Trains : des voyous abonnés aux câbles

©2006 20 minutes

— 

Les coupeurs de câbles ont encore sévi sur les voies SNCF dans la nuit de lundi à mardi, entraînant de nouvelles perturbations du trafic régional hier matin. «C'est la cinquième fois que cela se produit depuis le début du mois de mai sur nos installations d'Empalot», indique Christian Dejean, le directeur de l'établissement Equipement de Toulouse-Sud.

Le saccage des câbles entraîne une rupture d'alimentation sur les appareils de signalisation et le maintien en position fermée des passages à niveaux. Huit agents ont dû travailler de 3 h à 10 h 30 hier pour réparer les dégâts. Qualifiés de « scandale », par la direction de la SNCF, ces agissements font systématiquement l'objet d'un dépôt de plainte. Dans certains cas des câbles disparaissent, dans d'autres, ils sont simplement coupés. Difficile donc de trancher pour l'instant entre la piste des «voleurs de cuivre», ou celle de « simples actes de malveillance ». Christian Dejean assure que des « dispositions internes » ont été prises pour prévenir toute récidive.

H. M.