Chat PS avec Dominique Reynié

— 

no credit

A l'occasion du vote au parti socialiste, Dominique Reynié (son blog), professeur des universités en science politique à l’Institut d’études politiques de Paris, répond à vos questions.

Un perdant peut-il se présenter malgré tout après le vote de jeudi ? echo

Non. Il faut exclure cette hypothèse. Le résultat de Ségolène Royal dépasse de 7 ou 8 points les scores espérés par ses supporters. Les militants socialistes ont voulu envoyer un message clair : rassemblez-vous et battez la droite. En 2004, les socialistes avaient choisi de défendre le « oui » à la constitution européenne à 54%. Laurent Fabius a décidé alors de ne pas respecter ce résultat et de faire campagne contre le traité. C’est aussi cela qu’il paye aujourd’hui.

3 candidats, 1 projet et 3 interprétations différentes de ce projet, comment cela est il possible ? Heureusement qu'il n'y a pas 15 candidats. Le contenu du projet, n'est il pas clairement défini ? , est ce si flou que ça ? Edouard

Le candidat à l’élection présidentielle d’un parti de gouvernement ne peut pas être seulement un porte-parole. Devenir président(e) de la République impose de dépasser les clivages politiques dans le souci de représenter tous les Français, d’apaiser les querelles et d’assurer la cohésion nationale. Pour cela, le candidat ne peut pas être lié trop intimement à un parti politique. Le PS, c’est un grand parti, mais il n’y a que 220 000 adhérents. L’UMP, c’est un grand parti, mais il n’y a que 300 000 adhérents. En France, il y a 42 millions d’électeurs…

Ne trouvez vous pas que l'idée de partis politique est obsolète ? Qu'il ne faille pas au contraire ne pas hésité a prendre une idée " dite de droite ou de gauche " et à l'appliquer, du moment qu'elle est bonne pour la société ? Edouard

Les partis sont nécessaires pour le déroulement des élections : il faut sélectionner des candidats, les former, mobiliser les électeurs, faire campagne, convaincre, discuter, informer, etc.. Paradoxalement, dans les pays où l’on hésite moins à emprunter des idées ici ou là, sans se demander si elles sont de gauche ou de droite, sont aussi des pays où les partis politiques sont très puissants : Etats-Unis, Royaume-Uni, etc.. Au contraire, en France, où l’on semble réticent devant cette idée de l’emprunt, les partis sont faibles…

Bonjour, trouvez-vous normal que le PS ne soit pas comptabilisé pour ses TROPS nombreux passages à la télévision et à la radio? Bob

C’est la loi qui s’applique. Les temps de parole sont comptabilisés et contrôlés par le CSA selon le principe des trois tiers : un tiers pour l’opposition, un tiers pour la majorité et un tiers pour le gouvernement.

Bonjour Je m'étonne de l'engouement "Ségolène Royal". Ne pensez-vous pas que cette "sympathie" vienne des médias car elle a commencé à être l'invitée des journaux télévisés et par la suite, en couverture des journaux et magasines. Car, franchement, je ne vois pas ce qu'elle a fait de particulier pour la France surtout lorsqu'elle était ministre de la famille au gouvernement Jospin. En quoi représente t-elle mieux son parti puisqu'elle n'a pas d'idées et de programmes concrets. On a même l'impression qu'elle copie sur Sarkozy en matière d'insécurité. Personnellement, je n'ai jamais était sondée mais cela m'étonne qu'elle passe au premier tour des élections présidentielles. Stefi

Attention ! Ségolène Royal n’a pas été élue présidente de la République ! Elle vient d’être choisie par les militants socialistes pour être la candidate de leur parti lors de l’élection présidentielle de 2007 (1er tour le 22 avril ; 2ème tour, le 6 mai). Elle a su convaincre une large majorité de socialistes (60%). Il lui reste à convaincre une majorité de Français. Apparemment elle aura du mal avec vous !

Combien d'énarques et autres de grandes écoles squattent le PS et attendent fébrilement le pouvoir conquis par l'un des leurs qui ne les oubliera pas lors d'une élection ? Que réponds-tu à cela ? Le PS doit évoluer, la bêtise des 35 h nous a définitivement plombé. Pépé87

Les « énarques » sont des fonctionnaires diplômés de l’Ecole nationale d’administration (ENA). Ils sont parfois politisés en effet, à droite ou à gauche. Ils sont parfois aussi tout simplement des électeurs comme toi et moi. Parmi ceux qui sont politisés, à droite ou à gauche, beaucoup espèrent en effet accélérer leur carrière si leur champion l’emporte. C’est parfois l’expression d’une ambition excessive. C’est souvent assez logique et naturel de vouloir progresser dans la vie, non ?

Ne pensez vous pas que cette espèce de ferveur quasi mystique et irraisonné des militants pour Royale qui de toute évidence na pas la carrure des fonctions qu’elle brigue risque de conduire le PS à l’échec ? Marc

Les socialistes ne veulent pas d’un « 21 avril bis ». Ils ne veulent plus d’un chef qui les abandonne en rase campagne, puis revient pour leur dire qu’il repart. Ils sont très désireux de battre la droite en 2007 et encore plus si elle est représentée par Sarkozy qui est pour eux une droite d’un nouveau type qu’ils redoutent davantage, à tort ou à raison. Les socialistes se sont enfin opposés entre-eux à l’occasion du référendum de 2005 sur l’Europe. Ils ne veulent plus vivre cela et pour toutes ces raisons, ils placent beaucoup d’espoir en Royal. Cela peut en effet confiner parfois à une attente déraisonnable.

On a l’impression que les militants en plein désarroi face à un parti incapable de se remettre en question, de se moderniser et d’évoluer se raccroche à Sainte Ségolène comme le seule miracle capable de les sortir du marasme et d’une débandade annoncé en 2007. Qu’en pensez vous ? Luc

Il y a de cela, à ceci près qu’ils veulent d’abord oublier la débandade de 2002…

L'engouement pour Ségolène Royal ne prouve t'il pas que nous sommes rentrés dans une ère post moderne où les choix sont plus guidés par l'imaginaire et l'émotion au delà de la raison pure ? Ce qui expliquerait que les arguments qui portent uniquement sur des notions de projet ne font plus d'audience et que l'on vote plus contre certains candidats plutôt que pour un poulain. Eclaireur

Notre élection présidentielle est unique au monde : 42 millions de personnes vont choisir une personne qui aura, entre autre, la maîtrise de la décision nucléaire. Ce type de configuration favorise la création d’un imaginaire et d’un univers d’émotions. Cela dit, vous avez peut-être raison sur le changement d’époque… en même temps, les problèmes qui nous attendent sont tels qu’ils nous ramèneront vers le réel…

Que pensez-vous du résultat du vote d'hier? Ségolène est-elle la mieux placée pour remporter la présidentielle? Sweety

Impossible de le dire aujourd’hui. Elle vient à coup sûr de marquer un point précieux pour la suite. Mais au premier faux-pas… Une campagne présidentielle est un parcours incroyablement difficile.

Ségolène va-t-elle rassembler ou diviser les militants PS? Les proches de Fabius et DSK ne vont-ils pas déserter ou lui mettre des bâtons dans les roues? Carmen

Non, ou très marginalement. Quelques-uns souhaiteront secrètement sa défaite, par ressentiment, rancœur ou en imaginant en tirer un profit. Mais la plupart, presque tous, savent qu’un nouvel échec après 2002 pourrait signifier la fin du PS.

Bonjour, Pour la première fois dans l'histoire une femme a de fortes chances d'être au second tour de l'élection présidentielle. Compte tenu des difficultés rencontrées par les femmes dans la société actuelle (famille-emploi-enfant) n'est-il pas envisageable qu'il y ait une solidarité féminine avec un vote massif des femmes en sa faveur ? Si elle axe sa campagne sur des problèmes telles que l'insuffisance des crèches, les femmes seules...il est probable qu'elle recueille une grande partie des suffrages féminins car qui mieux qu'une femme peut comprendre une autre femme !! Au final, le second tour n'est-il pas déjà en partie joué ? denise

Le vote des femmes peut en effet jouer en sa faveur. Il faut savoir que, grosso modo, en France, les femmes votent comme les hommes. Pas plus à droite, pas plus à gauche. Une exception jusqu’en 2002, elles votaient moins pour le Front national, mais cette différence est peut-être en train de s’estomper.

Bonjour, Après le choix des adhérents du PS pour Ségolène, n'y a t'il pas une preuve de changement de cap? car soyons honnête sa politique est plutôt de droite, donc ce vote n'est-il pas un message pour dire que le projet socialiste c'est du passé? et face à cela ne risquons nous pas de voir les supporters de DSK ou Fabius ne pas voter Ségolène en 2007? Phil

Je crois aussi que l’arrivée de Ségolène Royal à la candidature annonce un profond changement du PS. Il faudra regarder avec attention pour connaître l’orientation de son discours politique. En effet, les sources de ses emprunts semblent très variées.

Avec Ségolène, pensez vous que le PS soit tenté de s'allier avec le centre plutôt qu'avec la gauche en général ? lol

Je ne crois pas parce qu’elle n’en a pas besoin. Les électeurs modérés se reconnaîtront en elle si elle prend la peine de les considérer et de s’adresser à eux. Elle peut le faire sur toute une série de questions. Complicité électorale, oui ; alliance politique inutile.

PS,UMP,UDF,PC aucun n'est en mesure de relancer notre économie, stopper les délocalisations:pourquoi? ms69

Question clé. Que peut aujourd’hui un Etat face à la compétition planétaire ? Alors que peut un chef d’Etat ? Imaginez un candidat qui déclarerait : « bonjour ! je veux devenir président, mais je vous le dis tout de suite, il ne sera pas en mon pouvoir d’empêcher les délocalisations … ». Que feraient les électeurs ? Croyez-vous qu’ils salueraient la sincérité des propos ?


Fin du Chat, merci.