TOULOUSE - Le don au bout du cordon

— 

L'accouchement du projet a été long… mais il sera sans douleur, pour la mère et pour l'enfant. A compter du 6 août, les 3 800 mamans qui donnent chaque année naissance à leur enfant à la clinique Ambroise-Paré pourront faire un don de sang placentaire. « Nous récupérons le sang dans le cordon. Il contient des cellules souches, c'est l'équivalent d'un don de moelle sans ponction douloureuse, sans contrainte et cela permet de soigner des leucémies », note Maude Droit, sage-femme en charge du projet. Une première en Haute-Garonne.