Chat - France 24

— 

no credit
France 24, chaînes d'information en continu, verra le jour le 6 décembre 2006.
Elle se veut, selon le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres, une « CNN à la française ».

Stanislas Leridon, directeur Internet, a répondu à vos questions.


1- Pourquoi-vous lancez en avant-première sur Internet ? Seb

C’est une idée du président de la chaîne, Alain de Pouzilhac. Je la trouve avant-gardiste et « révolutionnaire » ! A ma connaissance, c’est d’ailleurs une première mondiale pour une chaîne de télévision de « naître » d’abord sur Internet. Ce lancement en exclusivité et en streaming sur www.france24.com montre en tout cas que pour nous, il n’y a plus de frontière entre le monde d’Internet et ceux de la télévision, du broadcast et des médias traditionnels.


2- Y aura-t-il du contenu en anglais ou en arabe ? Deutsche Welle et AL Jazeera diffusent en bilingue. Just French, oui ou non? Hans
France 24 émettra sur deux canaux : l’un en français et l’autre majoritairement en anglais. Courant 2007, un décrochage de quatre heures par jour en arabe débutera. En revanche, notre site Web démarrera dès le 7 décembre à 20h30 (à l’issue des 24 heures d’exclusivité de la chaîne sur Internet) en trois langues : français, anglais et arabe. Au total, cela fait 5 antennes (2 TV, 3 Web) en 3 langues pour nous adresser aux leaders d’opinion dans le monde dans leurs langues ou celles parmi les plus utilisées.


3- l'info a changé, à présent tout le monde part à la pêche aux infos dans les blogs, les forums, les sites persos... comment allez vous faire pour attirer un public qui a pris de nouvelles habitudes d'aller très souvent sur Internet ? Hamid
C’est vrai que le consommateur d’infos a changé : il est aujourd’hui mobile, nomade, parfois surinformé ou peut-être mal informé, il cherche aussi le dialogue et l’interactivité. Que ce soit le site ou l’antenne, nous opérerons déjà 24 heures sur 24 (d’où le nom d’ailleurs de France 24). D’autre part, l’interactivité est au cœur de la stratégie de France24. Tous nos contenus sur le site pourront être commentés (ce qui n’est pas le cas par exemple sur CNN). Nous attachons une attention particulière aux Internautes et aux bloggeurs. A ce sujet, une info et un scoop. D’abord, l’info : nous avons invité samedi dernier une dizaine de bloggeurs renommés du monde entier (Rocketboom pour les US par exemple ou Jean-Michel Billaut et Gilles Klein pour la France). Ils ont visité la chaîne, rencontré des journalistes, réalisé leurs podcasts… Le scoop : vous pouvez poser vos questions par Webcam sur le groupe « The Talk of Paris » sur Dailymotion aux invités du débat phare de la chaîne animé par Ulysse Gosset. Premier invité : José Manuel Barroso, le président de la Commission Européenne.


4- Comptez-vous lancer un site mobile pour avoir accès à l’info partout, tout le temps ? Zoe
Oui et très vraisemblablement avant la fin de l’année. Je n’oublie pas qu’il y a 1 milliard d’Internautes dans le monde mais plus de 3 milliards de personnes équipés de téléphones mobiles. Dans certaines régions du monde, l’accès aux infos se fait parfois davantage par le téléphone mobile que par Internet !



5- "CNN à la française". Pourriez-vous donner plus de précisions ? Il existe déjà de très bonnes chaînes d'informations (telle qu'Euronews, par exemple). Qu'apportez-vous de plus ? Donnez-nous envie de vous regarder. Sand
Nous souhaitons traiter de l’actualité internationale avec un regard français. Concrètement, cela veut dire que nous parlerons de sujets qui ne font pas souvent la une des journaux télévisés (je pense au Darfour ou à la Corée du Nord par exemple) et que nous traiterons les informations avec nos valeurs françaises qui attachent de l’importance au débat, à la contradiction, au respect des différences, à la diversité des opinions et des cultures. Il y a de bonnes chaînes d’information mais il y aussi une demande pour de nouveaux entrants afin que le monde ne soit pas exclusivement informé par des images et des commentaires anglo-saxons ou arabes.


6- Perso, je trouve que c'est pas mal d'avoir une chaîne d'info internationale française qui pourra concurrencer CNN, AL-Jazira, etc… J’ai entendu parler dire que vous souhaitez mettre l’accent sur le Web avec votre site France24.com. Est-ce exact ? Qu'est-ce qu'on y trouvera de plus que sur les sites d'info des autres chaînes de télé ? Mamad

Notre site Web reposera sur 3 grands piliers : la vidéo (à la demande et en flux live), l’interactivité (on peut réagir sur tout) et la personnalisation (météo, langue, flux RSS et bientôt des alertes, des newsletters électroniques customisables…). Tout sera gratuit avec peu de publicité et je l’espère un site clair, lisible et agréable. Je vous invite bien sûr à venir le découvrir et nous dire ce que vous en pensez !


7 - Bonjour, Pouvez-vous décrire le type de relations qu'entretiendront service Web et rédaction svp ? Marmotte
France 24 ambitionne de créer un nouveau modèle de média avec une rédaction multimédia et plurisupports (TV, Internet, mobile…). L’ensemble des 170 journalistes de France 24 travaillent déjà indifféremment pour la télévision ou le site Web. C’est là que réside, entre autres, notre force par rapport à nos concurrents internationaux où les rédactions Web et TV sont souvent distinctes, parfois géographiquement localisées et collaborent insuffisamment. Ici, c’est une rédaction indivisible et polyvalente, et c’est un vrai bonheur !


8- Comment est financé France 24 ? C'est encore de l'argent du contribuable ? Sophie
France 24 est financée par une subvention de l’Etat. C’est effectivement l’argent du contribuable et nous nous attachons à en faire le meilleur usage pour que la France et la culture française rayonnent dans le monde. Aujourd’hui, nos amis britanniques sont fièrs de BBC World et personne ne conteste son financement par le public. Je nous souhaite le même succès ! Mais c’est à vous d’en juger évidemment.


9- Qu’en sera-il de la diversité au sein des présentateurs de France 24 ? Marie-Jo
La rédaction de France 24 totalise 31 nationalités différentes, venues de tous horizons et de nombreuses chaînes (CNN, ABC, CBS, BBC, ITV, LCI, I-Télé, PublicSenat, France 3…). Cela fait une alchimie détonante et formidable à vivre au quotidien. Croyez-moi : rien que cela garantit que la chaîne et le site Web seront différents, indépendants et j’en suis convaincu de qualité.


10- Combien de correspondants allez-vous avoir à l'étranger ? James
France 24 dispose d’un réseau de 36 correspondants privilégiés qui peuvent assurer la réalisation de reportages et les éventuels duplex ou interventions par téléphone. ET nous aurons aussi une équipe de JRI (journalistes reporters d’images) qui, sous la houlette de Grégoire Deniau (lui-même ancien JRI ayant travaillé pour Envoyé Spécial notamment et aujourd’hui directeur de la rédaction de France 24) parcourront le monde entier, ainsi que les bureaux à l’étranger de nos deux actionnaires (TF1 et France Télévisions), l’AFP, RFI et RFO avec lesquels nous développons un partenariat privilégié. Au total, cela fait beaucoup d’images et de collaborateurs disponibles !


Le mot de la fin
Je vous donne donc rendez-vous demain mercredi 6 décembre à 20h30 précises pour assister en direct sur Internet à la naissance d’une nouvelle chaîne d’informations internationales, et 24 heures plus tard au lancement du site Web. Merci !

>> fin du chat, merci de votre participation et n'hésitez pas à réagir ci-dessous.