TOULOUSE - La pauvreté, c'est aussi ici

— 

Midi-Pyrénées a beau être l'une des régions les plus attractives de France, elle ne cumule pas que les bons points. Selon une étude de l'Insee, publiée jeudi, un habitant sur sept vit sous le seuil de pauvreté, soit 400 000 personnes qui, quand elles sont célibataires, ont moins de 954 € par mois. Si tous les départements sont touchés, ce sont les zones rurales qui sont les plus marquées. Ainsi, sur les communes isolées des pôles urbains, 20 % des habitants sont concernés. Et dans ce contexte, ce sont les populations vieillissantes, très présentes dans ces zones, qui sont le plus en situation de précarité. « En Midi-Pyrénées, 13,5 % des plus de 65 ans vivent sous le seuil de pauvreté, contre 9,5 % en moyenne en métropole », souligne l'étude. Mais ces chiffres sont à nuancer, surtout lorsque l'on sait que le seuil ne prend pas en compte les dépenses de logement et qu'en milieu rural les personnes sont souvent propriétaires.