Cali: «Mon job consiste à traquer des moments d’émotion qui m’offrent des chansons»

TÉMOIGNAGES e chanteur vous a répondu...

C. La.

— 

C.GONTHIER

[Le chat est terminé.]

Vous devez savoir tout le réconfort que m’apporte votre soutien. Vous savoir là, si près, vous voir en concert, j’ai les larmes aux yeux quand je vois votre attente pour mes prochaines petites chansons. Alors merci. Dans ce monde de brutes quand j’ai besoin d’être rassuré, je vais lire vos messages sur Internet et ça va alors beaucoup mieux. Je vous embrasse fort. Cali. 

Raby36: Vos mots, votre poésie, votre rage, votre sensibilité m'ont bouleversé et me secouent encore régulièrement. En approchant un peu l'artiste, on ne peut que noter votre générosité, votre humanité. Merci beaucoup pour ces émotions fortes partagées. Je me réjouis de l'arrivée du prochain album, les titres sont prometteurs. D'où vient l'inspiration de chacun ?
Merci beaucoup. Vos mots me touchent. Mon job consiste à traquer des moments d’émotion qui m’offrent des chansons. J’ai de la chance. 

Trocadero: Je sais que vous avez pratiqué le rugby et que vous supportez l'USAP. Suivez-vous aussi le foot et notamment le Barça, l’autre grande équipe catalane?
Je suis le Barça. Club catalan. Nous sommes donc les meilleurs d’Europe. Et comme l’équipe d’Espagne est constituée en majorité de Catalans, nous sommes donc champion du monde!
 
Sindy23: Tu as participé à des films, as-tu envie d'en faire d'autres?
Oui, j’ai très envie de réitérer l’expérience du cinéma. D’ailleurs pour mon premier film, j’ai déjà reçu un prix. C’est très prometteur: le Gérard du plus mauvais acteur de l’année 2008.
 

LetiAtRome: Au delà de votre musique, j'aimerais avoir une idée de vos émotions littéraires. Merci ;)
J’ai traversé l’adolescence avec Bukowski, qui m’a dirigé vers John Fante, puis Brautigan, Salinger, Garcia Marquez me bouleverse, Victor Hugo est le plus haut en France je suis de très près Philippe Djian. Je vous conseille son livre “Lent dehors”. Il m’a crevé. Sinon, j’adore toutes les productions de la maison d’édition «La 13e note» avec notamment les écrits commis par le fils de John, Dan Fante. Je suis très friand aussi d’autobiographies. J’ai aimé celle de Keith Richards. Il y a beaucoup d’autres choses mais on ne peut pas passer à côté de l’oeuvre de Mathias Malzieu et du dernier livre de Dominique A.

julrem: Pourquoi votre public est uniquement composé de sympathisants de gauche? Pourquoi sautez-vous partout comme un chanteur de Néo-Métal ? Moi, j'aime le rock, je vote à droite. 
Tu as tout à fait le droit de voter à droite et j’ai tout à fait le droit de voter à gauche. Sinon, je trouve réducteur de dire que mon public n’est composé que de sympathisants de gauche. Il parait que Frédéric Lefebvre adore mon travail.
 
Cabichou: Pourquoi avoir fait un duo avec Enrico Macias?
Cette chanson, «Adieu mon pays», est tout simplement sublime. Impossible de refuser d’interpréter un texte aussi fort. Enrico Macias est un homme charmant. Son nom résonne depuis que je suis tout petit. Je suis très fier. 


Blomkvist: Un certain «Christophe C» pote d'enfance à Vernet a évoqué avec moi tes escapades adolescentes et ton engagement politique très jeune! Tu assumes tes idées jusqu'au bout et il est bien rare de nos jours de voir un chanteur aussi engagé et désintéressé!
Merci beaucoup.

Unebrestoise: Sais-tu combien de cartes postales ont été adressées à la mairie? J'ai trouvé l'idée très drôle.
La mairesse du village m’a téléphoné pour me dire que beaucoup de cartes postales arrivaient à la mairie. Elle était enchantée et moi aussi. Alors, continuez! 

Martine62: Ton album parle d’amour...Personnellement je ne crois plus en l'amour, saurais-tu me persuader du contraire?
Je t’aime.
 
lisacara6: Vous parrainez un très éclectique festival Les Déferlantes à Argelès. N'avez vous pas le sentiment que la (sur) puissance des décibels déployés dans le parc de Valmy finit par nuire à la qualité de l'écoute et au plaisir réel du festivalier?
Ce festival est magnifique. Les organisateurs consciencieux, volontaires et incroyables. Ce festival offre la possibilité de voir des artistes mondialement connus chez nous au coeur du pays catalan. Je ne critiquerai jamais ce cadeau qu’ils nous font.  Je suis fier d’être le parrain.
 
froideval: Plusieurs de tes chansons n'auraient pas été reniés par Léo Ferré. Quelle est son influence sur ta musique? Quels sont les autres artistes qui t'ont influencé?
Merci pour le compliment. D’ailleurs, je correspond avec son fils, Mathieu qui me parle aussi de cette filiation artistique. Grâce à Ferré, nous avons Higelin, Thiéfaine, Lavilliers, grâce à eux Miossec, Dominique A, grâce à eux Bénabar, Sanseverino, Delerm, et peut être Cali. Ferré nous en a laissé pour des siècles.

 
Willy: Tu étais aux USA récemment, comment as-tu vécu la réélection de Barack Obama? As-tu fêté ça?
Salut Willy! Je t’embrasse fort. Nous sommes rentrés la veille de l’élection mais je t’avouerais qu’au fond du désert, les quelques autochtones n’avaient pas trop l’air de se soucier de tout ça. Tu as vu les paysages? Comme tu l’as dit si bien, je me la suis joué «Joshua Tree».

Kristen: La dernière chanson «Happy End» du nouvel album a l'air d'être un joyeux bordel. Tu peux nous en parler? 
C’est la conclusion du disque, beaucoup d’auto-dérision et des amis chanteurs: Miossec, Dominique A, Bénabar, Mathias Malzieu, Rachida Brakni et Diastéme qui viennent me faire la morale et me demander de chanter des chansons un peu plus gaies. J’oubliais, ma petite coco fait partie de ce joyeux bordel.

Nathalie: Comment arrivez vous à écrire et à composer pendant les tournées? Vous ne dormez pas?
J’ai le loisir d’écrire pendant le trajet qui me conduit d’une date à une autre mais c’est tout nouveau pour moi. Jusque là, je ne pouvais écrire que dans ma petite chambre.

Audrey: Miossec ton grand copain a écrit pour Johnny. As-tu écouté ces textes?. Si oui, qu'en penses-tu? Et si tu ne les a pas écoutés, que penses-tu de la collaboration Miossec-Johnny? 
Je pense que Johnny a choisi le bon auteur. Les chansons de Christophe sont belles et les deux univers se marient vraiment. Je pense aussi que tous les interprètes rêvent de chanter les chansons de Christophe Miossec. 

babyange24: Pourquoi cet air si triste sur la photo de l'album? Vous qui êtes si déconneur, souriant d'habitude.
Je venais de coincer mon doigt dans la portière de ma voiture donc du mal à sourire. Sinon, sur cette photo de Patrick Swirc prise au-dessous du Château en ruines de Perillos (Pays catalan) je vois le regard ému d’un homme qui arrive aux portes de son village.

Pauline: Cali, as-tu écrit cet album à Vernet-les-Bains? Pourquoi "revenir aux sources" avec ce 5e album?
J’ai écrit cet album sur la route de la tournée avec encore plus l’envie de revenir dans mon village et sentir l’odeur de mon enfance. J’avais dans le coeur le regard de tous mes amis du village, le premier baiser sous un pont du parc du Casino, les rendez-vous à la Grotte des amoureux. Alors oui, on peut dire que j’étais à Vernet les Bains. 

Isabelle: Sans comparaison aucune, duquel de tes albums "le dernier se rapproche t-il le plus?
Ceux qui ont écouté le disque me parlent d’un début donc peut être de l’«Amour parfait».
 
Gilles: Tu revendiques ton identité catalane mais sauf erreur de ma part je n'ai jamais vu de titre en catalan sur un de tes albums, pourquoi? Envisages-tu de le faire un jour?
J’ai eu la chance de chanter en duo avec Jordi Barre en catalan. L’album Vernet les Bains lui est d’ailleurs dédié. J’ai un projet en catalan, il faudra que je trouve le bon adaptateur de mes prochaines chansons car même si j’ai eu le meilleur prof du monde, Ramon Gual, je n’étais pas très assidu et je le regrette aujourd’hui. La vie sera longue, j’ai le temps d’apprendre correctement la langue de ma patrie.
 
Joisane: Pourquoi refusez vous de participer au spectacle des Enfoirés qui est vu par des millions de personnes?  Des chanteurs de votre génération comme Raphael, Thomas Dutronc ou Bénabar y sont et pourquoi pas vous?
Je respecte les Enfoirés, leur combat est louable.
 

BOHERE : Cali, toi qui est de Vernet-les-Bains et qui le revendique depuis longtemps (tu as bien raison), pourqoui avoir mis autant de temps pour choisir ce titre pour ton album?
Est-ce que c’est toi Henri Claude? Si oui, je t’embrasse fort. J’ai toujours Vernet les Bains dans le coeur mais c’était le moment de mettre en avant le village qui m’a tout offert. Dans le tourbillon qu’est ma vie aujourd’hui, revenir à Vernet et le chanter remet les pendules à l’heure dans mon coeur.

Stéphanie: La chanson «mes vieux cinglés» de son nouvel album est-elle inspirée de ta vie personnelle? Si oui peux-tu en raconter un peu plus?
J’ai voulu avec «Mes vieux cinglés» parler du fait qu’un enfant a besoin d’amour pour sa propre construction. Un enfant a besoin d’affection pour avoir confiance pour toute sa vie. Je donne avec cette chanson un avertissement à tous les parents dont je fais partie. Les enfants qui rentrent chez eux après l’école n’ont pas tous le même environnement. Des parents séparés, des parents qui s’engueulent, plus de parents du tout ou au contraire des parents aimants, complices. La suite de la vie, pour l’enfant ne sera pas la même.
 

---------------------------------------------

Pour ceux qui l’ignoraient encore, le chanteur Cali est un enfant du sud-ouest. Plus précisément, un Perpignanais. Encore mieux, le chanteur en a fait le titre de son cinquième album,  «Vernet-les-Bains», du nom de sa ville natale, dans les Pyrénées-Orientales.

A l’occasion de la sortie de son nouvel album, le 26 novembre, le chanteur engagé de «1.000 cœurs debout» et du célèbre morceau qui tourne la rupture amoureuse en dérision «Je m’en vais», sera dans les locaux de la rédaction. Il répondra à vos questions mercredi dès 15h.

>> Pourquoi avoir choisi ce titre d’album? De quoi s’inspire-t-il pour écrire ses chansons? Pourquoi a-t-il choisi de s’engager politiquement?

Déposez toutes vos questions dans les commentaires ou écrivez-nous à reporter-mobile@20minutes.fr