Vous avez interviewé le groupe S-Crew

VOS QUESTIONS Les quatre compères vous ont répondu...

— 

C.GONTHIER / 20MINUTES

Le chat est terminé. «Merci à tous, "Seine Zoo" est dispo dans les bacs, c’est grace à vous si on nique tout! Si tu kiff écoute et puis c’est tout.»

Lyes: Je ne vous connais pas encore mais j'ai bien envie de vous "decouvrir"! Vous me conseillez lesquels de vos sons?

2zer : Avec plaisir! Chacun de nos sons sont super différents mais appartiennent à un registre similaire... Donc on nous reconnais toujours même si les thèmes et les instrus changent. Si tu es dans un délire plus sombre, des morceaux comme «compte sur nous» ou «au coin de ma rue» te plairont! Après si les rythme un peu plus funky te conviennent «la danse de l’homme saoul» et «les parisiennes» sont pour toi! Et il y en a plein d’autre avec pleins de registre différents, je t’invite donc à tout decouvrir… 

Doudikoff: Certains disent qu'on rappe se qu'on vit, avec le succès qui arrive et qui devrait bien évoluer avec Seine Zoo, pensez-vous continuer à faire ce rap un peu «sale» dans l'ambiance street comme dans votre 1er EP? Votre EP envoyait du lourd, bon courage pour la suite les gars!

S-crew: C’est vrai on rappe ce qu’on vit, mais on rappe ce qu’on pense, et aussi ce qui nous influence, y’a aucune restriction. C’est une question un peu particulière dans notre cas parce que vu qu’on est en autoprod le succés qu’on a jusqu’à aujourd’hui est très relatif c’est surtout les retours des gens en concert et le soutien des frangins qui fait pour nous notre «succés» mais on ne sait pas encore en terme de ventes ce que ça va donner. En tout cas vu qu’on investit tout ce qu’on gagne dans les clips autoproduits, les idées 2.0, le mixage des projets, le mastering etc.. A la fin il ne nous reste pas grand chose. Mais Insha’Allah ça changera et si ça arrive on oubliera jamais d’où on vient ni le rap qu’on aime mais on s’adaptera pour rester toujours sincères et vrais.

Ficwest:  Quel est votre titre favori de l'album «Seine Zoo» ?

2zer : «Disjoncté», car c’est tout à fait mon univers au niveau du thème, de l’instrumental (assez sombre) et des flows et des punchline que chaque MC ont choisi de poser! Personne ne me déçoit sur ce morceau, j’adore chacun des couplets et je l’écoute en boucle. Ce son est Mleh !!!!

Framal : «Mon 75» , celui qui me correspond le plus avec une grosse prod de Lord mack qui a travaillé aussi sur “jungle urbaine”, le genre de morceau que je peux ecouter sans arrêt !

Mékra: Moi aussi c’est «mon 75» comme Framal mais si je devais en choisir un autre ce serait «Du vécu» car à chaque écoute de ce morceau il me touche toujours autant , ça me rappelle mon enfance et me donne encore plus envie de réussir.

Nekfeu: J’aime énormement tous les morceaux de l’album meme apres des centaines de réecoutes jen suis toujours aussi fier. Dur de choisir car c’est très varié mais je dirais Personne, une declaration d’amour a notre culture rap, en featuring avec la famille plus que proche (Doum’s ) et une grosse prod de Mario! Et  j’ecoute en boucle «Mon 75» et «Les Contraires ça tire» comme si j’etais un fan. J’trouve qu’ils reflètent bien qui mes reufs sont dans la vraie vie.

Jxna: D'où viens cette ÉNORME idée de créer un application?

Nekfeu :L’idée vient de nos amis et membre de l’equipe de l’ombre du S-crew j’ai nommé: Les Marqueurs. Ce sont des jeunes indépendants, graphistes, createurs de gadgets, web designer, geek (et grands amateurs de porno spécialisé lol)
On bosse avec eux au quotidien (cf le clip de Metamorphose entre autres) et vu que leurs talents sont multiples on a voulu lancer ensemble quelque chose d’inédit dans le rap français, pour montrer qu’avec tres peu de moyen on peut faire le travail de grosses maisons de disques en etant acharnés et débrouillards. C’est l’esprit S-crew.

Louis: Pouvez-vous nous éclaircir sur la confrontation qui a eu lieu avec un autre groupe de rap, samedi lors de votre Open Mic à Beaubourg?  

S-crew : Ah oui on a entendu ça lol, on a organisé un gros evenement à Chatelet sans aucune autorisation officielle pour que tous les kickeurs de Paname viennent représenter , et comme souvent dans ce genre d’evenement sauvages il y a eu a la fin des gros mouvements de foule, et quelques bagarres isolées, du coup notre sécurité nous a conseillés de partir rapidement avant un quelconque débordement qui aurait pu entrainer une intervention de la police (et des problemes pour nous).

Ce qui a donné lieu à toutes sortes de rumeurs marrantes sur Internet au sujet d’un label que nous avons quittés ou d’eventuelles histoires passées,et certains jaloux ont voulu surfer sur le buzz. Nous meme ne savons pas d’où tout cela est parti et c'est dommage que l’evenement ait été gaché , beaucoup de rappeurs n’ont pas pu kicker... Mais malheuresement on a l’habitude de ce genre de situation dans le rap français.

Nekfeu : C’etait quand meme une grosse fierté de voir autant de monde, et de mon coté j’ai meme pu en profiter pour m’entrainer pour le marathon de Paris qui arrive lol. #UsainBolt

Clémence: Vous êtes proches de vos fans lors des concerts même d'autres artistes. Est-ce important pour vous?

2zer : C’est super important d’être proche de notre public, et de garder les pieds sur terre, on organise même en ce moment des Open-mics où on fait tourner le micro pour que chacun vienne s’exprimer, on oublie pas d’où on vient.

Roger: Pour moi le rap a toujours été le vécu de la rue mais maintenant c'est plus trop ça, les gars trouvent deux trois rimes une phrase bien choc et ça suffit pour plaire au plus grand nombre. Le rap c'était mieux avant, aujourd'hui c'est bidon.

Feu :Très bien, mais quelle est ta question Roger?

Morgan: Est-ce que vous envisagez des concerts un peu partout dans le monde? Notamment vers l'Afrique?

2zer : Bien sûr on ira partout où les gens nous écoutent et nous soutiennent. Ça se fera pas cette année mais au fur et à mesure qu’on avance et que les moyens se feront je pense que cela se fera sûrement. 

Clémence: Pourquoi «Screw »?

Framal : S-crew c’est un nom de bande qui a été choisi il y a très longtemps au début des années 2000 pour représenter notre équipe. Le «S» voulait dire: Sept, Sauvages, Sud… 

Douma et Benac : On voulait savoir la date de sortie de vos albums respectifs en solo...

Mékra: C’est en préparation! il va y avoir le solo de Nekfeu qui sortira sûrement dans un premier temps suivi de celui de 2zer et d’un projet en commun de Framal et moi-même. 

Pierre: Bravo pour tout le travail que vous avez fait depuis votre premier EP, pourquoi avoir appeller votre album «Seine Zoo»? Ferez-vous un concert à Angers pour la sortie de l'album?

Framal: Merci beaucoup, on a appelé l’album «Seine zoo» en référence à: Brooklyn zoo, l’art de la guerre et dragon ball z pour le «senzu» (haricot magique) qui redonne de la force . Sûrement au cours du Seine Zoo Tour !!

Melissa: J’aime beaucoup 1995. Et du coup, j’ai découvert vos morceaux et je valide aussi, même si c’est un autre style, je trouve. Quel regard portez-vous sur ce 1995? Et eux sur vous, si vous le savez?

2zer : 1995 viennent de la même école que nous dans le rap, on a évolué ensemble et on a les même références. Chacun a son style de musique et ses influences et c’est pour ça que le resultat au niveau des morceaux est diffèrent. En gros, c’est la famille! Je pense qu’à ce niveau la ils sont d’accord avec nous. 

--------------------

On connaissait 1995 et son fameux «La Suite» qui a enflammé les auditeurs de Skyrock jusqu’à ceux de Radio Nova. Nekfeu, l’un des membres, en parallèle, a doucement fait naître le S-Crew, «première mixtape à 15 ans en 2010», se souvient-il. 

Résultat trois ans plus tard avec un album, «Seine zoo», à quatre, «entre conscient et textes immatures» le slogan que Nekfeu, Mékra, Framal et 2Zer ont choisi.


«On est la partie la plus noire de L’Entourage», collectif auquel ils appartiennent avec 1995, annonce le crew d’une même voix. 

>> A l’occasion de la sortie de Seine Zoo, les membres du S-Crew répondront à toutes vos questions lundi à partir de 14h30. Déposez vos questions et autres dans les commentaires ci-dessous ou envoyez-les dès maintenant à reporter-mobile@20minutes.fr. Et rendez-vous lundi.