos institutions afin d'infléchir les décisions et autres lois qui peuvent les concerner? (voir ce qui S'est passé dernièrement avec le procès de la sciento)
bobenstock
Les mouvements sectaires excellent dans l'art d'instrumentaliser les institutions nationales et internationales chargées de défendre les droits de l'homme ou de protéger la liberté de conscience ou de religion. Avec un objectif bien sûr: renverser les rôles, passer pour les victimes d'une politique haineuse et paranoïaque envers les minorités religieuses. L'une des plates-formes internationales les plus prisées par les mouvements sectaires est l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), un vaste forum de consultations et de négociation qui réunit des représentants gouvernementaux et des organisations non gouvernementales de 56 pays.

On m'aurait dit que la plus grosse secte du monde serait celle des catholiques dont le gourou serait Benoit XVI, est-ce vrai?
Once upon a time
No comment

Les sectes ne sont-elles pas, finalement, que des parias qui profitent de la société tel des tiques sur un chiens en exploitant la «faiblesse humaine»?
jere
Comme nous l'avons déjà dit, les mouvements sectaires exploitent la moindre faiblesse des individus traversant des périodes difficiles. Les gourous organisent une illusion de mieux-être qui tourne rapidement à la prison mentale. Dans une société de la performance et du dépassement, de plus en plus d'individus vivent dans l'angoisse du lendemain. Une détresse qui fait le miel des gourous.

Les Amish sont-ils une secte?
Zeta_Baltimore
Ce mouvement est essentiellement présent aux Etats-Unis, pays qui ne retient pas la notion de secte. Les Amish n'y sont donc pas considérés comme une secte, tout comme, par exemple, les Témoins de Jéhovah ou l'Eglise du Révérend Moon. Néanmoins il faut savoir que les Etats-Unis sont implacables lorsque des mouvements portent atteinte aux mineurs. En 2008, la police a fait évacuer 52 fillettes et jeunes filles du ranch d'une organisation mormone dissidente, la FLDS, à El Dorado, après le signalement de mauvais traitements.

Comment l'état Français garantit-il la sécurité de ses concitoyens face à ce fléau?
bobenstock
La France est sans doute l'un des pays les plus en pointe dans la lutte contre les dérives sectaires. Elle s'appuie sur la loi, dite About-Picard, du 12 juin 2001, qui offre au juge une nouvelle incrimination: l'état de sujétion psychologique ou physique. Cet état, consécutif à une emprise mentale, renvoie à la mécanique même des mouvements sectaires. Jusqu'à cette loi, le code pénal réprimait " l'abus frauduleux de l'état d'ignorance ou de la situation de faiblesse d'un mineur ou d'une personne particulièrement vulnérable en raison de son âge, d'une maladie ou d'une infirmité". Désormais, il protège" la personne en état de sujétion psychologique ou physique résultant de l'exercice de pressions graves et réitérées et de techniques propres à altérer son jugement pour la conduire à des actes ou à des abstentions qui lui sont gravement préjudiciables". Depuis 2006, l'Etat a donné une nouvelle impulsion dans la lutte contre les dérives sectaires. L'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRPV) s'est vu confier " la lutte contre les dérives sectaires constitutives d'infractions pénales", avec la constitution, pour la première fois, d'un groupe d'enquêteurs spécialisés, chargé notamment d'assurer une meilleure circulation des renseignements entre les différents services et d'assister les services de police ou de gendarmerie qui solliciteraient un appui opérationnel. Enfin, il est important de souligner le travail d'information et de prévention effectué par la Miviludes. Chaque année celle-ci publie un rapport sur les évolutions de la mouvance sectaire: les acteurs, les méthodes de manipulation, les modes de financement des organisations. Un travail considérable qui reste encore trop méconnu du grand public.

L'abus frauduleux de l'état d'ignorance ou de la situation de faiblesse" d'une personne vulnérable ou en "état de sujétion" est puni de 3 ans d'emprisonnement et de 375000 euros d'amende.

Que connaissez-vous des Pèlerins d'Arès?
Rhalala
C'est un mouvement fondé en 1974 à Arès, en Gironde, que la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) qualifie de «mouvement guérisseur d'inspiration religieuse». L'une des associations créées par ce mouvement, L'Oeil s'ouvre, a été citée en 1995 dans le rapport de la commission parlementaire sur les sectes en France.

Ma question va sembler choquante mais faut pas être un peu limite pour s
e laisser entraîner dans une secte? Il y a un moment ou on est oblige de voir le «loup», non?
Panchito
Juste avant leur entrée dans une secte, la plupart des adeptes ont connu des moments de fragilité psychologique: décès d'un proche, séparation, divorce, chômage, crise du milieu de vie. Ils cherchent à répondre à des questions existentielles, à des angoisses pesantes, à un sentiment de vide, de souffrance, à une combinaison d'échecs ou d'insatisfactions. Plus qu'une recherche de spiritualité, c'est un profond malaise qui s'exprime alors. En réalité, l'entrée dans un mouvement sectaire correspond à une rencontre entre un individu désorienté et un groupe prétendant apporter enfin la réponse tant attendue.

Mise à part l'ancienneté qu'elles différences peut on faire entre les 3 plus anciennes sectes monothéistes légaliser et les nouvelles? pensez vous que les nouvelles sectes remplaceront les anciennes nommer "religion" tous comme le druidisme, les pharaons... et j'en passe on été abandonner et remplacer par les "nouvelles" qui commencent sérieusement a être dépasser par l'époque dans laquelle on vit du fait de leur origine moyenâgeuse? En clair est ce que les sectes d'aujourd'hui ne deviendront pas les religions de demain...
francois11e
Où s'arrête la religion? Où commence la secte? Psychiatre et spécialiste des addictions, Philippe-Jean Parquet, a clairement tracé la ligne de démarcation: «Dans la religion, il y a une intentionnalité de la liberté de la personne, alors que dans le phénomène sectaire, il y a une intentionnalité de l'asservissement de la personne.»

Est-ce qu'on peut assimiler les sectes à des groupes criminels?
nebelhorn
Les groupes qui développent des dérives sectaires cherchent à exercer une emprise psychologique sur leurs adeptes, en imposant un rythme infernal, des exigences financières exorbitantes, parfois des brimades physiques... La plupart des adeptes en ressortent ruinés, épuisés, anéantis. Certains se suicident, seuls ou en groupe. Des tragédies, comme celle du Temple du Peuple en Guyane, en 1978, et de l'Ordre du Temple Solaire en Suisse, en France et au Canada  (1994 et 1995) ont montré, de façon paroxystique, jusqu'où la folie d'un gourou peut mener: 900 morts d'un côté, 74 de l'autre, causés par des «suicides» collectifs, qui dissimulent souvent de nombreux assassinats.

Comment définir une secte? Est ce un groupe qui manipule et sépare des familles ceux qui se sont fait prendre? Est-ce quelque chose qui annonce la fin du monde, culpabilise des naïfs pour leur apporter des remèdes de leur composition? Dans ce cas, les écologistes qui nous mentent avec l'effet de serre et la taxe carbone sont bien une secte, avec, à la clef, la plus grande arnaque de tous les temps!
fedser
En France, la loi ne définit pas la notion de secte en tant qu'organisation, préférant caractériser ce qui constitue une dérive sectaire chez un individu ou un groupe. L'objectif est de concilier la lutte contre les agissements de certains groupes qui exploitent la sujétion physique ou psychologique, dans laquelle se trouvent placés leurs membres, avec le respect des libertés publiques et du principe de laïcité. Le discours des écologistes ne me parait pas relev
er de cette définition de la dérive sectaire!


Le chat est fini.