Plus précaires, plus fragiles

©2006 20 minutes

— 

Près de 12 % de la population de Midi-Pyrénées, soit plus de 320 000 personnes,

vivaient avec moins de 735 e par mois il y a deux ans. C'est ce qui ressort d'une étude régionale de l'Insee sur la précarité, rendue publique hier. Ladite précarité a progressé de 2,8 % entre 2003 et 2004. Au-delà des revenus, les statisticiens se sont penchés sur les possibilités d'accès aux soins de ces personnes en grande difficulté. Ainsi, en Haute-Garonne, 6,9 % de la population bénéficie de la couverture maladie universelle complémentaire, équivalent d'une mutuelle qui permet la prise en charge à 100 % des soins. Il apparaît que ces bénéficiaires sont en moins bonne santé et consomment plus d'anxiolytiques et d'hypnotiques que la moyenne.

B. C.