Municipales 2014: Vous avez interviewé Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la mairie de Paris

VOS QUESTIONS Elle vous a répondu...

Cédric Garrofé
— 
Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la mairie de Paris
Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la mairie de Paris — C.Gonthier

[Le chat est terminé]

Je vous invite tous au meeting au cirque d’hiver, ce mercredi 19 (ouverture des portes à 18h, meeting à 19h). Vous êtes les bienvenus. Pour plus d’info sur mes listes ou mon programme, voir aussi mon site nkmparis.fr. Et le 23 mars, votez pour le progrès: plus de sécurité, de propreté et d’emplois. Moins d'impôts. Et surtout moins de stress, moins de pollution, et plus d’énergie!

Patrick: Vu les réactions des enseignants et des parents d'élèves qui sont en partie contre la mesure prise par la majorité sortante, que comptez vous faire pour les rythmes scolaires?

Cette réforme est absurde: les enfants sont plus fatigués, les animateurs choisis sur des critères contestables, et les activités d’intérêt inégal. Bref, cela ne sert à rien, c'est même contreproductif et cela coûte cher (sans doute jusqu’à 80 millions d’euros par an à Paris!). Sans compter sur la remise en cause de l’autorité des enseignants, qui est tout simplement bafouée jusqu’à dans leur classe!

Je remettrai la réforme à plat. L’idéal serait, et c’est possible sous le coup de souffle de l’élection, que le gouvernement la retire. Mais en tout état de cause, je réunirai enseignants, parents d’élèves, et personnels en charge du périscolaire pour aménager les choses autrement.

Moha: Pourquoi ne pas retirer les horodateurs aux taxis parisiens (seule ville au monde avec ce système) et dédier des voies de circulation pour les inciter a revenir des aéroports sans bouchons? 

Pour ce qui est de dédier des voies réservées sur les autoroutes d’accès à Paris (taxi, bus et covoiturage), je suis pour et je l’ai proposé. Je l’avais moi même lancé comme ministre sur une partie de la A10 pour les bus. Cela existait aussi sur la A1, et cela fonctionnait bien, mais cela a été supprimé. Aux heures de pointes, cela permet d’avoir 600 taxis disponibles en plus dans Paris, et cela améliore l’image de Paris.

En revanche sur les horodateurs je comprends mal votre proposition.

Paul: Quels sont vos projets avec Déborah Pawlik pour le quartier des deux gares dans le 10e arrondissement?

Avec Deborah Pawlik nous voulons faire du quartier des 2 gares une chance pour Paris et pour l’arrondissement, alors qu’aujourd’hui il sombre. Insécurité, saleté, les riverains voient se dégrader le quartier et les voyageurs qui arrivent n’ont qu’une idée: quitter au plus vite le coin. 

Et de toute façon, ils n’y trouvent rien de ce dont ils auraient besoin, hôtels ou centre d’affaires. Pourtant, c’est la principale porte d’entrée dans Paris. Là où les sortants ne proposent qu’une salle de shoot, nous voulons plutôt relancer le quartier par un grand projet d’urbanisme, en construisant sur les voies ferrées, sur dalle. Le projet est entièrement autofinancé entre ses différentes composantes: logements intermédiaires, logements étudiants, salle de sport, centre d’affaires...

Jean-Pierre: Les candidats parlent beaucoup de construction de crèches ou de logements sociaux. Mais quel est votre programme pour les vieux parisiens qui ont des difficultés à se loger à Paris?

Paris est devenu sous l’ère Delanoe une ville de privilégiée. Ce n’est pas que moi qui le dit, c’est ce que pensent 70% des Parisiens selon un sondage de la semaine dernière. Pour vivre à Paris aujourd’hui, il faut être soit très aisé (pouvoir acheter à plus de 8.000 euros le m2), soit très aidé (avoir bénéficié d’une commission d’attribution pour un logement social).

Entre les deux, le jeune couple avec enfant, le retraité qui n’est pas propriétaire, on ne trouve rien. Je veux leur donner la priorité de ma politique du logement: construire plus en mobilisant des terrains aujourd’hui abandonnés (portes de Paris, délaissés de périph, voies ferrées à couvrir), et réserver la plus grande part de ces nouveaux logements à la classe moyenne.

Paul: On parle beaucoup des écoutes sur Nicolas Sarkozy de l'affaire Buisson. Est-ce que cela a une incidence sur votre campagne?

Les Parisiens m’en parlent assez peu. Mais il est certain que ces derniers épisodes, et notamment la révélation de l’emploi du temps de François Hollande, qui semble passer beaucoup de temps à s’occuper de Nicolas Sarkozy, ne contribue pas à rehausser la confiance. Les Français ont de vrais problèmes et ils aimeraient qu’on s’en occupe. Les Parisiens aussi. Et c’est ce que je leur propose!

Célia: Êtes-vous favorable à un péage à l’entrée de Paris ou vous engagez-vous formellement à ne jamais mettre en place une telle mesure?

Je n’y suis pas favorable. Je préfère la mise en place d’une mesure que nous avons créée dans le Grenelle, la ZAPA (Zone d’Action Prioritaire pour l’Air), qui permet l’interdiction à Paris des véhicules les plus polluants. 

Cette mesure a été forgée par la loi, et c’est aux municipalités de la mettre en œuvre. Les sortants, après avoir annoncé leur intention de la mettre en place, ont renoncé par manque de courage. Si les Parisiens me font confiance comme maire, je l’appliquerai aux poids lourds et cars de tourisme les plus polluants.

Nicolette: Pourquoi ne pas proposer une mesure pour contrôler les voitures qui roulent au diesel dans Paris?

Cette mesure que je propose, la ZAPA, permet d’interdire les véhicules en fonction de leur degré de pollution.  C’est évidemment beaucoup plus efficace et plus juste que la loterie de la circulation alternée, où il faut tomber sur le bon numéro, pair ou impair.

Aujourd’hui, une twingo peu polluante dernier modèle immatriculée pair ne roule pas, alors qu’un 4x4 diesel très polluant immatriculé impair peut prendre la route!

B.: Vos vacances, plutôt à la mer ou à la montagne?

Plutôt à la mer, dans le Cotentin. J’y vais depuis que je suis toute petite.

Léa: Si vous êtes élue, quelle sera votre première mesure?

L’extension des zones d’ouverture des commerces le dimanche. C’est possible sur simple signature du Maire, cela crée 10.000 emplois, cela répond à une demande (nouveaux rythmes de la vie des Parisiens + absurdité de laisser fuir les touristes le samedi après midi, qui vont dépenser leur argent ailleurs).

A.: Quelle sera l'ampleur de la baisse d'impôts si vous êtes élue?

100 millions la première année, sur des impôts et taxes aujourd’hui prélevés en excès ou de manière injuste: 80 millions sur la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, prélevés mais finalement pas utilisés pour la collecte des ordures; 10 millions sur la taxe de balayage, que les sortants ont augmenté jusqu’à 600% pour certains Parisiens; 10 millions sur la cotisation foncière des très petites entreprises.

Puis dans un deuxième temps, dès qu’on aura pu reconstituer des marges grâce à un plan de réduction des dépenses, une baisse de la taxe d’habitation.

Les sortants, de leur coté, ont augmenté les impôts de 40% et projettent de le poursuivre s’ils étaient reconduits (des documents internes de la Ville, que j’ai rendu publics sur mon site internet, montrent que Mme Hidalgo et leur équipe ont demandé des simulations en ce sens aux services financiers de la Ville).

A.: Le métro, c’est toujours aussi merveilleux?

Ça dépend. Tout à l’heure en venant à la rédaction de 20Minutes, la ligne 9 c’était moyen. La circulation alternée pas anticipée, cela n’aide pas. Non, le vrai bonheur ce sera quand il sera plus largement automatisé (fréquence et «robustesse») et surtout que ses horaires seront étendus. Mais ça c’est seulement si vous votez bien.

R.: Vous voulez interdire Paris aux cars de tourisme. Mais pour quel impact économique et écologique? N'est-ce pas là une simple «mesurette»?

Je veux interdire Paris aux cars de tourisme les plus polluants. Dans un premier temps ceux aux normes euro 1, 2, 3 et 4. Puis par la suite euro 5 (normes européennes en matière de pollution). L’impact écologique pourrait être important, car aux jours d’affluence touristique, il y a jusqu’à 2.000 cars qui tournent dans Paris. 

L’impact économique sera nul ou quasi nul, comme dans les autres capitales qui pour la plupart ont déjà pris une mesure de limitation de l’accès en fonction de la motorisation. En effet, les tours opérateurs dans ces villes ont remplacé leur matériel, concentrant -pour les sociétés internationales- leurs véhicules anciens là où ils sont encore tolérés…! 

---------------

Présentation du chat:

Jusqu’au 30 mars, date du second tour des prochaines élections municipales, la rédaction de 20 Minutes reçoit plusieurs candidats pour un chat avec les internautes. Et après Danielle Simonnet (Front de gauche) et Christophe Najdovski (EELV), Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) se prête à l’exercice.

» Découvrez le projet de Nathalie Kosciusko-Morizet pour Paris

Sur la sécurité, NKM envisage de créer une police de quartier pour «réinevestir les rues» de Paris et «renforcer» la vidéoprotection. Ensuite, la candidate promet de faciliter l'accès à la propriété en «proposant 20% des nouveaux logements aux Parisiens» à un prix inférieur de 25% à celui du marché. Les zones touristiques seront étendues pour «plus de magasins ouverts le soir et le dimanche». Et le métro circulera jusqu'à 2 heures du matin en semaine. Et pour lutter contre la pollution, Paris sera «interdit aux poids lourds et aux cars de tourisme polluants».