Vos questions sur le racisme dans le foot

VOUS INTERVIEWEZ Jean-Yves Guérin vous a répondu...

— 

Jean-Yves Guérin
Jean-Yves Guérin — dr

«Noirs en Bleu, le football est-il raciste?» (éditions Anne Carrière) est un livre nourri d'une quarantaine d'interviews de joueurs comme Thuram, Gallas, Malouda, Karembeu, Lama et Tigana. Ce livre donne aussi la parole à des responsables d'associations antiracistes ou des spécialistes de la communauté noire.

Jean-Yves Guérin du service des sports du Figaro, auteur du livre avec Laurent Jaoui (France 2), a répondu à vos questions:

Ses dernières réponses:

d3c | 07.05.2008 - 09h22
N'est-ce pas tout simplement ça, la "culture foot", véhiculée par le : j'aime mon club, donc je déteste le club d'en face, le mec qui porte la marque X, parce que mon club c'est la marque Y, et puis finalement je hais ce qui est différent, l'étranger?
Un bémol d'abord : on peut être passionné de foot, supporter d'un club et ne pas vouloir le déclin du club d'en face. Par ailleurs, pour ceux qui conçoivent le foot uniquement comme un exercice de haine, force est de reconnaître qu'ils s'en prennent facilement aux noirs qu'aux blancs de l'équipe adverse.

deblocktwo | 07.05.2008 - 05h38
Dans le cyclisme nous n'avons pas ces problèmes là , le public ne se cogne pas et respecte les coureurs. S'il y a des problèmes dans le foot cherchez les causes réelles sans fuir les questions?
Dans le cyclisme, il y a d'autres problèmes, non? Un drôle de mot appelé dopage, il me semble en avoir un peu entendu parler ces dernières années.

SARKOOL | 07.05.2008 - 15h34
Le racisme, comme les actes de vandalisme et d'incivilité, dans le foot en particulier, ne sont-ils pas le miroir grossissant d'une société qui préfère occulter certains faits de société aussi graves soient-ils?
Pas uniquement. Je ne suis pas sûr que dans la rue, par exemple, une foule puisse crier: «oh hisse enc...» comme le font les spectateurs du foot quand un gardien dégage.

vacnez | 07.05.2008 - 10h17
Ne pensez vous pas que ces gens que vous avez interviewés, grandes stars internationales, ne subissent ils pas plus de la jalousie que du racisme?
Non, la jalousie peut concerner Sagnol, Coupet ou Toulalan. Mais les insultes racistes, elles sont plutôt réservées à Thuram, Gallas, Anelka? Evra... Le week-end dernier, il y a encore eu un épisode racistes qui concernait le jeune attaquant français noir qui joue en Espagne, Sinama-Pongolle.


UnMondePourri | 07.05.2008 - 10h31
Le football est un sport populaire qui recrute dans les quartiers populaires. Les joueurs issus des quartiers, quand ils réussissent leur carrière, arrivent à des niveaux sociaux sans commune mesure avec ceux qu'ils ont laissés derrière eux. D'autre part, il y a le phénomène de foule qui veut que plus il y a de cerveaux, moins il y a de neurones. résultat : jalousie + bêtise = racisme. J'ai bon?
Non, le racisme dans les stades ne vient pas uniquement d'un phénomène de jalousie. S'il se développe dans le foot, c'est qu'il n'a pas été assez vigoureusement combattu par les autorités en charge du dossier. On a trop laissé faire et se développer des comportements inadmissibles.

Zeta_2_Recticuli | 07.05.2008 - 15h31
«Sur ce plan, nous sommes d'accord avec la Licra. Cette banderole reflète un sentiment xénophobe et pas forcément raciste». Si je comprends bien j'ai le droit d'être Xénophobe alors?
A votre avis? Dire que c'est de la xénophobie et non pas du racisme ne veut pas dire que c'est moins grave.

Eiffel35 | 07.05.2008 - 10h57
Bonjour, On montre toujours du doigt le PSG pour une partie de ses supporters qui ont des comportements racistes. Que pensez vous de cette stigmatisation de la part des médias qui conduit forcément à les radicaliser?
Si les médias montrent du doigt, comme vous dites, une minorité de supporters du PSG, c'est parce que cette infime minorité a des comportements violents, xénophobes et racistes répétés. Et tout n'a pas été fait par la direction du club et les autorités du foot français pour en finir avec ce fléau. Pourquoi, par exemple, a-t-il fallu attendre l'affaire des banderoles anti ch'ti pour dissoudre les Boulogne Boys, un groupe de supporters qui s'était illustré de façon désagréable précédemment?

coco | 06.05.2008 - 19h22
Pourquoi ne s'élèvent-ils pas contre ce qu'ils ont eux même connu ou vécu?
Parce que prendre position contre le racisme quand on est une star du foot payée des millions d'euros est risqué. il faut beaucoup de courage pour s'aventurer là dedans. Regardez l'exemple d'Abdeslam Ouaddou, le joueur de Valenciennes insulté à cause de sa couleur il y a quelques mois à Metz. Il a été le premier jouer à porter plainte pour insulte raciste. Suite à ça, il a reçu des menaces de mort. Anonymes bien sûr.

DADOURONRON | 06.05.2008 - 16h29
Ne faudrait-il pas que l'arbitre et les joueurs arrêtent le match dès qu'il y a des insultes ou des banderoles racistes dans les tribunes ? Les supporters seraient alors enclins à plus de respect s'ils veulent profiter du sport. Je me souviens d'une France Black, Blanc, Beur en 98. En dix ans, ce que ça peut avoir changé!
Aujourd'hui, il y a un règlement : en cas d'insultes racistes répétées, l'arbitre doit arrêter le match. Cette règle a été introduite dans le règlement après la Coupe du monde 2006. Commençons à l'appliquer.

tchiko | 07.05.2008 - 11h33
Nous sommes tous raciste ,c'est en nous nous n'y pouvons rien,c'est la nature! Mais sinon quelle est la vrai solution pour éradiquer ce fléau?
Tous racistes, dites-vous? Je vous laisse la responsabilité de vos propos mais je ne partage pas votre opinion. Maintenant, il n'y a pas de solution miracle pour éradiquer ce fléau. Simplement répéter aux plus jeunes que blancs, noirs et jaunes ont les mêmes droits et les même talents. C'est le sens de la fondation que Thuram vient de monter en Espagne. Car ce combat ne pourra être gagné que sur le terrain de l'éducation.

holarambok | 06.05.2008 - 16h07
Êtes-vous pour ou contre l'arrêt d'un match après des attaques racistes de la part d'une minorité de supporters? Selon moi cela donnerait trop d'importance à ses gens là, et ça les inciterait à continuer. Qu'en pensez vous?
Je suis favorable à l'arrêt d'un match en cas d'insultes racistes tout simplement parce que cela enverra un avertissement très clair aux pseudo-supporters racistes: on ne peut pas faire n'importe quoi dans un stade. Et je ne suis pas sûr que cela les incitera à recommencer : si les matchs arrêtés se multiplient, peut-être qu'au contraire, la majorité des supporters «normaux» se retourneront conte la minorité de racistes et feront pression sur eux pour qu'ils en finissent avec leurs actes odieux.

tof | 06.05.2008 - 16h18
Pensez vous que pour résoudre le racisme dans les stades la bonne solution est celle d exclure les supporters? Ou bien ne serait il pas plus logique d essayer e comprendre pourquoi les supporters sont racistes?
Pour lutter contre le racisme, il y a deux moyens complémentaires. D'abord, il faut éduquer et ensuite pour ceux qui ne comprendraient pas il faut sanctionner. Donc oui, il faut exclure les supporters racistes. Toujours dans le même but: montrer que certains comportements ne sont plus tolérés dans les stades.

misterX | 06.05.2008 - 15h55
Pourquoi ces dernières années le foot est pollué de gêneur en tous genres qui pratiquent avec excellence l'art d'insulter et d'humilier les gens? Ces 10 dernières année ont été les pires (depuis la coupe du monde 1998). Pourquoi la fédération n'a rien vu venir et n'a rien fait?
La Fédération n'a pas fait grand-chose pour plusieurs raisons. D'abord, à l'étranger, les présidents des autres fédérations ont plutôt tendance à féliciter M. Escalettes parce que l'équipe de France fait une large place aux noirs. Or c'est un exemple unique au monde. En Angleterre, par exemple, qui a une histoire coloniale similaire à l'histoire coloniale française, il y a très peu de noirs en équipe nationale. Deuxième raison : la fédération française de foot est très hésitante sur tous les problèmes de société. Elle estime que ce serait plutôt aux pouvoirs publics (ministère, justice...) de traiter le problème qu'à elle.

coco | 06.05.2008 - 19h22
Pourquoi des personnalités telles que Zinédine Zidane et autres, ayant pris leur retraite, ne rejoignent-ils pas Lilian T. dans son combat?
Parce qu'être une star du foot ne prédispose pas forcément à prendre des engagements citoyens très forts. Prenons l'exemple de Lilian Thuram : au FC Barcelone, son club, beaucoup lui reprochent de privilégier ses engagements dans ce genre de cause plutôt que son implication au quotidien dans la vie du club. Concrètement, il faut être très courageux pour être footballeur pro et en même temps s'engager.

panchito | 06.05.2008 - 23h59
Le leader du PS en languedoc-roussillon pense qu'il y a trop de personnes "colorées" dans l'équipe de france, votre avis sur la question?
Ce leader s'appelle M. Frèche et il a tort pour une raison simple : la nationalité française ne dépend pas de la couleur. On peut être breton et noir, alsacien et noir, berrichon et noir. Simpliste ? peut-être mais ça explique pourquoi Frèche fait fausse route quand il dit que l'équipe de France de foot n'est pas représentative de la France.

le_saltimbanque | 06.05.2008 - 17h12
Le foot raciste ? pas plus qu'ailleurs, il n'y a qu'a lire les commentaires sur ce site pour ce rendre compte que ce fléau est partout, non?
Le foot n'est certainement pas plus raciste que les autres secteurs de la société. En revanche, il est peut-être plus toléré en tribune. Régulièrement, les médias racontent les mêmes histoires: un joueur noir traité de sale négro ou à qui on envoie des bananes et à qui on fait des cris de singe. Or pendant très longtemps, les autorités du foot n'ont pas sanctionné les auteurs de ces comportements racistes. Les clubs qui avaient ce genre de supporters étaient simplement condamnés à verser des amendes. Dans la vraie vie, en dehors des stades, fort heureusement, les sanctions ne sont pas que financières.

Genzo_ | 06.05.2008 - 16h32
Plus on en parle, et plus cela augmente. Pensez-vous qu'il y a un lien de cause à effet?
Je ne suis pas sûr que le fait de parler des actes racistes dans les stades fasse augmenter le phénomène. J'aurais plutôt tendance à penser qu'aujourd'hui les actes racistes dans le football sot plus médiatisés qu'avant. L'autre joueur, j'en ai discuté avec Luc Sonor, un ex joueur noir qui a arrêté sa carrière au début des années 90. Il me disait que durant toute sa carrière, il a été victime d'insultes racistes mais que personne n'en parlait à l'époque.

alucard2 | 06.05.2008 - 13h32
Que pensez vous des personnes qui sifflent (ou huent) l'hymne national en début de rencontre? Peut on assimiler ça à du racisme?
De quoi parle-t-on ? Du fait que la Marseillaise ait été sifflée lors du match France-Maroc il y a quelques mois, n'est-ce pas ? Pour moi, il ne s'agit pas de racisme. Cela reflète plus le mal-être de la communauté maghrébine en France qui se sent mal intégrée, pas acceptée par les Français de souche et qui exprime cette souffrance de cette façon-là. Pas très étonnant car un match de foot diffusé sur TF1 représente une sacrée caisse de résonance.

loguich | 06.05.2008 - 17h42
Pourquoi y a-t-il moins de problème de racisme dans le rugby?
Parce que le rugby n'est pas ou très peu pratiqué dans les quartiers difficiles. Regardez en région parisienne, on joue au rugby dans le 16è arrondissement plutôt qu'à Sarcelles. Du coup, l'investissement affectif des supporters est plus mesuré et les risques de débordement plus limités.

thepacificateur92 | 02.05.2008 - 03h35
Pensez-vous, comme la LICRA, qu'il n'y a pas de connotation raciste dans la banderole des «supporters» du PSG contre Lens?
Sur ce plan, nous sommes d'accord avec la Licra. Cette banderole reflète un sentiment xénophobe et pas forcément raciste. En revanche, il traduit le sentiment d'impunité qui a pu exister dans les tribunes des stades de football. Comme les autorités du foot pro n'étaient pas assez vigilantes, les pseudo-supporters se croyaient tout permis et se laissaient aller à n'importe quel dérapage.

panchito | 23.04.2008 - 00h13
Il doit exister des centaines de livres sur ce sujet, qu'est-ce que le votre apporte de plus?
Une petite recherche sur google vous en convaincra. Bizarrement, il n'existe pas des centaines de livres sur ce thème: tout simplement parce que les spécialistes de l'antiracisme connaissent mal le foot. Et la grande famille du foot (clubs, entraîneurs, agents, médias...) n'osent pas s'aventurer sur le terrain de l'antiracisme. Quant à notre originalité, elle réside dans les infos qu'on apporte sur le thème : par exemple, pour la première fois, le président de la Fédération française de football, Jean-Pierre Escalettes révèle qu'il reçoit de nombreux courriers racistes de gens qui trouvent qu'il y a trop de noirs en équipe de France. La preuve que le me mythe de la France Black-blanc-beur était une illusion.

Le chat est fini...