En savoir plus sur la rotation terrestre

— 

 - La Lune produit une attraction gravitationnelle sur tous les éléments qui se trouvent à la surface du globe. Par exemple, la croûte terrestre se soulève en moyenne d’une vingtaine de centimètres sous l’influence lunaire. Cette attraction génère surtout le phénomène des marées (dont l’intensité dépend de la position relative de la Terre, de la Lune et du Soleil).

- Par exemple, lorsque Terre, Lune et Soleil sont alignés, le Soleil amplifie l’attraction de la Lune. On assiste alors à une forte marée, dite période de vive-eau (sans la Lune, l’amplitude des marées serait beaucoup plus faible car uniquement due à la gravité du Soleil).

- La Lune tourne autour de la Terre en 29 jours, 12 heures et 44 minutes. Beaucoup plus lentement que la Terre ne tourne sur elle-même. Pour schématiser les conséquences complexes de cette attraction mutuelle entre la Terre et la Lune, on peut en conclure que le phénomène des marées freine légèrement la rotation terrestre.

- La vitesse de rotation de la Terre va donc lentement diminuer. Mais la force d’attraction gravitationnelle que les deux astres exercent l’un sur l’autre les rend solidaire. Ainsi, la Lune freine la rotation de la Terre qui oblige elle-même la Lune à s’éloigner d’environ quatre centimètres par an. L’orbite de la Lune va donc s’allonger à mesure que la Terre ralentit. Jusqu’à ce que la longueur d’un jour terrestre égale celle d’un mois lunaire. Dès lors, le système Terre/Lune sera en parfaite synchronisation. Une telle stabilité déboucherait sur un tour complet en 47 de nos jours actuels !

- Les planètes proches du Soleil font plus rapidement le tour de leur orbite. Ainsi, sur Mercure et sur Mars, l’année dure respectivement 88 et 224 jours. En revanche, il faut 248 années terriennes à Pluton (situé aux confins du système solaire) pour boucler le tour de son orbite.

© Daniel Lacotte Le Pourquoi du Comment 2. Éditions Albin Michel 2006