Vous avez interviewé Anne-Sophie Girard, co-auteur du livre «La femme parfaite est une connasse»

VOS QUESTIONS L'écrivain français vous a répondu...

Cédric Garrofé

— 

Anne-Sophie Girard, co-auteur du livre «La femme parfaite est une connasse»
Anne-Sophie Girard, co-auteur du livre «La femme parfaite est une connasse» — Cédric Garrofé / 20 Minutes

[Le chat est terminé]

Je profite de ce Tchat pour vous dire MERCI!

MERCI aux lectrices (et lecteurs), aux blogueuses, aux journalistes qui ont parlé de ce petit livre.

On a écrit ce livre pour faire marrer nos copines et aujourd’hui, on a presque 500.000 copines.

Alors, on ne vous promet pas qu’on invitera tout le monde à notre prochain anniversaire, mais on se retrouve au prochain livre!

Bisous!!

(Je profite que Marie-Aldine ne soit pas là, parce qu’elle m’interdit de finir mes interviews pour «Bisous»... Surement à juste titre d’ailleurs.)
 
Joséphine: Avec votre livre, vous semblez vouloir déculpabiliser les femmes de l’image que leur renvoient les magazines féminins. Très bien. Sauf qu’en lisant votre livre (qui m’a tout de même amusée j’avoue), j’avais l’impression de lire 150 pages de Biba. Avec cette lourde tendance girly, et des sujets très cuisine, mode, garçons, sorties. Sans parler des «A ne pas faire» qui font un peu «Pour être une fille dans les clous, tu dois…» Ce n’est pas un problème pour vous?
 
Ce n’est pas un problème, au contraire!
 
Ce qu’on a voulu dire aux femmes c’est qu’on peut rester crédibles en faisant des choses superficielles.
 
Marie-Aldine est rédactrice en chef d’une émission culturelle sur le service public et pourtant elle porte du vernis à paillettes!
 
Lire des magazines féminins ne veut pas dire qu’on est une personne superficielle, on peu lire Voici et le Monde diplomatique, ce n’est pas antinomique.
 
Les femmes veulent se libérer de cette pression qui les poussait à tout faire parfaitement, à assurer constamment.
 
Nous ne sommes pas parfaites et tant mieux, parce que la femme parfaite est une connasse!
 
Klio: vous avez prévu de traduire votre livre et de le vendre dans d'autres pays? 
 
Il est déjà traduit en 7 langues! tantantanatan (petit chant de joie).
La connasse est un sujet universel.
 
Leo: Vous ne parlez pas d'astrologie dans votre livre. Pourtant une connasse cherchera toujours à connaître le signe astro du mec qu'elle convoite, non?
 
Alors, si c’est le cas pour toi, un conseil, fuis! Cette fille est peut-être une psychopathe ascendant bélier.
 
MarionDeStGervasy: Quand vous parlez de la mi-molle, vous faites bien référence à la baguette de pain française?
 
Évidement! 
 
Mais tu sais, les mecs nous parlent rarement de ce passage (c’est bizarre). 
 
J’ai un seul copain qui m’a fait un retour, il m’a dit que ce passage l’avait rassuré, il a appris qu’il n’était pas tout seul. Comme quoi, on aide les hommes aussi!
 
Julie: Le fait d'avoir une sœur jumelle, avec qui vous êtes très proche, ça permet de mieux comprendre les mecs, mais aussi les filles?
 
Surtout les filles à vrai dire! Je crois que les mecs sont encore un mystère… Mais ça reste l’un de nos sujets de conversation préféré.
 
Le fait d’avoir une sœur jumelle, c’est une chance, parce que depuis toujours, on sait qu’on n’est pas toute seule, à faire ceci, ou penser cela.
 
Ce livre rassure beaucoup les filles parce qu’elles se sentent moins seule, comprises… 
 
On est avec vous les filles!!!
 
Toutlemondeva: Les histoires que vous racontez sont inspirées de vos vies personnelles?
 
Bonne question! (mais ça veut pas dire que les autres étaient pourries).
 
Tout ce qu’on a écrit a été vécu, mais pas forcement par la même personne!
 
Et heureusement, sinon, elle aurait vraiment tous les vices. 
 
Nous avons beaucoup observé, beaucoup discuté avec nos copines et les copines de nos copines… 
 
C’était un long travail d’enquête et d’apéros entre copines pour pouvoir vous donner l’essentiel, la vérité! (Ouais, je me la raconte un peu)
 
Riou3: Vous prévoyez un film? Pouvez-vous nous en dire plus?
 
C’est vrai. 
 
Alors, bien sûr, c’est un projet à très long terme, mais c’est quelque chose qu’on adorerait faire avec Marie-Aldine.
 
Si vous voulez, rien de ce qu’on a fait jusqu’à présent n’était prévu, Personne n’avait prévu qu’un jour je fasse du théâtre, ou mon propre one man show, ni qu’on écrirait un livre ensemble, encore moins qu’il serait un best-seller, alors, on se dit, pourquoi pas un film? 
 
«Sur un malentendu, ça peut marcher…» (Oui, j’aime bien glisser des références de grands philosophes dans mes interviews).
 
Kloe: Je trouve que votre livre est à rapprocher du «Bro Code» de Barney Stinson. Vous connaissez? Vous vous en êtes inspiré?
 
Coucou Kloé, oui, effectivement, c’est un peu un cousin de notre livre!
 
On connait très bien mais on ne s’en est pas vraiment inspiré parce que le «Bro Code», c’est des règles de conduites de potes, alors que le nôtre est beaucoup plus large au niveau des thèmes.
 
Mais merci pour ta question, pour nous c’est un compliment ;)
 
Younes: D'où avez-vous tiré le mot connasse? Des sketches avec Ben Laden dans les Guignols?
 
Alors, pas du tout. D’ailleurs, dans les Guignols, le mot utilisé était «counnasse».
 
Avec Marie-Aldine, nous sommes originaires de Montpellier, et dans le sud, «connasse» est très souvent utilisé, d’ailleurs, ce n’est un gros mot pour nous «Oh la connasse», c’est un peu l’équivalent de «Oh le con», y’a de la tendresse derrière tout ça!
 
omarbensafi: Les imperfections de l'être humain font de lui une parfaite créature. Nos différences sont conditionnées par l'écart plus ou moins large de ce que nous voulons être et de ce que nous sommes réellement... Être parfait et sot est compréhensible dans ce cas de figure. On philosophe une fois qu'on se moque de la philosophie. Seriez-vous parfaite alors en disant que la femme parfaite est une connasse? Mes hommages Madame.
 
Merci Omar pour votre question, je dois vous avouer que vous avez découvert notre secret, nous sommes «Les femmes parfaites» mais chut…
 
andratx: Ce livre, c'est pas avant tout un gros plan marketing?
 
Si, évidement! Tout était prévu depuis le début! Gnaf gnaf gnaf (Grognement de maître du monde)
 
Bien sur que non! Il est impossible pour un éditeur de prévoir un succès comme celui de ce livre.
 
Et puis, aujourd’hui on nous dit beaucoup: «En mettant “Connasse” dans le titre, c’était certain que ça allait cartonner.»
 
Sauf que quand on a écrit le livre, personne ne voulait de ce titre!
 
Christophe Absi, notre éditeur, a du se battre pour que le mot apparaisse sur la couverture, ils voulaient le remplacer par des astérisques. Personne n’y croyait au départ alors maintenant, ça nous fait rire d’entendre «Plan marketing».
 
Slad: Bonjour Anne-Sophie, si la femme parfaite est une connasse, comment qualifieriez-vous l'homme parfait? Excellente continuation à vous.
 
Merci Slad! On nous a beaucoup demandé de faire «L’homme parfait est un connard», mais après réflexion, on s’est dit que ce n’était pas une très bonne idée. 
 
Déjà parce qu’on l’aurait plutôt appelé «L’homme parfait est une connasse» et puis, un mec parfait, je ne sais c’est pas si tu en connais… Moi pas!
 
tabbehim: Tout d'abord, BRAVO! Ce fût LE cadeau coup de cœur que j'ai donné à trois amies distinctes et qui ont adoré. Elles se sont reconnues dans pas mal des situations décrites (elles disent qu'elles sont parfaites maintenant :D ). A quand la suite?
 
Déjà, au nom de tes amies, MERCI! Et oui, il y aura bien un deuxième opus du livre :) (oui, j’aime bien les smileys). 
 
Il est prévu pour Octobre, ce sera la suite.
 
Dés que nous avons rendu le premier, avec Marie-Aldine, nous étions frustrées de ne pas avoir parlé de certains sujets, et là, on a l’occasion d’y remédier, «La femme parfaite est une connasse 2, LE RETOUR»… Parce que «La connasse ne meurt jamais».
 
Julie: C'est quoi une «connasse»? En êtes-vous une?
 
Une connasse, c’est quelqu’un qui te donne des complexes! 
 
C’est celle qui, face à qui tu te sens toute pourrie… 
 
Ça peut être n’importe qui, ta sœur, ta collègue, une fille que tu croises dans la rue…
 
Mais il faut savoir qu’on a toute une connasse en nous, et qu’on est toute la connasse de quelqu’un!
 

-------------------------------

Présentation du chat:

Conçu comme un guide de survie féminin en société, La femme parfaite est une connasse (J'ai Lu) séduit par son humour et son aptitude à dresser les petits défauts de la gente féminine.

>> La femme parfaite est une connasse, succès surprise de librairie

Le livre d’Anne-Sophie Girard et Marie-Aldine Girard, comédienne et journaliste, s’affirme d’ailleurs comme l’un des gros succès littéraires de l’année 2013. Plus de 500.000 exemplaires ont été écoulés en France depuis sa sortie, en février 2013.

Une belle success-story qui ne semble pas sur le point de s’arrêter. Un deuxième tome sortira en septembre 2014, et un film est en préparation…