Canicule : les SDF aussi sont en danger

©2006 20 minutes

— 

La canicule est un avatar de plus pour les sans-abris. « D'ailleurs, il y a davantage de morts dans la rue l'été que l'hiver », souligne Jean-Pierre Stellitano, responsable de l'Equipe mobile sociale de Toulouse (EMS). En alerte niveau 2, il coordonne quatre équipes de rue chargées d'aller à la rencontre des SDF de 13 h à 23 h. Outre les professionnels de l'EMS, le dispositif est renforcé par les bénévoles de la Sécurité civile, de l'Ordre de Malte et de la Croix-Rouge. Ces « pompiers de la canicule » ont rencontré en priorité une soixantaine de personnes dites « vulnérables », notamment celles dont ils connaissaient la dépendance à l'alcool, « un facteur aggravant de déshydratation ». Les autres interventions font suite aux signalements de passants qui téléphonent au 115. Les équipes de rue emportent avec elles de l'eau, des salades, et surtout deux listes. L'une recense les bâtiments publics climatisés, à l'instar de la médiathèque. L'autre indique les trente points d'eau potable de la ville. Même si l'alerte orange a été levée hier soir, l'EMS reste mobilisée.

H. M.