Beyrouth attend «son» Mika

De notre correspondant à Beyrouth, David Hury

— 

8• MIKA
La révélation pop de l'année sera le 12 juillet aux Nuits de Fourvières à Lyon, pour ceux qui auraient manqué son concert parisien.

Dernière minute! Concert annulé.
8• MIKA La révélation pop de l'année sera le 12 juillet aux Nuits de Fourvières à Lyon, pour ceux qui auraient manqué son concert parisien. Dernière minute! Concert annulé. — WENN / SIPA

Les Beyrouthins vont oublier le temps d’un soir les combats qui ont lieu à Tripoli, au nord du pays, depuis le début de la semaine. Point d’orgue de la saison des festivals d’été, le concert de Mika, prévu dimanche soir, s’annonce «historique». Ce concert, certains pensaient pourtant qu’il n’arriverait jamais.

>>> Dès lundi matin, retrouvez le compte-rendu du concert de notre correspondant sur place...

Programmé en 2006, puis l’année dernière, le spectacle avait été annulé à cause de la guerre entre le Hezbollah et Israël et du conflit de Nahr el-Bared. Mais Mika tenait plus que tout à venir chanter à Beyrouth, sa ville natale. Sa maman libanaise lui a transmis le virus de «l’amour du pays», et la pop star de 23 ans n’a pas caché sa joie samedi après-midi à son arrivée au pays du cèdre. «C’est un moment de fierté immense pour moi», a confié Mika, visiblement ému et excité à l’idée de se produire devant 15.000 personnes. «Vous pouvez être sûr d’une chose: vous allez assister à un spectacle hors du commun!»

Fibre nationale

Selon les organisateurs, le «show» s’annonce en effet intense, avec des feux d’artifices, des clowns et d’autres surprises. Sur la place des Martyrs où le concert aura lieu ce soir en plein air, les répétitions ont eu lieu dimanche matin, les refrains de «Relax» ou de «Lollipop» résonnant dans les avenues de la capitale. «Tous les Libanais attendent cet événement, se réjouit Freddy, un fêtard beyrouthin. Si Mika vient au Liban, ça veut dire que le pays va mieux et qu’il effraye moins qu’il y a un ou deux ans. Rien que pour ça, c’est une bonne nouvelle!» `

Comme Freddy, ils sont nombreux à affluer vers le cœur de la capitale libanaise, en couple ou en famille, fiers de voir l’un des leurs devenus une célébrité internationale. Hier déjà, le principal intéressé jouait sur la fibre nationale: «J’ai toujours été fier d’où je venais et de qui j’étais, et être Libanais est une part importante de cette identité». Mika à Beyrouth, ou le retour du fils prodigue…

Et pour vous mettre en jambes




MIKA - Relax, Take It Easy
envoyé par Mika-official