Vous avez interviewé Thibaud Leplat pour son livre «Le cas Mourinho»

VOS QUESTIONS Le journaliste sportif Thibaud Leplat vous a répondu...

— 

Thibaud Leplat pour son livre «Le cas Mourinho»
Thibaud Leplat pour son livre «Le cas Mourinho» — Charlotte Gonthier // 20 Minutes

[Le chat est terminé]

Merci à tous pour vos questions. Dans ce bouquin j’ai essayé de montrer Mourinho sous un autre jour et de comprendre ses méthodes et sa manière de voir le foot. Le cas Mourinho c’est l’histoire d’un petit prof d’EPS qui décide un jour de devenir le Special One. Sa vie est un roman. Bonne lecture à tous!

Iko: Nous savons peu de choses de la vie privée de Mourinho. C'est paradoxal, car l'homme aime s'afficher, comme beaucoup de joueurs... Comment expliquer ce paradoxe?
Plus il s’expose d’un côté, plus il se protège de l’autre. Mais si vous l’écoutez attentivement, il finit toujours par parler de lui et de sa famille.

Par ailleurs, il est très attentif à tout ce qui se publie à son sujet. Il n’hésite pas à s’attaquer à ceux qui franchissent la frontière de sa vie privée.

Mourinho est un homme qui a très peu d’amis dans le foot. Il ne part pas en vacances à Ibiza, ne fait quasiment jamais de shopping, sa femme est une tombe et ses amis ont une peur panique de perdre son amitié. Tout est soigneusement verrouillé autour de lui. Sincèrement, on peut le comprendre…

On parle de quelqu’un qui est extrêmement connu et qui a des ennemis presque partout. Même ses voisins sont briefés…

Ret45: Que s'est-il réellement passé entre lui et Tito Vilanova? Regrette-t-il son «écart» maintenant que l'on sait ce que Tito a (un cancer)?
Bien sûr. Il s’est excusé très rapidement. C’est l’une des rares fois d’ailleurs. Il a souhaité très récemment que Tito récupère. Il avait l’air très sincère et vraiment concerné. L’épisode du doigt dans l’œil est un dérapage. Pour moi, il a contribué à détériorer l’aura qui l’entourait jusqu’alors…

Anis: Mourinho a-t-il été en contact avec l'AS Monaco pour entraîner le club?
Je ne sais pas. Mais Jorge Mendes a des relations privilégiées avec le propriétaire de Monaco. Le jour où le Mou veut s’installer sur le Rocher, il n’a qu’à prendre son téléphone.

Mourihno n'a jamais été un grand joueur. Pensez-vous que le football va se retrouver de plus en plus avec ce type d'entraineur très «spécialisé» à l'avenir?
C’est effectivement une tendance intéressante.

Ce type de profils permet d’ouvrir le football vers d’autres champs de connaissance. Les entraineurs comme Mourinho, Benitez, AVB… sont des gens qui croisent beaucoup de disciplines différentes et s’intéressent à la psychologie, les neurosciences, la philo, la physiologie…

Comme le dit Manuel Sergio, le mentor de Mourinho «Celui qui ne s’intéresse qu’au football, n’a rien compris au football».

Le contraire de Mourihno serait-il Guardiola? Comment se perçoivent les deux hommes?
Mou et Pep c’est l’histoire de deux hommes qui ont les mêmes maîtres (Robson, Van Gaal, le Barça) mais qui ont pris des chemins opposés.

Officiellement les deux hommes se «respectent» beaucoup. Mais officieusement ce sont les deux plus grands coachs actuels et ils sont donc de grands rivaux. N’oublions pas que Guardiola a pris aujourd’hui la place symbolique de «meilleur coach du monde».

Pour Mourinho c’est intolérable. D’autant que pour lui un coach qui n’a entraîné qu’une seule équipe (le Barça) ne sera jamais un grand coach.

Son modèle c’est Van Gaal. Guardiola aussi. Pep a donc décidé de prouver qu’il était un grand en quittant la Catalogne. Mourinho, lui, est revenu à ses amours d’antan en Angleterre.

Rira bien qui rira le dernier.

Julien: Pourquoi Mourihno a-t-il refusé d'entrainer le PSG?
Il s’est servi de cette offre pour faire pression sur Chelsea. La Ligue 1 ne l’intéresse pas pour l’instant. Dommage...

Wilfried: Vu son retour à Chelsea et les retrouvailles entre Samuel Eto'o et Mourinho, est-ce qu’il pourrait faire appel à Didier Drogba?
Il a certainement déjà parlé avec le Mou avant même Eto’o.
Et puis, ça risque de faire beaucoup de soldats pour un seul poste.  Il y a encore Torres et Lukaku en prêt. Drogba pourrait faire office de bouche-trou en cas de coup dur. Pour l’instant c’est peu probable.

Comment s'est passé l'entente entre Zidane et Mourihno? Ce dernier a toujours été plutôt élogieux envers le milieu français...
Jusqu’au moment où Zidane a refusé de le défendre publiquement (fin de la première saison). Zizou a alors pris son cartable et ses stylos pour apprendre le job de manager. Zidane a un rôle obscur au Real. Mourinho a réussi à surfer sur la légende lors de sa première saison. Pas plus.

C’est au tour d’Ancelotti...

Le couple Ronaldo/Mourihno aurait-il vraiment pu durer? Comment s'est passé leur relation?
Ronaldo et Mourinho ce sont 2 egos dans un même bateau. Lorsqu’A Bola a remis à Ronaldo le titre de joueur de l’année, Mourinho a refusé de se rendre à la cérémonie aux côtés d’Eusebio, Di Stefano; Perez… Il s’est expliqué de la façon suivante «Il ne peut y avoir deux stars dans une cérémonie».

Quand il est parti du Real en juin, les deux hommes ne s’adressaient plus la parole. Mourinho s’est moqué de CR7 «Il pense qu’il sait tout». Bref, ils ne peuvent plus se saquer.

Jorge: Mourinho est vraiment quelqu'un de très intelligent et brillant... Mais assez décrié en France... Ne croyez-vous pas que s'il entraînait un club français ou encore mieux s'il était Français au lieu d’être Portugais, il serait un dieu pour tous les Français?
C’est très dommage pour le football français que Mourinho ne soit venu entraîner Paris.

Ses méthodes d'entraînements sont révolutionnaires et inspirent à l’heure actuelle les plus grands coachs du monde comme Brendan Rodgers à Liverpool ou AVB à Tottenham.

Si le foot français a autant de mal à l’étranger ce n’est pas seulement à cause de Benzema ou de ses joueurs. C’est, à mon avis, surtout une question d’entraîneurs.

Couraiche: Quelle est le meilleur joueur qu'il a entraîné? Entre la Premier League, la Liga, et la Série A quel est le meilleur championnat? Quelle a été l'équipe qu'il a le plus aimé entraîné?
Pour lui c’est Drogba. «Si je devais partir un jour à la guerre avec une seule personne, je partirais avec Didier». Son travail, son esprit de sacrifice, ses capacités athlétiques et sa dévotion à son chef font de Drogba le chouchou du Special One.

Remporter la Liga avec 100 points et 118 buts devant le Barça de Guardiola c’est pas mal.

La Série A, c’est le royaume des entraineurs. La remporter ça fait bien sur le CV.

La Premier League c’est le premier amour de Mourinho (déjà du temps où il était adjoint de Robson). Il aime les joueurs anglais et la mentalité anglaise, pas trop regardante sur la tactique mais beaucoup sur le «fighting spirit». Paradoxalement, en Angleterre il a la paix.

Je ne le vois pas revenir à Madrid. Ni en Espagne d’ailleurs. Il a laissé d’assez mauvais souvenirs. Après on ne sait jamais. Même Capello est revenu...

Jean: Pourquoi Mourinho a t-il écarté Casillas, quelles sont les vraies raisons?
C’est un ensemble de choses. La proximité de Casillas avec les journalistes de différents groupes de presse. Son manque d’intelligence politique (à la différence de Raul qui n’hésitait pas à se débarrasser des récalcitrants). Les excellentes performances de Diego Lopez. L’éloignement entre Casillas et Florentino Perez…

Le Real est une institution pleine de lobbies et de factions parfois opposées. Le Real c’est un peu comme un parti politique. Il y a différents groupes. Casillas a pâtit de l’absence de soutien de sa direction.

Dunga: Son arrogance et sa prétention ne servent-elles pas de façade pour avoir plus de charisme et donc d'influence sur ses joueurs? Comment est l'homme hors des terrains?
Il est très aimé de ses joueurs et a un talent particulier pour en être admiré. Mourinho passe facilement la frontière jouer-manager pour devenir beaucoup plus: un frère, un père ou un mentor.

La réaction de Kaka qui parle du Real après quatre saisons sans jouer est assez révélatrice. On s’attendait à ce qu’il en veuille à son ancien entraîneur. Au contraire, il dit qu’il a adoré travailler avec Mourinho et «qu’il a appris beaucoup sur le football».

L’affaire Casillas est plutôt une exception.

OhBladiOhBlada: Bonjour, on connaît les tensions qu'il existe entre Mourinho et le Barça, mais son plus grand rêve n'aurait-il pas été de l'entraîner? On sait qu'il y a été traducteur et qu'il a postulé après son limogeage de Chelsea, mais son projet de jeu n'a pas été accepté, et les dirigeants lui ont préféré Guardiola (avec le succès qu'on lui connaît).
C’est Cruyff qui a demandé à Laporta de ne pas signer Mourinho. Il lui a même dit «ne fais pas cette connerie». Pourtant, l’entourage de Laporta était plutôt favorable.

Il ne faut pas oublier qu’en 2008, Guardiola n’existe pas encore et que Mourinho est l’entraîneur numéro 1. En plus, au Barça, il avait été adjoint de Bobby Robson entre 1996 et 1997, puis de Louis Van Gaal entre 1997 et 2000.

Il l’a dit aux dirigeants du club «Je suis culé! Je connais le club et tout son contexte! Je suis la personne idéale pour entrainer le Barça!». Il a même remis un dossier complet d’analyse sur le club. Comme adjoint il avait même tout prévu. Il voulait Guardiola. Laporta lui a répondu «Nous avons d’autres projets pour Pep». C’est Guardiola qui a été nommé. Et boum.

stupalacci: Mourinho n'a jamais entraîné un club plus de trois années de suite, à votre avis à quoi cela est-il dû? Peut-il devenir un manager longue durée à Chelsea comme l'ont été Ferguson à Manchester ou Wenger à Arsenal?
Ses méthodes d’entraînement et l’intensité physique et mentale qu’il demande à ses joueurs épuise tout le monde. Ses joueurs, ses dirigeants et parfois lui-même.

Il aimerait bien être une sorte de nouveau Ferguson. Pour cela il va falloir apprendre à moins s’exposer sans renoncer à l’exigence. Ce sera difficile

---------------------------

Présentation du chat:

«Je vous en prie, ne prenez pas cela pour de l’arrogance. Mais je suis champion d’Europe, je ne sors pas de nulle part. Je crois que je suis un type spécial.» Beaucoup de ses déclarations font mouche, toutes ses apparitions sont suivies et commentées de près. José Mourinho n’est pas seulement le coach qui a tout gagné. C’est aussi «The Special One», celui qui était prof d’EPS au fin fond du Portugal, joueur de foot moyen et qui est devenu l’entraîneur de football le plus subversif de sa génération.

Thibaud Leplat, correspondant à Madrid pour plusieurs médias français, s’est penché pendant trois ans sur le cas Mourinho: l’homme, le coach, entre grandeurs des années d’invincibilité et décadences de sa fin de règne au Real Madrid.

>> Comment José Mourinho est-il devenu «The Special One»? Que signifie son retour à Chelsea? Quels souvenirs ses anciens joueurs gardent-ils de lui? Que cache son sens de la formule?

Thibaud Leplat était dans les locaux de 20 Minutes  pour échanger avec vous sur Le cas Mourinho (paru chez Hugo&Cie).