Pierre Bellemare : « Le monde est suffisamment tordu pour fournir chaque jour des histoires incroyables »

CHAT L'écrivain et homme de radio a répondu à vos questions...

Cédric Garrofé

— 

Pierre Bellemare en chat chez 20 Minutes, le 1er octobre 2015.
Pierre Bellemare en chat chez 20 Minutes, le 1er octobre 2015. — Charlotte Gonthier/20 Minutes

[Le chat est terminé]

On m’a demandé de vous dire un mot de la fin. Le voici: Je mangerais bien une madeleine de Commercy. J’ai bien dit de Commercy.

 

Djoel : Bonjour Pierre ! J’adorais vos raps sous le pseudo Boobal Musette sur Europe 1 dans Les Pieds dans le Plat. Aura-t-on une chance de les réentendre un jour ? A quand un album ? ! Merci !

C’est un des collaborateurs de Cyril Hanouna qui a imaginé et écrit ces petits sketchs avec un très grand talent et je me suis amusé à les dire autant que vous à les entendre. Un album sur ce sujet n’est pas prévu.

Par contre, j’enregistre actuellement mon deuxième album de chansons. Il sortira au printemps 2016.

NoMansLand : Bonjour Pierre, Qu’est-ce qui explique que l’homme soit fasciné par les criminels ou les tueurs en séries ? Au point que certains en soient même idolâtres ? Je pense notamment à Mesrine, ou à toutes ces séries comme Dexter, qui cartonnent…

L’aventurier a toujours passionné les hommes, qu’il soit criminel, explorateur, pirate, créateur d’entreprise, que sais-je. L’homme ayant en moyenne une vie tout aussi moyenne, est bien sûr passionné pour tout ce qui est exceptionnel.

BHL : Pierre, vous savez tout faire. Êtes-vous un robot issu de la réalité virtuelle ?

Je ne sais pas faire grand-chose, mais le peu de chose que je sais faire, j’essaye de le faire bien. Et pour cela, je n’ai eu qu’à prendre modèle sur mon père.

Hraf : Hello Mr Bellemare. Après tant de récits et de recherches sur les meurtres, pensez-vous que le crime parfait existe ? Si oui, comment s’y prendre ?

J’en suis déjà au sixième, vous ne croyez pas que je vais vous révéler mes secrets !

Marwin : Personnellement, quel est votre livre préféré parmi ceux que vous avez écrits, mais aussi parmi ceux que vous avez lus ?

Parmi ceux que j’ai écrits, C’est arrivé un jour, Suspens et Quand les femmes tuent. Mes livres préférés sont Les Nouvelles de Guy de Maupassant, Quatre-vingt-treize de Victor Hugo et Ravages et Tarandol de René Barjavel.

Pierre : Merci pour la qualité de vos histoires. Ecrivez-vous tous vos textes ? Comment est composée votre équipe ?

Au départ, pour la radio, nous avions constitué avec Jacques Antoine une équipe de 6 personnes. Et nous racontions une histoire par jour, 6 jours par semaine.

Quand la radio a été fatiguée de nous entendre, nous avions écrit plus de 4.000 histoires. Une belle réserve pour faire des livres en les regroupant par thèmes.

Stef44 : Bonjour M.Bellemare. En tant que grand érudit et ex-animateur du cultissime La tête et les jambes, que pensez-vous de la télévision aujourd’hui et plus particulièrement des jeux comme Le Juste Prix, Money Drop et autres ? Merci et longue vie !

Je suis d’un naturel aimable et pour garder cet aspect, je me garderai bien de répondre à votre question sur les émissions de jeu que vous citez.

Fastseb : Quel est votre secret pour durer et renouveler vos histoires ?

Premièrement avoir une bonne santé et d’autre part être toujours passionné.

Tonystark1 : Ma femme regarde souvent la chaîne Planète Crime Investigation et New-York Police judiciaire. Dois-je m’inquiéter pour ma vie ?

Non. Mais, pour votre équilibre mental, oui !

Fred44 : Bonjour Pierre, vous nous racontez de merveilleuses histoires extraordinaires. Avez-vous déjà été confronté à des faits ou événements hors du commun dans votre vie ? Bien à vous, Frédéric.

Si j’aime tant raconter des histoires extraordinaires, c’est que je n’en ai pas vécu une seule. Ma vie est d’une banalité affolante. Enfin presque… Il m’est arrivé de vivre un véritable coup de foudre et ça, ça vaut la peine d’être vécu.

Lys33 : Merci pour vos écrits. Pour le téléachat, vous m’avez tout de même bien fait rire et c’est l’essentiel car votre second degré semble évident. Au fait, les objets mystères vous les choisissiez comment ?

Vous me faites beaucoup de mal car je crois actuellement vous êtes en train de me confondre avec Jérôme Bonaldi. Moi, tristement, dans mon coin, seul, j’ai essayé de vendre le mieux possible des objets bien réels et bien utiles.

Peyo 91 : A quand votre retour à la radio et/ou à la télé, dans votre propre émission ?

J’ai prévu un retour en masse pour mes 96 ans ;-)

Laurent : Vous planchez déjà sur un prochain livre ?

Ce n’est pas ce que l’on appelle un livre, mais je suis sûr que beaucoup de personnes seront heureuses de le retrouver. Il s’agit du Nouvel Almanach de Pierre Bellemare, qui va sortir le 5 novembre aux éditions Gründ.

Il est tout en couleurs et contient des conseils utiles, des histoires humoristiques et bien sûr des histoires extraordinaires.

VelJa : Bonjour monsieur Bellemare, Depuis tout petit j’aime vous écouter. Vous avez une diction claire, reposante, c’est vraiment apaisant et intéressant. D’où vous vient cette capacité ? Est-ce inné, où vous êtes vous beaucoup entraîné ?

J’ai eu la chance d’avoir un beau-frère qui était un grand homme de radio et c’est lui qui m’a appris à m’exprimer et à marquer les fameux temps qui donnent à mes récits leur personnalité.

Yoyo : Pourquoi ne plus faire partie de l’équipe de Cyril Hanouna à la radio ? Un retour est-il prévu ?

C’est la direction artistique d’Europe 1 qui, après m’avoir mis en couverture de la célébration de leurs 60 ans d’existence, m’a demandé de m’absenter pour quelque temps.

9heures20 : Vous nous avez longtemps fait le récit d’histoires défiant la raison. Pourquoi vous consacrez-vous désormais uniquement aux enquêtes criminelles, à l’image de votre émission sur NT1 ?

La maison de production (AB) qui est à l’origine de ce programme m’a demandé de me consacrer essentiellement à des faits divers criminels américains, leur matériel provenant de là.

Garfield : Pierre, on vous voit assez peu au cinéma. C’est tellement dommage. Vous étiez hilarant dans OSS 117. Vous n’avez pas le regret de n’avoir pas davantage exploré cette voie ?

Dans mes débuts lointains, j’ai rêvé un instant d’être comédien. Et puis la télé et la radio m’ont tellement absorbé que le temps m’a manqué.

J’ai pris un grand plaisir à jouer à côté de Jean Dujardin et ses conseils m’ont été essentiels pour jouer le plus parfaitement possible un vrai… con.

Jean : Bonjour. Vous qualifieriez-vous d’historien ? Merci pour votre carrière, c’est toujours un plaisir de vous écouter.

Non, je ne suis pas du tout un historien. Je suis un rapporteur de faits divers qui essaye de vous les présenter de la manière la plus attrayante possible.

marie14 : Bonjour ! Je souhaiterais savoir si vous prévoyez de sortir un prochain livre concernant les faits étranges et surnaturels ? Ou si vous présenterez une émission à ce sujet ?

Nous avons peu traité de l’étrange et du surnaturel. Nous y avons déjà consacré 2 livres, dont celui qui a le mieux marché : Ils ont vu l’au-delà. Nous n’avons pas pour l’instant le projet d’en faire un autre.

Isa de Bordeaux : Bonjour, je vous lis, regarde et écoute depuis longtemps. Souvent imité, rarement égalé. Je n’ai pas de question, c’est juste pour vous dire que je vous aime beaucoup ! Continuez longtemps !

Isa, je ne suis pas très loin de vous, puisque j’habite le Périgord. Je vous remercie pour votre tendre attention et j’espère satisfaire encore longtemps votre curiosité.

bobola : Les histoires que vous racontez sont-elles toujours réelles ?

Oui ! Le monde est suffisamment tordu pour nous fournir chaque jour des histoires incroyables.

romain34 : Combien fait la modique somme de 595 francs en euros ? ! Plus sérieusement vous êtes un grand conteur et vos interventions télévisuelles sont toujours des moments agréables. Un grand bravo pour votre longévité !

Je ne sais pas ! Merci pour la gentillesse de vos propos, que je ne suis pas sûr de mériter.

Laurie : Où puisez-vous tous ces faits divers ?

Dans la presse mondiale : anglaise, française et espagnole pour l’essentiel.

Julien : Comment vous y êtes vous pris pour réaliser ce livre ? C’est long à réaliser ? Et comment le qualifieriez-vous par rapport à vos anciens ouvrages ?

Je n’ai pas réalisé directement ce livre. C’est un livre d’historiens et j’ai été choisi par l’éditeur pour le présenter aux lecteurs.

-------------------

Inusable. A 85 ans, Pierre Bellemare est de retour avec Les nouvelles histoires extraordinaires de l’histoire (Editions First). Un livre qui rassemble 10 affaires de faits divers et crimes qui ont défrayé la chronique entre le XVIIe et le XXe siècle.

De quoi découvrir l’histoire de l’abbé Jean-Baptiste Delacollonge, qui a découpé le corps de sa maîtresse avant de tout jeter dans une mare. Ou celle de François Rosay, le bandit le plus craint de Genève…