CHAT - Profs

— 

Une salle de classe.
Une salle de classe. — Mychèle Daniau AFP/Archives

La rentrée scolaire est là! Tous les parents veulent savoir ce qu’il faut faire pour que leurs enfants réussissent leur année. Vous avez donc posé toutes vos questions à Pascaline Perrot, professeur des écoles dans l'Ain, et à Julien Maraval, professeur d'histoire et géographie en lycée général et technologique dans les Yvelines.

1.) Etes-vous pour l'école privée, quand on voit les résultats il y a pas photo, quand penserez vous a travailler au lieu de toujours vous plaindre
claudef1

Bonjour Claude,
Savez-vous que le privé trie ses élèves alors que le public accueille tout le monde? Savez-vous aussi que le privé présente ses «mauvais élèves» en candidat libre aux examens (bacs, bTS) ? Ce qui lui permet d’afficher des résultats faussés.

2.) Faut-il penser à un métier pour son enfant ou juste à sa culture?
Julesjimjack

Question intéressante, qui tranche singulièrement avec la précédente !!
Si l’on vous comprend bien, vous vous demandez si il faut choisir une filière d’études qui garantira l’accès à l’emploi ou s’il faut privilégier l’épanouissement intellectuel ? Ceci relève d’un choix personnel. Pour vous éclairer, sachez que les élèves qui entrent aujourd’hui en 6ème se verront principalement proposer des emplois de cadres commerciaux, d’informaticiens et d’aide à la personne. Toute formation qui préparerait à ce type d’emploi offrira donc des possibilités d’insertion professionnelle plutôt bonnes.

3.) Quand les parents d'élèves et l'école vont de pair l'enfant réussi beaucoup mieux, alors je voudrais comprendre comment dans la plupart des cas les parents de plusieurs enfants n'ont jamais mis les pied dans l'école de leurs enfants? Ne faudrait-il pas travailler ce côté ou que les rendez-vous parents-profs soient beaucoup plus nombreux?
latifa

Tout à fait d’accord : la qualité de la relation parents-prof est essentielle. Cela étant dit, multiplier les RDV ne fait, hélas, pas venir davantage de parents à l’école. Il faut sans doute s’interroger sur les raisons de cette désaffection. Reconnaissons que l’école n’a pas toujours suffisamment diversifié les modalités d’accueil (horaires, utilisation d’internet, téléphone). Le manque de convivialité est souvent un obstacle important pour des parents manquant de confiance en eux. A l’inverse, certains établissements réussissent à améliorer l’implication des parents grâce à des rencontres moins formelles et conviviales.

4.) Est-ce que l'alimentation à midi des enfants semble très importante sur leur forme en classe l'après midi? Et comment?
Jon

L’alimentation, tout comme le nombre d’heures de sommeil d’un enfant, est effectivement très importante et contribue à sa bonne forme. Tout comme l’adulte, l’enfant qui n’aura pas assez ou trop mangé à midi verra ses performances intellectuelles amoindries.

5.) Que pensez-vous des établissements scolaires d'aujourd'hui? n'est-ce pas mieux le privé?
guillaume_34

Confère réponse à la question 1.

6.) Pourquoi exiger souvent des cahiers de 200 ou 250 pages alors que chaque année on constate que seule 50 pages sont écrites et pourquoi a partir du moment ou les parents achètent les livres, ils se mettent a changer de forme ou de présentation tous les ans, ce qui fait qu'ils sont invendables d'une année sur l'autre?
meknes

S’agissant de la première partie de la question, vous pouvez toujours essayer de négocier avec l’enseignant!! Quant aux livres, sachez que très souvent les fédérations de parents d’élèves (FCPE par exemple) proposent de louer les livres moyennant une somme très modique (15 euros environ). C’est une formule très avantageuse que nous vous conseillons.

7.) Qui des parents ou des profs peut le mieux (et comment) sortir un petit de la mauvaise voie?
julesjimjack

Les deux ! En cas de difficulté, c’est dans un épaulement réciproque que réside la solution. Il faut en effet dialoguer pour identifier la nature exacte des difficultés, l’ampleur des lacunes et des notions non assimilées, pour pouvoir imaginer les stratégies d’aide les plus adaptées.
Enfin, ne pas hésiter à faire appel à des ressources complémentaires de l’école comme certaines associations d’aide aux devoirs en proposent.
Dans tous les cas, restez des parents aimants et attentifs : ne faites pas de l’école et des résultats scolaires le centre de gravité de la relation à l’enfant.

8.) Allez vous faire quelque chose pour les enfants qui comprennent plus vite que les autres,et qui sont en échec scolaire parce qu'ils s'ennuient en cours? Vous prenez en référence le nombre d'élève dans les classes étrangères mais est ce que vous prenez aussi en compte que celle ci sont classés par aptitude en plus que par age?
Vacnez

Vous pointez un problème extrêmement important de notre système éducatif qui dépasse la seule question des enfants intellectuellement précoces : comment l’école individualise-t-elle l’enseignement ? Difficilement pour deux raisons :
Premièrement, les enseignants, faute d’une formation adéquate, ont du mal à identifier les élèves « à besoins éducatifs particuliers » (dyslexiques, dysorthographiques, surdoués…) et donc à adapter leur enseignement.
Secondo, il faudrait effectivement raisonner en termes de compétences réellement acquises par les élèves, ce qui impliquerait de faire exploser la traditionnelle structure en classes. Ceci est théoriquement possible depuis 15 ans à l’école primaire (instauration des cycles) mais se pratique fort peu, faute d’un temps spécifique dégagé pour la concertation des enseignants, et, là encore, en raison d’un cruel manque de formation en la matière…

9.) Comment repérer un enfant qui décroche à l'école? Que faire quand il a des mauvaises fréquentations?
Charlot

Il n’est pas toujours aisé de repérer rapidement le décrochage de son enfant. L’adolescent peut présenter une surprenante capacité à donner le change, en sélectionnant soigneusement les informations et en évitant de consigner ses mauvaises notes sur son carnet…
Si l’établissement fait bien son boulot, vous serez avertis assez rapidement. Si tel n’est pas le cas et si vous sentez que votre enfant dérape, prenez alors les devants et contactez le prof principal et le conseiller principal d’éducation, avec lesquels vous n’oublierez pas d’évoquer la question des fréquentations.

10.) Et si l'Education nationale ne se contentait plus seulement de faire apprendre aux enfants le Français, l'Histoire ou encore les sciences mais qu'elle se mettait réellement à donner une véritable éducation aux enfants, comme son nom pourrait le suggérer... Et si les pseudos cours d'éducation civique, au lieu de tout le temps raconter le fonctionnement des institutions, pensaient un peu à enseigner aux enfants la solidarité, la générosité, le respect des autres et de leur environnement, et toutes les bases fondamentales de la vie en communauté... Et si TOUS les enfants pouvaient un jour devenir des citoyens heureux, épanouis et solidaires, quitte à en savoir un peu moins sur leurs ancêtres gaulois...
Nicolas

Etymologiquement, « éduquer» siginifie « conduire quelque part ». Tous les enseignants s’efforcent, au travers de leur discipline, de contribuer à cet objectif d’élévation et d’épanouissement de la personnalité de leurs élèves. Il n’est pas certain que la multiplication des « éducations à » (la sécurité routière, la sexualité, le développement durable, la citoyenneté, la mondialisation (sic), liste non exhaustive et surtout non définitive !!!) éloigne les enfants des « bases fondamentales de la vie en communauté »….

11.) Suite à un bac stg, peut-on accéder à l'école des maîtres pour écoles primaires ou maternelles? Dans le cas contraire, que faut-il faire?
Dole

N’importe quel bac permet d’accéder à l’université pour préparer une licence (niveau bac +3), diplôme exigé pour présenter le concours de recrutement de professeurs des écoles.

12.) Je devrais normalement à la rentrée scolaire 2007 faire un BTS AG en alternance, j'ai donc déjà trouvé une école et celle-ci m'a recommandé une entreprise. Le seul souci c'est que l'entreprise veux que je change d'école alors j'ai donc passé des tests et entretien et j'ai été accepté. À présent comment dois je faire pour prévenir la première école... Par téléphone ou bien par courrier? Faut-il que je leur dise la vérité ou non?
Malouche

Au vu de ce que vous nous dîtes, prévenez la première école sans trop donner de détails.

13.) Bonjour, Messieurs et Mesdames les "enseignants" est-ce qu'à la rentrée la Marseillaise sera de rigueur avant de commencer les cours ? ... est-ce que la leçon de morale du matin est inscrite au programme ? ... du travail en plus me dîtes-vous ! ... c'est pas sûr, trop de travail ! ... Ah bon ! c'est bien dommage.
aubeline

Vous voulez sûrement parler de la lettre de Guy Môquet. En bons fonctionnaires, nous attendons les directives de notre ministre.

14.) Ma fille brillante (bac C à 16 ans)a été orientée vers les concours d'ingénieur agro par ses professeurs de fac. Comme cela lui plaisait elle y est allée. Elle a donc obtenu un superbe diplôme d'ingénieur de l'ENSAR (Rennes) et comme la plupart de ses camarades de promotion, après quelques années de chômage, est maintenant institutrice. Que penser de ce type d'orientation totalement découplée de la réalité économique et qui coûte bien cher aux contribuables.
Lobo

Nous sommes surpris : un diplôme de l’ENSAR est généralement un  bon sésame pour le monde du travail. Ceci dit votre fille n’a pas tout perdu puisque sa formation et  son diplôme lui ont permis de réussir le concours de professeurs des écoles.

15.) L'école sert-elle, et doit-elle servir, de "catégorisateur" social? N'y devient-on pas futur patron ou futur employé?
Lanarius
Les études montrent effectivement que l’école ne corrige pas les inégalités sociales de départ. De là à dire que l’on y apprend sa future position sociale, n’est-ce pas un peu fort?

16.) J'aimerais juste revenir sur mes questions, la première ayant été répondu la seconde non, mais je me suis mal exprimé. On parle actuellement de suppression de poste dans l'enseignement et vous prenez en référence le nombre d'élève dans les classes étrangères mais est ce que vous prenez aussi en compte que celle ci sont classés par aptitude en plus que par age?
Vacnez
Désolé, mais nous ne comprenons vraiment pas le sens de votre question!!!

Le chat est fini, le débat continue, ci-dessous...