TOULOUSE - Le squat des Demoiselles expulsé

— 

Finis les cours de boxe et l'aide aux devoirs. Très tôt mardi matin, les forces de l'ordre ont mis fin à l'aventure du « Centre social autogéré » de l'allée des Demoiselles. L'immeuble, propriété du ministère des Affaires sociales, était occupé illégalement depuis avril 2011. Un collectif, le CREA, y accueillait des familles sans-abri. Ces dernières avaient déjà quitté les lieux au moment de l'intervention. Quatre militants qui ont résisté à l'interpellation en se réfugiant sur le toit ont toutefois été interpellés. La préfecture assure que les locaux seront transformés en centre d'hébergement hivernal. Quant aux membres du CREA, ils sont déjà en quête d'un autre immeuble vide à « réquisitionner ». Les élus Verts de l'agglomération et les associations du secteur social regrettent qu'aucune solution de relogement n'ait été étudiée avant l'expulsion.