Vous avez interviewé Luc Arbogast pour la sortie de son album «Odysseus»

Paul Gosset

— 

 Luc Arbogast
 Luc Arbogast — DR

Je voudrais rassurer les gens sur le fait que ce changement de direction, qui en fait n’en est pas un, de ce que je me suis préparé à faire. L’individu, moi, je suis exactement le même. La seule différence aujourd’hui, c’est que j’ai le courage de l’exposer au grand jour et d’en assumer les conséquences.

J’aimais vraiment chanter dans la rue... J’aime toujours cela. Je vous remercie vraiment pour votre confiance. Mon but est de “rapporter” une culture musicale, que ce style de musique soit entendu.

Le courage ce n’est pas de ne pas avoir peur. C’est d’avoir peur, mais de le faire quand-même.

Je suis heureux que mon travail soit reçu en toute simplicité. Je n’ai aucune prétention sur ma voix ou sur ce que l’on appelle le “talent”. Je fais les choses par instinct, avec beaucoup d’amour, et il se trouve que cela fonctionne, que les gens savent le recevoir. J’accepte la critique, qui est toujours source d’évolution.

ultreïa

Steven: Bonjour Luc. D’où te provient cette inspiration et cette passion pour l’univers médiéval et féerique qui inspire ta musique?

Bonjour.

Cette question revient souvent, et c’est toujours un plaisir d’y répondre.
Je suis très intéressé par l’univers médiéval, et ce depuis tout petit,  depuis que je suis enfant tout ce qui touche la culture médiévale me parle, Thierry La fronde avec Jean Claude Drouot, tout cela me parle, tous les rôles que je jouais au théâtre tournaient autour du Moyen-âge. J’ai du avoir des profs passionnants sur l’histoire. mes livres de chevet étaient des livres d’histoire, l’architecture médiévale est aussi riche. Sur l’univers féerique, Je pratique le jeu de rôle depuis que j’ai 12 ans. Étant ado je passais beaucoup de temps dans la forêt. Ce cocktail crée une émulsion, qui a fait que je suis devenu sensible aux légendes, aux superstitions… En parallèle j’ai découvert des groupes comme Castelhemis, Ange, Malicorne... A l’écoute de ces musiques, j’ai réussi à comprendre qu’il y avait de la vraie poésie paysanne. Cela m’a séduit très rapidement. Je suis aussi né à la Rochelle. Je suis passionné par l’architecture médiévale. Étant gamin, je visitais tous les musées d’histoire.

Raphael : Pourquoi le sublimissime "Comment vouloir qu'une personne chante?" est absent de votre album?

 Cette question me plait beaucoup! Ce morceau a été remis au goût du jour par Gabriel Yacoub du groupe Malicorne, pour lequel j’ai une admiration sans bornes. Ce morceau est à l’origine un texte de François Villon. Il me touche particulièrement car il exprime cette difficulté à pouvoir chanter quand le coeur est pris. Malheureusement, je n’ai pas vraiment pensé à le mettre sur cet album, car je voulais simplement faire autre chose avant, pour poser les bases. Mais pourquoi pas sur le prochain?

Fabrice: Bonjour. Des éditions vinyles de qualités de votre album seraient très appréciées. Cela est-il prévu?

Tout est envisageable mais ce n’est pas encore prévu pour le moment.

Nony: Luc Arbogast , j'aimerais que vous nous parlez de la naissance de votre album, comment l'avait vous conçu et avec qui?

L’Opus “Odysseus” a été conçu de la même manière que les albums précédents. Christophe Voisin et Adrien Thore ont pris les rênes de la réalisation technique et ont été très attentifs à ma manière de travailler.
Cet album comprend des chants traditionnels, historiques donc, et des compositions personnelles. Il est clairement dans la continuité des albums précédents. Peut être plus “aérien”. Dans tous les cas, les instruments utilisés sont tous “naturels”, il y a très peu d’électronique.

Kle: En véritable fan du médiéval, t’es plutôt Seigneur des Anneaux ou Game of Thrones? :)

Game of Thrones la semaine. Le Seigneur des Anneaux le week-end! :-)
Dans tous les cas je lis énormément de bouquins qui ont un lien avec la culture médiévale.

Sandrine: Mon mari a eu le "malheur" de m'acheter "Odysseus". Je suis complètement envoûtée par votre environnement! Comment vivez-vous tout ce changement autour de vous? Je serai présente à Sorèze, connaissez-vous vos prochaines dates , et plus particulièrement dans le sud? Si je peux abuser, avez-vous d'autres projets musicaux? CD, spectacles...

Les dates sont consultables sur mon site internet www.lucarbogast.fr/‎. Pour les projets musicaux, j’ai beaucoup de projets artistiques et pas uniquement musicaux. Sur le changement autour de moi, j’ai toujours été assez sollicité, mais je reste moi-même.

Jean-Pierre : Comment et quand réellement avez-vous «pris connaissance» de vos possibilités de chanter très haut? Est-ce venu soudainement? Avez-vous pris ou prenez-vous des cours de chant?

J’ai découvert ma voix de contre ténor lorsqu’une amie m’a prêté une mandoline chez elle. Je l’ai accordée un peu comme je voulais, pour m’expérimenter. La voix est sortie toute seule. J’ai été très surpris de voir mes amis découvrir cette voix au même moment que moi, et d’être émus. J’ai recommencé la même expérience, et à chaque fois l’intensité était la même. Dès lors, je me suis dis que j’allais faire participer ces choses là à d’autres. Cela remonte à mes 18 ans. Petit, j’ai chanté en chorale pendant 2 mois. J’ai aimé le faire et avec la mandoline, vraiment, j’ai eu l’impression de renouer avec quelque chose que j’avais perdu.

David: Je ne peux pas m'empêcher de vous voir comme le pendant masculin de Nolwenn Leroy : technique vocale impressionnante, visuel très marqué, inclinaison pour le mystique, le légendaire, le Moyen-Age, etc. Souhaiteriez-vous travailler sur un titre, un album, ou un concert avec cette artiste?

J’ai beaucoup de respect pour le travail de Nolwenn Leroy, qui m’a d’ailleurs beaucoup convaincu en reprenant “Wuthering heights” de Kate Bush à Taratata. Il semblerait que nous soyons tous deux intéressés par les univers traditionnel et médiéval.

Betty : Je voudrais vous féliciter pour votre parcours. Je venais souvent vous voir chanter devant la cathédrale de Strasbourg bien avant que vous ne participiez à The Voice! Comment voyez vous l'avenir maintenant ? Que comptez vous faire ?

Bonjour Betty! La cathédrale de Strasbourg est depuis 18 ans, pour moi, un endroit fabuleux qui, je dois l’avouer, me manque. Aujourd’hui je suis sur d’autres projets. Je travaille avec Mercury Music Group. Aujourd’hui, revenir en spectacle de rue serait très difficile. Je dois aussi dire que je me voyais mal jour dans la rue jusqu’à mes 50 ans. Spontanément, j’aimerais bien revenir, à condition que le public joue le jeu et me laisse chanter. Ma mission est de chanter, avant tout.

Sylvain : Bonjour Luc, Avant votre formidable "Odysseus", vous avez autoproduit cinq autres albums. Non distribués, ils se retrouvent parfois à des prix hallucinants sur un site d’enchères bien connu. Comment nous procurer ces albums? Universal pourrait-il les reproduire?

J’ai édité jusqu’à présent: Fjall d'yr Vinur en 2003 (c’est un travail sur la musique traditionelle scandinave), Domus en 2004 (il traite de la famille à l’époque médiévale), Hortus Dei en 2007 (il parle de la foi à l’époque médiévale), Aux Portes de Sananda 2009 (il évoque le pélerinage), Canticum in Terra en 2012 (c’est un travail sur les différentes qualités vocales à l’époque médiévale) et Odysseus en 2013.

Tous ces albums ont bien fonctionné plusieurs d’entre eux sont en vente sur mon site www.lucarbogast.fr et au magasin la Mandragore à Lyon qui travaille en équipe avec moi. Seul le premier album est une rareté. Il n’a été tiré qu’à 400 exemplaires.

Zetpou: Vous êtes un artiste rare, capable de vous produire sans musicien et sans micro. Quel type d’ambiance préférez-vous? Intimiste ou bien concert avec sono?

J’aime les deux. J’aime la puissance d’un groupe derrière moi, avec batterie, ce genre de chose. Cela me permet de rendre les musiques plus audibles, surtout les musiques à danser. J’ai le groupe complet mais qui est aussi une formation à trois, plus intimiste (avec percussion digitale, dilruba, et des flutes). A concert différent, public différent.

Alix: Pourquoi ne pas écrire dans les livrets de vos CD ce que vous chantez? Est-ce une volonté de mieux vous faire comprendre, paradoxalement?

Par rapport aux textes des CD, mon but n’est pas de faire du mot à mot sur ma langue. Mon but est de faire comprendre un texte en français avec les émotions que je chante. Ce qui est lisible, c’est la traduction en français, qui est ensuite retranscrite, remaniée pour être agréable à lire.

Alix: J'adore votre accent anglais sur “Mad World”. Sans blaguer! Votre album est-il en vente à l'étranger? Tous mes vœux de réussite et de bonheur. Continuez à faire ce que vous aimez, surtout.  J'espère pouvoir vous voir/entendre chanter un jour.

Je ne sais pas s’il est disponible à l’étranger! Sur mon accent anglais, il est perfectible. Mais pour moi, la perfection est antynomique par rapport à l’émotion. Si l’émotion doit passer, il ne faut pas que tout soit parfait.

Philippe:  Avec toute cette agitation autour de toi, comment arrives-tu à te ressourcer, retrouver la profondeur des relations humaines, et garder du temps pour l'inspiration et la créativité?

Je me ressource chez moi, en famille et je me promène régulièrement dans la forêt et surtout je lis aussi beaucoup.

Tu as chanté en duo à Verneuil avec Angelina Wismes et avec ManuRey. Y a-t-il d'autres chanteurs avec qui tu aimerais chanter en duo ?

Oui, Angelina et ManuRey ont accepté mon invitation. C’est d’abord l’humain qui m’a séduit chez eux. En plus de leur grande qualité vocale… Pour un duo, pourquoi pas? Il y a beaucoup d’artistes très inspirants...

Tu chantes des chants traditionnels qui parlent avec émotion d'amour, de tendresse, et parfois de la solitude du soldat éloigné des siens. Serais-tu tenté par une reprise de "Pelot d'Hennebont", chantée par Tri Yann ?

Je chante déjà le répertoire de Tri Yann. De même des chants de Gilles Servat et Mickael Yaouank, dont j’ai d’ailleurs réadapté “Le Grand coureur” sur Odysseus. La réalité, c’est que je chante souvent des chants traditionnels. Et "Pelot d'Hennebont" fait partie de ce répertoire.

Un internaute: Bonjour Luc et bravo pour votre talent ! Quel regards portez-vous sur votre expérience à The Voice et gardez-vous des contacts avec les autres candidats et les coachs ?

Je garde contact avec l’équipe de The Voice, avec certains coachs et candidats.

The Voice était un très bon moment, c’était fun! On peut participer à une émission télé sans pour autant perdre son intégrité, la tête haute. Je n’ai trahis aucune de mes convictions.

Peux-tu nous parler de ton beau projet pour la cause des animaux qui me tiens à cœur également?

Il est trop tôt pour parler d’un projet concret. Je veux éviter tout amalgame. Les artistes peuvent être des porte-paroles. Je suis vraiment très touché par la condition animale. La vivisection par exemple...les maltraitances sur les animaux, sur terre ou en mer...

-----------------------------------------

Présentation du chat:

Voix haut perchée, fan du Moyen-Age, Luc Arbogast ressuscite un répertoire de la chanson française assez peu connu à l’aide de ses instruments médiévaux.

Eliminé juste avant les demi-finales de l’émission de TF1 The Voice 2, Luc Arbogast a sorti le 5 août 2013 son 6ème album. En deux semaines, celui-ci s’est hissé au top des ventes d’albums avec 37.706 exemplaires vendus. Nous vous laissons découvrir ci-dessous «Nausicaa (La Moldau)» le 1er extrait de son 6ème album.

L'artiste sera en concert en Eglise à Sorèze le 12 octobre 2013, son album Odysseus est disponible depuis le 6 août.