Les piétons auront l'Alsace-Lorraine

©2006 20 minutes

— 

A partir de septembre 2007, plus aucun bus ne circulera sur la rue d'Alsace-Lorraine, entre Esquirol et Jeanne-d'Arc. C'est la conséquence directe de l'ouverture en mars prochain du premier tronçon de la ligne B du métro. Même les bus épargnés par cette mise en service seront déviés par les boulevards, dont le réaménagement débute cet été. Rue d'Alsace, les piétons et les cyclistes se partageront alors les deux couloirs de bus laissés libres. Car selon les prévisions, le nombre de passants doit atteindre les 90 000 dans le secteur de Wilson et la fréquentation de la station Capitole augmenter de 30 %. « Les trottoirs actuels sont insuffisants pour absorber tout ce monde, nous devons donc donner plus de places aux piétons », argumente le maire UMP Jean-Luc Moudenc. Cet aménagement sera transitoire, en attendant le résultat du concours d'urbanisme sur l'ensemble du centre-ville. « Les travaux seront de courte durée, environ six semaines pendant l'été 2007», assure Jean Diébold, adjoint au maire chargé des travaux. Il espère ainsi rassurer les commerçants échaudés par la longueur des chantiers du métro et de la place Wilson. En contrepartie, une des voies de la rue d'Alsace sera dédiée durant la matinée aux livraisons.

Béatrice Colin

Les voitures aussi seront chassées de la rue d'Alsace dans le prolongement du square de Gaulle, entre les rue du Poids-de-l'Huile et Lafayette.