Fac: frais d'inscription pointés du doigt

©2006 20 minutes

— 

Dans son rapport sur les frais d'inscription illégaux présenté lundi, l'Unef épingle l'université des Sciences sociales Toulouse 1. Selon le syndicat étudiant, le « trop payé » par les étudiants oscille entre 15 e pour les licences et 350 e pour les Master 2... comme l'an passé.« Ces droits d'inscriptions spécifiques servent à financer le sport, l'achat de livres ou encore les supports pédagogiques qui nous permettent d'être concurrentiels. Car cela a un coût et comme les droits d'inscription sont bloqués par l'Etat, il faut bien le répercuter quelque part », plaide le président de l'UT1, Henry Roussillon qui précise qu'aucun étudiant boursier ne les paie. « Tout le monde est ok pour dire qu'il faudrait que ces frais soient pris en charge par l'Etat, mais les universités ne font rien. Il faudrait qu'elles rejettent leur budget et mettent le ministre face au problème », insiste Anna Mélin, présidente de l'Unef Toulouse et vice-présidente du conseil d'administration de l'université des Sciences sociales.

B. C.