Vous interviewez Jean-Luc Moudenc

VOS QUESTIONS Dans le cadre de nos rendez-vous toulousains, le maire sortant (centriste investi par l'UMP) vous a répondu...

— 

Fabien Pelous, l'ex-capitaine du XV de France et 2e ligne du Stade toulousain, a été présenté mercredi par le maire centriste apparenté UMP de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, comme l'un de ses colistiers pour l'élection municipale.
Fabien Pelous, l'ex-capitaine du XV de France et 2e ligne du Stade toulousain, a été présenté mercredi par le maire centriste apparenté UMP de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, comme l'un de ses colistiers pour l'élection municipale. — Eric Cabanis AFP

Dans le cadre de nos rendez-vous toulousains, le maire sortant (centriste investi par l'UMP) Jean-Luc Moudenc a répondu à vos questions:

breizhatao35 | 07.03.2008 - 18h21
Dès qu'on veut passer sur un débat national, ils esquivent. Ils sont pourtant bien députés, non? Question: M Moudenc, pour vous et vos électeurs, qu'est ce qu'un centriste adoubé par l'UMP sinon un UMP?
Je suis un centriste de conviction depuis l’âge de 17 ans! Je suis «adoubé» par l’UMP, le Nouveau Centre, Génération Ecologie, le Parti Radical, les souverainistes, la Gauche Moderne et les Progressistes, mais la part des candidats issus de ces partis représente seulement la moitié des sièges de la liste que je conduis. Aucun parti n’a donc la majorité absolue de ces sièges, tandis que l’autre moitié des candidats de mon équipe n’appartient à aucun parti, une douzaine de candidats étant de gauche. Je ne suis pas Député et si je suis élu maire, je ne serais pas candidat aux élections législatives prochaines. Je note que mon adversaire est très ambigu sur ce point et envisage la possibilité de cumuler les deux mandats de maire et de député, situation dont nos concitoyens ne veulent plus.

giboy | 06.03.2008 - 18h17
Mr Moudenc, pensez vous qu'un Maire doit être automatiquement étiqueté d'un parti politique.? La gestion de la ville est une des meilleures de France! Pensez-vous pouvoir continuer dans la ligne fiscale que nous avons connue depuis que la droite est au Capitole? Et ce en fonction des problèmes rencontrés dans notre Pays?
L’étiquette politique doit selon moi passer au second plan et un parti, quel qu’il soit, ne doit pas accaparer le pouvoir municipal, et encore moins la totalité des pouvoirs locaux. Dans cette élection, je suis celui qui garantit la continuité de la bonne gestion, respectueuse du citoyen-contribuable: pas d’endettement municipal et modération fiscale.
C’est ma part de continuité dans le projet que je défends. C’est une vraie différence face à mon adversaire qui multiplie les promesses à tout va, avec des gratuités dans de multiples domaines, qui conduiraient, inéluctablement, à un alourdissement de la feuille d’impôt local, même s’il refuse de le dire franchement.

regis | 07.03.2008 - 09h50
Monsieur le Maire, Ma question n'a pas la prétention de poser un grand problème de société.Elle a simplement trait au banal quotidien de tout un chacun, si tant est que la sécurité des enfants (et de leurs accompagnateurs) soit un sujet banal.La traversée de la route d'Espagne, à hauteur du groupe scolaire des Oustalous, relève de l'exploit tant les véhicules roulent à vive allure sur cette voie et ce en dépit de la signalisation existante et de la présence d'une personne chargée de faire traverser les piétons. Des ralentisseurs s'imposeraient et ce très rapidement faute d'avoir à déplorer un jour prochain un accident grave. Que comptez vous faire à ce propos?
Le code de la route, qui s’impose à tous les maires, interdit la pose d’un ralentisseur à cet endroit, à cause du niveau de trafic automobile. Si les toulousains me font confiance, je nommerai un nouveau maire de quartier qui travaillera à cette question avec l’équipe pédagogique de l’école, les parents d’élèves, les associations du quartier et le service circulation de la ville, afin de trouver la solution la plus efficace techniquement pour une meilleure sécurité.

panchito | 07.03.2008 - 18h09
Monsieur, Moudenc c'est breton, pas toulousain?

Moudenc est un nom originaire du Gers. Par contre, ma mère a pour nom de jeune-fille Malo, qui, je l’avoue, ne peut avoir d’origine que bretonne!

mathieu | 07.03.2008 - 17h20
Ne pensez vous pas qu'il vaudrait mieux, à l'heure d'aujourd'hui, développer le TGV Toulouse-Barcelone avant le Toulouse-Paris. La ligne Barcelone-Perpignan avance en effet très vite et être situé à 2heures de Barcelone et 1 de Montpellier aiderait au développement de ce nouveau moteur européen. Les liens me paraissent en effet plus forts entre ces régions plutôt qu'avec Paris.
N’opposons pas la LGV Paris-Bordeaux-Toulouse à la LGV Toulouse- Narbonne – Barcelone. Il nous faut les deux dans une optique résolument européenne. J’y travaille, en bonne collaboration avec les autres collectivités.

joan | 07.03.2008 - 16h59
Jean-Luc, que penses-tu de la place actuelle de notre langue, l'occitan ? Quand est ce que les arrêts de métro seront annoncés en occitan, comme c'est le cas en catalogne avec le catalan ? Il faut rattraper le retard et vite. Ne pourrait-il pas y avoir aussi une double signalisation au niveau des panneaux routiers ?
En matière de signalisation, nous avons, ces dernières années, développé la double dénomination des rues toulousaines, en français et en occitan. D’accord pour aller plus loin. Pour le métro, j’ai répondu un peu plus haut.


JEANTROUVE | 06.03.2008 - 20h56
Monsieur Moudenc, quelle sera demain votre politique du logement dans Toulouse et des activités en ville.Les règlements d'urbanisme se succèdent mais les ZAC successives sont traitées comme un salami par tranches sans un regard sur un plan d'urbanisme intégré et moderne.
Le PLU ( plan local d’urbanisme ) que j’ai fait adopter il y a deux ans donne une vision d’ensemble très volontariste pour l’urbanisme et la construction à Toulouse. Le nombre de logements autorisés (permis de construire) a depuis été multiplié par deux. Le nombre de logements sociaux construits a été multiplié par trois depuis le début du mandat qui s’achève. Le nombre de logements construits pour l’accession à la propriété (devenir propriétaire du logement qu’on habite) a été multiplié par deux. Il est prévu de construire dans les six ans à venir 4000 logements sociaux supplémentaires sur Toulouse, et nous allons participer à leur financement.
Ce volontarisme et cette dynamique que j’ai impulsés en faveur du logement tranchent avec la stagnation urbaine de la commune dont le maire est aujourd’hui candidat à Toulouse face à moi.

cecila | 07.03.2008 - 17h10
Quelles sont les futures lignes de métro ou tramway que vous projetez après Blagnac/Arènes ? Seront-elles signalisées en occitan? Y aura-t-il le métro en occitan (annonce des stations) pour remplacer l'actuelle "voix pointue"?

J’ai lancé en juillet dernier les travaux de la ligne de tramway qui va relier en 2010 Toulouse les Arènes à Blagnac Beauzelle. Comme candidat, je propose la création d’une deuxième ligne de tramway reliant l’aéroport de Blagnac à la gare de Matabiau ( avec futur TGV ) et au sud-est de la ville jusqu’à Saint-Orens.

D’accord pour promouvoir dans le métro la langue occitane comme nous l’avons fait il y a quelques mois en collaboration avec Convergencia ( qui fédère une cinquantaine d’associations occitanes ).

Je ne suis pas sûr que cela doive se faire à travers des annonces de station pour des raisons d’ordre pratique et de temporisation. Plutôt par la mise à disposition d’espaces dans les stations afin de valoriser la lengua nostra.

olivièr | 07.03.2008 - 17h05
Que pensez vous faire en faveur de la langue occitane, qui est menacée par l'état et survie grâce au soutient des collectivités territoriales aux associations ?

J’ai inauguré l’Ostal d’Occitania, voulu par la mairie, en partenariat avec la région et le département, et en concertation avec Convergencia. C’est un geste fort qui redonne une visibilité à la langue et à la culture occitane dans notre ville, et une place dans notre vie culturelle, que nous n’avions pas depuis longtemps. D’accord pour développer cette action, en encourageant en particulier l’ouverture de classes occitanes dans les écoles primaires qui dépendent de la mairie, sous réserve de l’engagement, incontournable, de l’Education Nationale.



joseywales | 06.03.2008 - 15h22
Ne pensez vous pas qu'il y a conflit d'intérêt entre votre poste de président de Tisséo et celui de maire? Surtout que les transports ce sont réellement dégradés ces dernières années (confirmé par des études qui donne Toulouse à la 10 eme place).
Nous avons au contraire beaucoup progressé en matière de transports et je vous remercie de souligner, au passage, mon rôle. De 2001 à 2007, nous sommes passés de 52 à 105 millions de voyages sur le réseau métro / bus. En 2008, nous serons à 128 voyages par an et par habitant, ce qui nous placera dans les 4 ou 5 premières agglomérations françaises.
A vous de me démontrer où est le conflit d’intérêt...

jjj | 06.03.2008 - 11h19
Je remarque que vous les futurs élus vous êtes accessibles lors des campagnes électorales quant vous êtes élus vous ne connaissez plus personne… filtrage de votre cabinet lors des prises de rendez vous avec vous, réponse faite au courrier avec votre griffe et non votre signature propre… Non?
Je consacre 15 heures par semaine personnellement à traiter mon courrier mais il est vrai que je ne peux recevoir individuellement chaque toulousain ( 440 000 habitants ! ). C’est pourquoi les 15 maires de quartier reçoivent chaque semaine en mairie de quartier les habitants du secteur. Toute proposition pour rapprocher davantage encore citoyens et élus sera la bienvenue à mes yeux.

bg0680 | 06.03.2008 - 12h08
Avec un bilan à mon sens positif qui mérite d'être poursuivi, ne craignez-vous de tomber simplement pour cause de vote sanction national et non pas municipal?
72% des toulousains, selon un sondage de 20 Minutes, approuvent mon action et celle de la municipalité. J’ai confiance dans le bon sens et la logique des toulousains, pour ne pas se contredire au moment de leur vote. L’ambiance politique nationale est par nature un état d’opinion provisoire, tandis que un maire et une équipe municipale sont en action pour 6 ans. La confusion organisée par l’opposition municipale et certains commentateurs, ne doit pas tromper les toulousains.

aicha | 06.03.2008 - 13h00
Pourquoi avoir honte d'appartenir a la famille de l'UMP. Pouquoi Nicolas Sarkozy ne vous apporte pas son soutien, vous qui avez signer la chartre des maires UMP de France?
J’ai le soutien de l’UMP et cela ne me pose aucun problème. Toutefois, je considère depuis toujours que l’élection municipale doit rassembler les toulousains au delà des clivages partisans et qu’un seul parti, qu’il soit de droite ou de gauche, ne saurait accaparer le Capitole. Le Capitole doit être la maison de tous les toulousains, et je suis des deux candidats susceptibles d’être élu le seul à avoir cette approche de large diversité politique.

Davfreeborn | 05.03.2008 - 20h16
Certains candidats souhaitent la gratuité totale des transport en commun… Pourquoi pas vous?
Notre réseau de transports en commun est déjà un des plus généreux de France puisque 40% des usagers bénéficient de la solidarité, donc de la gratuité. En 2008, les recettes de Tisséo provenant des voyageurs va représenter un total de 60 millions d’euros. S’en priver reviendrait soit à équilibrer le budget par une augmentation de 60% de la taxe d’habitation acquittée par les toulousains, soit à renoncer à des investissements nouveaux.
Il faut continuer à développer le réseau métro / bus / tramway / train de manière ambitieuse dans les 10 ans à venir. Et il faut bien le financer!

Davfreeborn | 05.03.2008 - 20h15
Les autres candidats ont reçu des soutiens de personnalités politiques nationales, n’avez-vous pas peur que ce genre de soutient vous manque?
La vérité du scrutin des deux prochains dimanches, c’est qu’il s’agit d’une élection municipale. Que des dirigeants politiques nationaux, de tous bords, veuillent nationaliser le scrutin est sans doute dans leur intérêt, mais j’ai la conviction profonde que cela ne correspond pas au véritable enjeu pour l’avenir de Toulouse et des toulousains.
Deux personnalités d’envergure nationale mais toulousaines sont toutefois à mes côtés : Dominique Baudis et Fabien Pelous.

Fab | 06.03.2008 - 14h45
Serait-il possible de rendre la place du Capitole complètement piétonne (sauf livraison bien sûr)?
Dans le cadre du concours d’urbanisme sur l’avenir des 220 hectares du centre ville, que j’ai lancé, la place du Capitole doit être repensée. Toutefois, la présence du parking souterrain rend indispensable le maintien d’un accès automobile à imaginer autrement. Ainsi, un seul des quatre côtés de la place pourrait être circulé.
Ainsi, le piéton serait nettement dominant.

tigre_33 | 06.03.2008 - 15h08
Mr Moudenc, quelle est selon vous la ville qui sera élue Capitale de la Culture 2013? Et pourquoi?
Toulouse, bien sûr!!! Nous avons un très solide dossier qui a déjà favorablement impressionné le jury lorsque je le lui ai présenté en décembre dernier, ce qui nous a valu d’être présélectionnés. A nous de le finaliser, de l’enrichir, et d’y associer encore plus largement tous les acteurs culturels toulousains, connus ou anonymes.


Le chat est fini